Faisan de Vieillot

Lophura ignita rufa - Crested Fireback (rufa)

Systématique
  • Ordre
    :

    Galliformes

  • Famille
    :

    Phasianidés

  • Genre
    :

    Lophura

  • Espèce
    :

    ignita

Descripteur

Raffles, 1822

Biométrie
  • Taille
    : 78 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 1600 g

Description identification

Sous-espèces : (4) petit Faisan noble (Lophura Ignita ignita), sud de Bornéo, Kalimantan grand Faisan noble (Lophura Ignita Nobilis), nord de Bornéo, Sarawak, Sahba, Brunei , faisan de Vieillot (Lophura Ignita rufa), péninsule Malaise, partie nord-occidentale de Sumatra, faisan de Delacour (Lophura Ignita macartneyi), partie sud-est de Sumatra.
Les faisans ignita, comprenant diverses sous-espèces, sont parmi les plus beaux des phasianidés. Chez le faisan de Vieillot, le plumage des mâles est bleu-foncé avec un large placard roussâtre sur le bas du dos. Les côtés, les flancs et la poitrine sont également bleu foncé avec des trainées blanches. La queue courte, large et aplatie, majoritairement noire avec une partie centrale blanche, est composée de 16 rectrices dont certaines sont recourbées. La huppe courte et épaisse, en forme de brosse, qui orne la tête est composée de plumes rigides dont la base est denudée alors que la pointe présente des vexilles en forme de spatule. Les mâles possèdent, autour des yeux, des caroncules faciales charnues, bleu-cobalt clair. Chez les faisans de Vieillot, ces caroncules sont formées de deux lobes, le lobe supérieur de forme semi-circulaire, le lobe inférieur de forme plus longitudinale. A l'époque des parades nuptiales, ces ornements se congestionnent sous l'effet d'un afflux sanguin et recouvrent presque entièrement les côtés de la tête. Les pattes sont rougeâtres, ce qui à son importance pour le distinguer avec le Faisan noble dont les membres sont souvent teintés de brun. Chez cette espèce, le dimorphisme sexuel est flagrant. La poule est plus petite que le mâle. Son plumage est presque entièrement marron. Les plumes du dessous ont une bordure blanche, ce qui a pour effet de donner aux parties inférieures un aspect indiscutablement écailleux. La zone nue bleu clair de la face ne porte pas de caroncules.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Crested Fireback (rufa),
  • Faisán llameante crestado de Vielliot,
  • Vieillot-Feuerrückenfasan,
  • Vieillot vurrugfazant,
  • Fagiano di Vieillot,

Habitat

Les faisans de Vieillot vivent dans les régions basses de la péninsule malaise, l'isthme de Kra et Sumatra, excepté la partie sud-est de cette île, où ils mènent par petits groupes, une vie cachée dans les sous-bois denses. Ils sont absents de Bornéo, où ils sont remplacés à Sarawak et à Sahba par la sous-espèce ignita nobilis, et à Kalimantan par la sous-espèce ignita ignita, ces deux appellations plus couramment connus sous le nom de faisans nobles. En Malaisie et à Sumatra, ces oiseaux peuvent fréquenter les enchevêtrements d'épineux, les successions de vignes incrustées à l'intérieur de zones qui ont été préalablement défrichées. Cependant, les forêts denses d'arbres à feuilles persistantes situées à proximité de petits cours d'eau dans les vallées basses semblent être l'habitat typique des faisans de Vieillot. Curieusement, il est absolument identique à celui du Faisan noble à Bornéo.

Comportement traits de caractère

Les faisans de Vieillot se perchent dans des arbres de taille moyenne. Chaque matin, ils se rendent à la rivière la plus proche mais le retour vers le perchoir à la mi-journée n'est pas automatique. Ces oiseaux sont grégaires. En Malaisie, les regroupements familiaux se forment en septembre et se disloquent progressivement au fur et à mesure que les petits grandissent. Bien que les bandes ne dépassent généralement pas 6 individus, il arrive parfois qu'elles regroupent jusqu'à 15 oiseaux. Cependant, entre janvier et juin, on apercoit de nombreux Vieillots qui circulent en solitaire

Alimentation mode et régime

Les faisans de Vieillot recherchent leur nourriture en solitaire. Ils font le plein de protéines en capturant de petits invertébrés qu'ils prélèvent dans la litière. Au sein de leurs proies favorites, on note sesarma mederi, un petit crabe rouge terrestre qui se nourrit de végétaux, mais ils trouvent également une grande quantité d'autres proies animales dans les habitats humides riverains. Au moment de l'éclosion des jeunes, les ressources en fruits sont abondantes, mais au fur et à mesure qu'ils grandissent, les réserves de végétaux et d'insectes déclinent. Au début de l'automne, les faisans de Vieillot doivent donc chercher d'autres aliments de substitution que consituent alors les feuilles et les graines. Les insectes ( fourmis, coléoptères et asticots) continuent à composer une partie sustancielle de leur diète. Dans de nombreuses autres circonstances, des fruits qui ont la consistance de glands sont également présents au menu.

Reproduction nidification

Ces oiseaux sont sédentaires et le mâle forme un harem lors de la période de reproduction qui intervient entre mai et août. Pour sa parade nuptiale, il danse à petits pas autour de la femelle choisie en poussant des gloussements ; et, la queue dressée, il lui présente encore, en l'étalant, son aile bien tournée vers elle. Après l'accouplement, le mâle montre un désintéressement total pour les affaires de la famille. Par la suite, seule la femelle s'occupe de la construction du nid et de l'élevage des petits. La taille de la couvée varie entre 4 et 8 oeufs, l'incubation dure 24 jours.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 03/09/2005 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net