Combassou du Sénégal

Vidua chalybeata - Village Indigobird

Combassou du Sénégal
♂ adulte nuptial
Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Viduidés

  • Genre
    :

    Vidua

  • Espèce
    :

    chalybeata

Descripteur

Statius Müller, PL, 1776

Biométrie
  • Taille
    : 11 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description identification

Les sexes sont différents. Ces oiseaux parasites diffèrent des autres viduidés par leur queue courte et par la livrée du mâle qui est bien plus sobre et quasiment monochrome. Chez le mâle adulte, le plumage est presque entièrement noir, avec un lustre violet ou vert. Les seuls caractères originaux sont le bec conique blanc et les pattes rouge-orange. La femelle adulte ressemble beaucoup à la femelle du Moineau domestique par son dessus brun rayé qui contraste avec ses parties inférieures chamois clair. Son large sourcil blanc est surmonté par une calotte noirâtre et son bec est jaunâtre. Une courte ligne noire parcourt l'arrière de l'oeil et rejoint la nuque en produisant une légère courbe. Les rectrices centrales de la queue sont noires. Les immatures sont semblables aux femelles, cependant leur plumage est plus uniforme et chez eux, le sourcil blanc est absent. Il existe plusieurs variations géographiques qui diffèrent par le reflet de leur plumage et la couleur de leur bec : pour simplifier, les sous-espèces vivant en Afrique Occidentale Chabyleata chabyleata (Sénégal), Neumanni (Tchad) sont à reflet vert. Les sous-espèces vivant en Afrique Orientale et Méridionale Centralis (Kenya, Tanzanie) Ultramarina (Ethiopie), Okavangoensis (Angola, Botswana) et Amauropteryx sont à reflet bleu-acier ou violet. La race nominale et la sous-espèce centralis ont un bec blanc, Amaurpteryx, un bec rouge.

Indications subspécifiques 6 Sous-espèces

  • Vidua chalybeata chalybeata (s Mauritania to Sierra Leone)
  • Vidua chalybeata neumanni (Mali to Sudan)
  • Vidua chalybeata ultramarina (Ethiopia and Eritrea)
  • Vidua chalybeata centralis (e DRCongo, Uganda, c Kenya and c Tanzania)
  • Vidua chalybeata amauropteryx (s Somalia to Mozambique and inland to e Zambia, Malawi, Zimbabwe and e South Africa)
  • Vidua chalybeata okavangoensis (Angola and n Namibia to w Zambia and n Botswana)

Noms étrangers

  • Village Indigobird,
  • Viuda senegalesa,
  • Viúva-azul,
  • Rotfußwitwe,
  • piroslábú atlaszvida,
  • Красноногая вдовушка,
  • 靛蓝维达鸟,
  • Staalvink,
  • Vedova dei villaggi,
  • Atlasfink,
  • Landsbyenke,
  • wdówka atłasowa,
  • vdovka zamatová,
  • atlásek malý,
  • Atlaskfinke,
  • kyläleski,
  • Staalblouvinkie,
  • シコンチョウ,

Voix chant et cris

Habitat

Le combassou du Sénégal est un oiseau qui occupe une grande variété de paysages ouverts, zones boisées éparses, broussailles ou régions cultivées. Mais comme son nom anglais le suggère, c'est surtout un oiseau chanteur que l'on retrouve volontiers à proximité des habitations humaines et des villages. Il est par contre absent dans les zones forestières denses et les régions arides. Les combassous sont des oiseaux originaires d'Afrique, au sud du Sahara, du niveau de la mer jusqu'à 2000 mètres. Leur aire de distribution coïncide presque parfaitement avec celle de l'espèce qu'ils parasitent, l'amarante du Sénégal. (Lagonostica senegala). D'ouest en est, le territoire du combassou du Sénégal s'étend du Sénégal et de la Gambie jusqu'en Ethiopie, en passant par l'Afrique Occidentale, la République Centrafricaine, le nord du Zaïre et l'Ouganda. De là, la direction s'infléchit vers le sud en passant par le Kenya, la Tanzanie, le Mozambique, l'Angola, le Zimbabwe et le partie orientale de l'Afrique du Sud.

Comportement traits de caractère

Le combassou du Sénégal possède un territoire qu'il défend par un vol de parade très élaboré. Il émet à partir d'un perchoir un chant composé de bredouillements rapides et de ronflements qui se mèlent aux imitations du chant de l'amarante du sénégal. Son expression la plus caractéristique est un 'chick-pea-pea-pea'. Les combassous sont des orfèvres en matière d'imitation. Les mâles apprennent à exécuter le chant de leurs hôtes quand ils sont encore au nid. Bien que les femelles ne chantent pas, elles apprennent également à le reconnaître et choisissent les mâles qui sont les plus aptes à le reproduire, perpétuant ainsi le lien qui unit les combassous et les amarantes du Sénégal.

Alimentation mode et régime

Les combassous du Sénégal sont végétariens, ils se nourrissent de graines sauvages et de graines cultivées.

Reproduction nidification

C'est un nicheur parasite qui dépose ses oeufs exclusivement dans le nid des amarantes du Sénégal. Ces derniers le construisent dans des habitations, juste sous le toit de paille. Contrairement au coucou, le combassou du sénégal ne détruit pas la ponte de son hôte, il se contente de déposer ses deux à quatre oeufs à côté de ceux qui sont déjà présents. Les oeufs des deux espèces sont presque semblables, de couleur blanche bien que ceux du combassou du Sénégal soient légèrement plus grands. Les jeunes combassous imitent parfaitement la façon qu'ont les jeunes amarantes d'ouvrir le bec, si bien qu'ils ne sont jamais rejetés par leurs parents adoptifs.

Distribution

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 01/09/2006 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net