Courvite isabelle

Cursorius cursor - Cream-colored Courser

Systématique
  • Ordre
    :

    Charadriiformes

  • Famille
    :

    Glaréolidés

  • Genre
    :

    Cursorius

  • Espèce
    :

    cursor

Descripteur

Latham, 1787

Biométrie
  • Taille
    : 22 cm
  • Envergure
    : 51 à 57 cm.
  • Poids
    : 93 à 156 g
Distribution

Distribution

Description identification

Ce limicole unique possède des pattes claires et un plumage entièrement sable. Sur le dessus, le blanc est restreint à une seule bande étroite postérieure aux secondaires. Assez semblable aux pluviers par la forme générale, il s'en distingue par les pattes plus longues, le bec noir légèrement arqué, le cou plus mince et la posture plus dressée. La tête présente des sourcils blancs très nets surmontés d'un trait noir et une demi-calotte sommitale gris-bleu. Le dessous des ailes et la main sont noirs, contrastant nettement avec le reste du plumage sable. Les juvéniles ont une tête nettement moins marquée et le plumage diffusément marqué dessus.

Indications subspécifiques 3 Sous-espèces

  • Cursorius cursor cursor (Canary Is., North Africa to Iraq)
  • Cursorius cursor bogolubovi (se Turkey to nw India)
  • Cursorius cursor exsul (Cape Verde Is.)

Noms étrangers

  • Cream-colored Courser,
  • Corredor Sahariano,
  • Corredor,
  • Rennvogel,
  • Futómadár,
  • Бегунок,
  • 乳色走鸻,
  • Renvogel,
  • Corrione biondo,
  • Ökenlöpare,
  • Ørkenløper,
  • rączak (zwyczajny),
  • behavec plavý,
  • běhulík plavý,
  • Ørkenløber,
  • aavikkojuoksija,
  • ,
  • スナバシリ,

Voix chant et cris

Son cri habituel est un "kouit, kouit" aigu, fl�"té, souvent répété. En période nuptiale, ces séries de sons se terminent souvent par "wohr" nasal. On peut également entendre un "praak praak" rêche.

Habitat

Cette espèce assez commune vit dans les déserts ou semi-déserts plats ou vallonnés, pierreux ou sablonneux. Elle fréquente également les champs dégagés dans ces milieux.

Comportement traits de caractère

La race nominale cursor effectue de grandes migrations, la majorité des oiseaux traversant le Sahara pour hiverner dans le Sahel, au Soudan et dans le nord du Kenya. De ce fait, le courvite est rare au nord du Sahara en hiver. L'espèce hiverne en Isra�"l dans l'ouest du désert du Neguev en décembre et en janvier. Elle est également présente en Arabie Saoudite à cette saison (décembre-janvier), venant probablement de l'est du Moyen-Orient. Les mouvements de retour vers les sites de nidification ont lieu surtout en mars-avril, parfois jusqu'en juin.
Les courvites ont une démarche caractéristique, notamment lorsqu'ils s'alimentent, alternant les trottinements rapides et les temps d'arrêt pour picorer. Leur vol est constitué de battements d'ailes lents et chaloupés un peu à la manière de celui du Vanneau huppé. Cependant, il est plus rapide que ce dernier et entrecoupé de courts planés.

Alimentation mode et régime

Il consomme normalement des insectes (scarabées, sauterelles, fourmis, mouches) ainsi que des mollusques, des isopodes et des graines. Il se nourrit à la manière des pluviers en effectuant de longues courses au sol puis en marquant un temps d'arrêt brusque pour se saisir avec son bec d'une proie qu'il avale en entier, même s'il s'agit de gros insectes pouvant mesurer parfois jusqu'à 8 cm de long. Il saisit également des locustes au vol. Il peut chercher sa nourriture en fouillant le sol avec son bec.

Reproduction nidification

En Afrique du Nord, Mauritanie, Isra�"l et Iran, la saison de reproduction intervient du mois de mars au mois de juin. Au Pakistan et en Jordanie, elle a lieu en avril, alors qu'au Sénégal, elle se déroule de décembre à mai. Le nid est une simple dépression non garnie sur le sol nu. La femelle pond deux oeufs qui sont incubés par les deux partenaires pendant une période de 19 jours. Les poussins désertent le nid peu de temps après l'éclosion. Ils portent un dessus finement moucheté de roux sableux et de blanc, un capuchon fortement rayé et un dessous blanc lavé de chamois à la poitrine.

Distribution

Cinq sous-espèces sont officiellement reconnues : Cursorius cursor bogolubovi - Turquie jusqu'en Iran, en Afghanistan, au sud du Pakistan et au nord-ouest de l'Inde. - Cursorius c. cursor- race type - îles Canaries, Afrique du Nord , Péninsule Arabique et Socotra, hiverne au Nord Kenya et en Somalie. - Cursorius c. exsul - endémique aux îles du Cap Vert - C. c. somalensis - Erythrée, Ethiopie et Somalie - C. c. littoralis - sud-est du Soudan, jusqu'au Kenya et en Somalie.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 13/04/2005 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net