Cassican à collier

Cracticus torquatus - Grey Butcherbird

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Artamidés

  • Genre
    :

    Cracticus

  • Espèce
    :

    torquatus

Descripteur

Latham, 1801

Biométrie
  • Taille
    : 30 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 112 g
Distribution

Distribution

Description identification

Les adultes présentent un capuchon et des joues noires, separés des parties supérieures grises par un étroit collier blanc. Les couvertures alaires sont gris foncé avec de larges plages blanches. La queue noire est terminée par une assez large bande blanche. L'ensemble du dessous, du menton jusqu'aux couvertures sous-caudales, est d'un blanc immaculé. Le bec, robuste et trapu, de couleur grise, présente une mandibule supérieure légèrement crochue à son extrémité. L'iris est brun foncé, les pattes et les pieds gris sombre. Les deux sexes ont un plumage identique, cependant les femelles sont un peu plus petites que les mâles. Les jeunes ressemblent aux adultes, toutefois leurs parties noires sont remplacées par du brun-olive et une légère nuance chamois recouvre les parties blanches. Leur bec est complètement gris foncé et le crochet de la mandibule supérieure est souvent absent. Ils sont souvent confondus avec des petits martins-chasseurs.
Les cassicans étaient initialement classés dans la même famille que les pies-grièches, auxquelles ils peuvent être apparentés par la morphologie et le comportement.

Indications subspécifiques 3 Sous-espèces

  • Cracticus torquatus torquatus (se Australia)
  • Cracticus torquatus leucopterus (w, s and e Australia)
  • Cracticus torquatus cinereus (Tasmania)

Noms étrangers

  • Grey Butcherbird,
  • Verdugo acollarado,
  • Graurücken-Würgatzel,
  • örvös fojtógébics,
  • Grijsrugorgelvogel,
  • Uccello macellaio grigio,
  • Grå törnkråka,
  • Gråryggslakterfugl,
  • vrieskavec strakoší,
  • flétňák šedohřbetý,
  • Grå Slagterfugl,
  • huiluvaris,
  • carnisser de collar,
  • srokacz szary,
  • Сероспинная флейтовая птица,
  • ハイイロモズガラス,
  • 灰钟鹊,
  • 灰鐘鵲,

Voix chant et cris

Cassican à collier
♀ adulte

Bien que son chant soit moins mélodieux que celui du Cassican à gorge noire (cracticus nigrogularis) avec qui il partage une grande partie de son aire de distribution, le cassican à collier émet cependant un gazouillement riche et charmant auquel viennent se mêler quelques notes rauques et quelques imitations d'autres oiseaux. Les cassicans à collier chantent surtout en automne et leurs mélodies semblent varier d'une région à l'autre.

Habitat

D'ordinaire perché sur un arbre ou sur un poteau, le cassican à collier recherche les boisements clairs mais se rencontre également à la lisière des forêts, dans les arbustes, la végétation qui longe les cours d'eau, le bord des routes et les champs, ainsi que sur les parcours de golf, dans les parcs et les jardins. En Tasmanie, à l'automne, de nombreux cassicans sont présents en milieu urbain. L'espèce est abondante et répandue à travers une bonne partie de l'Australie, hormis le nord-ouest. Elle est particulièrement bien représentée dans le Queensland, en Nouvelle-Galles-du-Sud, dans l'état de Victoria et en Australie Méridionale. Une population isolée vit dans les monts Kimberley et le Territoire du Nord.

Comportement traits de caractère

Le couple défend son territoire pendant toute l'année et peut le conserver pendant plusieurs années consécutives. Pour chasser les intrus, les deux partenaires signalent leur présence par des chants fréquents. Ils se lancent alors dans d'étourdissants duos, chacun chantant à tour de rôle, entrouvrant les ailes, étirant le cou puis le courbant tour à tour. En quête de nourriture, le cassican à collier peut sautiller à terre grâce à ses courtes pattes mais il regagne rapidement les arbres où il emporte toujours sa proie. Cependant, la plupart du temps, il se tient perché, immobile et surveille les alentours. Dès qu'une proie survient, il plonge à terre pour la capturer. Pour sa taille, c'est un redoutable prédateur. Comme il capture des proies trop volumineuses pour être avalées, il doit savoir les démembrer. Toutefois, le cassican ne peut aisément maintenir ses victimes pour les déchirer car ses membres sont relativement courts. Il doit donc coincer ses proies dans la fourche d'une branche ou les empaler sur un buisson épineux ou un fil barbelé. La proie ainsi fixée, il peut la dépecer facilement. Comme la pie-grièche, le cassican constitue également des garde-manger s'il capture plus de proies qu'il ne peut en consommer sur le moment.

Alimentation mode et régime

Le cassican à collier possède un régime varié. Il consomme des insectes, des lézards, d'autres oiseaux et des souris auxquels s'ajoutent quelques fruits et quelques graines. Les lardoirs ou garde-manger n'ont pas seulement un rôle de stockage des aliments en surplus, ils servent également à attirer des partenaires.

Reproduction nidification

La saison de nidification se déroule de juillet à janvier. Le cassican à collier bâtit son nid jusqu'à 20 mètres au-dessus du sol, habituellement à la fourche de deux branches assez verticales. C'est une coupe de branchettes, d'une vingtaine de centimètres de diamètre. A première vue, il peut paraître grossier et rudimentaire, mais l'intérieur, large d'environ 10 cm, est bien façonné et tapissé de radicelles et d'herbes fines. La ponte est constituée de 3 à 5 oeufs verts, bleus ou bruns, tachés de brun rougeâtre. La femelle couve seule pendant trois semaines alors que le mâle chasse et assure le ravitaillement de la couvée. Après l'éclosion, les jeunes restent au nid pendant trois semaines et demie. Ils présentent une livrée brunâtre qui ne devient semblable à celle des adultes qu'au cours de la seconde année. Bien que la cohabitation entre les adultes et les oisillons se révèle parfois difficile, les jeunes restent sur le territoire de leurs parents pendant un an ou plus. Très souvent, ils les aident même à nourrir la nichée suivante.

Distribution

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Cassican à collierFiche créée le 09/06/2007 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net