Cormoran huppé

Phalacrocorax aristotelis - European Shag

Systématique
  • Ordre
    :

    Suliformes

  • Famille
    :

    Phalacrocoracidés

  • Genre
    :

    Phalacrocorax

  • Espèce
    :

    aristotelis

Descripteur

(Linnaeus, 1761)

Biométrie
  • Taille
    : 80 cm
  • Envergure
    : 90 à 105 cm.
  • Poids
    : 1750 à 2250 g
Longévité

16 ans

Distribution

Distribution

Description identification

Plus petit que le Grand Cormoran, il possède une silhouette analogue. L'ensemble de son plumage est noir avec des reflets vert-bouteille. Sur le front, il porte une petite huppe repliée en avant. Celle-ci n'a pas un caractère permanent, elle existe uniquement au printemps, pendant la période nuptiale. Le bec, jaunâtre et noirâtre, légèrement crochu à son extrémité, est plus fin que celui de son proche parent. Au niveau du menton, la peau est nue et possède une coloration bleu sombre. Les pattes sont noires.

Indications subspécifiques 3 Sous-espèces

  • Phalacrocorax aristotelis aristotelis (w coasts, also n AF)
  • Phalacrocorax aristotelis riggenbachi (w coast of Morocco)
  • Phalacrocorax aristotelis desmarestii (Mediterranean coasts and islands)

Noms étrangers

  • European Shag,
  • Cormorán Moñudo,
  • Galheta,
  • Krähenscharbe,
  • üstökös kárókatona,
  • Хохлатый баклан,
  • 欧鸬鹚,
  • Kuifaalscholver,
  • Marangone dal ciuffo,
  • Toppskarv,
  • Toppskarv,
  • kormoran czubaty,
  • kormorán chochlatý,
  • kormorán chocholatý,
  • Topskarv,
  • karimetso,
  • ,
  • ヨーロッパヒメウ,

Voix chant et cris

Habitat

Alors que son cousin, le Grand Cormoran se rencontre également sur les plan d'eau et les rivières de l'intérieur, le cormoran huppé est visible uniquement sur les côtes rocheuses, les îles ou les îlots du bord de mer. Son lieu de résidence privilégié est constitué par des falaises escarpées dominant le littoral ou surplombant des écueils.

Comportement traits de caractère

Le cormoran huppé est un des rois de la pêche sous-marine. Il plonge et s'immerge totalement, son incursion sous l'eau pouvant durer une minute jusqu'à 10 mètres de profondeur. Doté d'un instinct grégaire très développé, il pratique la pêche en groupe, pouvant se déplacer en ligne ou en cercle avant de plonger. Le plumage du cormoran huppé n'est pas imperméable, après sa prise, on le voit souvent voler au ras de l'eau car il est lourd et tout mouillé. Aussi n'est-il pas rare de le voir stationner sur les rochers au soleil, toutes ailes deployées, pour une longue séance de sèchage.

Alimentation mode et régime

Il se nourrit exclusivement de poissons, surtout des ammodytes et des sprats, espèces proches du hareng mesurant environ 15 cm et abondantes dans la Manche. Ces poissons ne sont pas consommés par le Grand Cormoran, ce qui évite dans une certaine mesure la concurrence entre les deux espèces quand elles cohabitent comme c'est le cas en Grande- Bretagne.

Reproduction nidification

Le cormoran bâtit son nid sur des plates-formes rocheuses, dans des anfractuosités de falaise ou dans une grotte, à l'aide d'algues et de branchages cimentés par ses déjections. Entre avril et août, la femelle pond entre 1 et 6 oeufs dont l'incubation dure environ un mois. Les jeunes s'envolent au bout de 53 jours environ.

Distribution

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 26/05/2004 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net