Chevalier bargette

Xenus cinereus - Terek Sandpiper

Systématique
  • Ordre
    :

    Charadriiformes

  • Famille
    :

    Scolopacidés

  • Genre
    :

    Xenus

  • Espèce
    :

    cinereus

Descripteur

(Güldenstädt, 1775)

Biométrie
  • Taille
    : 25 cm
  • Envergure
    : 57 à 59 cm.
  • Poids
    : 70 à 75 g
Distribution

Distribution

Description identification

Le chevalier bargette est le seul petit limicole à pattes courtes qui possède un bec recourbé vers le haut. Ce dernier est coloré de jaune à sa base. L'oiseau court penché en avant et son front est abrupt.
Le plumage assez neutre est blanc sur le ventre et gris sale sur le dessus avec des taches noires plus particulièrement au niveau des scapulaires, formant un V. Le poignet présente une tache sombre. La calotte, la nuque, les joues et les côtés de la poitrine sont rayés. Le sourcil blanc est plus net en avant de l'œil et est souligné par un fin trait loral de couleur sombre. Les pattes relativement courtes sont jaunâtres ou jaune orangé.
En plumage hivernal les parties supérieures sont plus pâles et ne comportent généralement pas de bandes noires. La poitrine est plus pâle et les stries sont très réduites.
Les juvéniles ont des parties supérieures plus sombres et brunes que celles des adultes. Les plumes présentent un liseré chamois et une ligne subterminale sombre.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Terek Sandpiper,
  • Andarríos del Terek,
  • Maçarico-sovela,
  • Terekwasserläufer,
  • Terekcankó,
  • Мородунка,
  • 翘嘴鹬,
  • Terekruiter,
  • Piro piro del Terek,
  • Tereksnäppa,
  • Tereksnipe,
  • terekia,
  • brodník sivý,
  • vodouš malý,
  • Terekklire,
  • rantakurvi,
  • Terekruiter,
  • ソリハシシギ,

Voix chant et cris

Son cri habituel en vol est un "diou" flûté répété de 2 à 5 fois et assez sonore. Lorsqu'il est inquiet il émet un "chou-diou-diou" beaucoup plus lent et court. Pendant la saison de reproduction il émet des mélodies variées généralement trisyllabiques ou des phrases sifflées.

Habitat

Le chevalier bargette se reproduit dans les basses terres de la taïga, en bordure des lacs et des fleuves. En hivernage ou en migration on le trouve dans les vasières littorales.

Comportement traits de caractère

Le chevalier bargette est extrêmement actif. Ses hochements de tête et de l'arrière train rappellent un peu ceux du Chevalier guignette. Il se nourrit dans les vasières en se mouvant avec rapidité et de manière erratique. Il sonde la vase et peut poursuivre ses proies. Il lui arrive également de plonger dans de faible hauteur d'eau pour la saisir. Il balance la tête horizontalement d'un côté à l'autre, dans l'eau, pour trouver sa nourriture à la manière de l'avocette. Son bec recourbé est bien adapté à cette technique de pêche. Il pêche seul ou en petit groupe souvent mêlé à d'autres chevaliers. Le chevalier bargette semble être monogame. C'est un migrateur au long cours.
Le vol : Son vol est rapide, souvent au raz de l'eau lorsqu'il pêche.

Alimentation mode et régime

L'alimentation du chevalier bargette est constituée d'invertébrés (vers, crustacés, petits coquillages, crabes), d'insectes (diptères, coléoptères, fourmis, ...) et de larves (mouches, scarabées, punaises d'eau).

Reproduction nidification

Bien que territorial le chevalier bargette niche en colonies lâches, souvent avec d'autres chevaliers.
Il installe son nid près de l'eau, dans les prairies humides, dans la taïga ou sur les rives sableuses ou boueuses des rivières. Le nid se réduit à une dépression peu profonde garnie de petits cailloux et grossièrement tapissée d'herbes sèches, de bois flottés et de divers débris végétaux. Le site qu'il choisit pour l'installer est un milieu ouvert avec une végétation basse. A un jour d'intervalle, la femelle dépose dans le nid 3 à 4 œufs tachetés de brun-roux et de brun-noir sur fond gris verdâtre. L'incubation, d'une durée d'environ 24 jours, est partagée avec le mâle. Ce dernier va prendre seul en charge les poussins quelques jours après l'éclosion. Sur le dessus, les poussins sont brun grisâtre ou gris sale avec de fines tâches ou rayures sombres. Les parties inférieures, le menton et la gorge sont blancs. Une ligne noire part de la calotte et se prolonge sur le dos.

Distribution

Le chevalier bargette se reproduit au nord de la Russie, en Finlande et en Ukraine. Hiverne en Afrique, Asie, Arabie et jusqu'en Australie. Il est occasionnel en Europe Occidentale.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Son habitat d'hivernage se réduit en raison du développement du tourisme et de l'agriculture. Les activités humaines et la pollution concourent à la dégradation ou à la destruction des milieux qui lui sont favorables. Les fréquents dérangements, causés par le développement des zones récréatives, nuisent à l'espèce.

Iconographie

plus de photos

Autres références utiles

Fiche créée le 05/11/2010 par Jean-Pierre Trouillas © 1996-2017 Oiseaux.net