Faucon chicquera

Falco chicquera - Red-necked Falcon

Systématique
  • Ordre
    :

    Falconiformes

  • Famille
    :

    Falconidés

  • Genre
    :

    Falco

  • Espèce
    :

    chicquera

Descripteur

Daudin, 1800

Biométrie
  • Taille
    : 36 cm
  • Envergure
    : 55 à 70 cm.
  • Poids
    : 139 à 305 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les Falconidés sont une famille de rapaces diurnes de taille petite à moyenne, comportant les caracaras et les faucons. Falco vient du latin "falx" qui désigne la faux. Il fait référence aux ailes falciformes des faucons, longues, étroites et pointues. Les Falconiformes ont été séparés sys... lire la suite

Description identification

Ce Petit Faucon à la sihouette mince a des ailes courtes et pointues. Les 2 sexes sont identiques en plumage. La femelle est toutefois 9 à 24% plus grande en taille et jusqu'à 50% supérieure en poids. Les juvéniles sont distincts de leurs parents, ils n'acquièrent leur plumage definitif que dans la seconde partie de leur première année.

Chez les adultes, la totalité du capuchon, la nuque, l'arrière et les côtés du cou sont roux avec de très fines stries noires. La zone qui va du front aux lores est blanchâtre. Les joues forment une tache circulaire blanche encadrée sur le dessus par des traits malaires sombres et en arrière par des arcs plus foncés qui varient en couleur selon la sous-espèce. Les parties supérieures sont grises ou gris-bleu. Elles peuvent être presque entièrement unies mais, en Inde, elles sont habituellement recouvertes de fines stries sombres et de vagues barres alors qu'en Afrique, elles sont plus fortement barrées de noir. Les primaires noirâtres contrastent nettement avec le reste du dessus. La queue est semblable au dos, c'est à dire qu'elle est gris uni ou barrée de noir. Les rectrices ont une large bande subterminale noire et de fines pointes blanches. Les parties inférieures sont majoritairement blanches mais la poitrine peut être légèrement striée de noire et plus ou moins nuancée de roux. L'abdomen est variablement barré, ce qui lui donne une teinte grise quand il est vu de loin.
Les juvéniles ont un pattern assez semblable, mais le plumage est considérablement plus terne, plus brun et plus sombre. Le capuchon est chamois-brun ou châtain-brun avec des stries bien évidentes. Le contour des joues est plus marqué. Le dos et les couvertures alaires sont d'un gris plus foncé avec des bordures brun-rouge qui leur donne temporairement une apparence rousse en plumage frais. La queue est assez semblable à celle des parents. La gorge est blanche mais le reste du dessous est plus ou moins nuancé de chamois ou de roux. Les cuisses et les flancs sont souvent très fortement barrés.

Chez les faucons chicqueras, les iris sont brun à brun sombre. Les adulte ont une cire, un anneau orbital et des pattes jaunes. Les juvéniles ont des attributs plus clairs.

Indications subspécifiques 3 Sous-espèces

  • Falco chicquera chicquera (se Iran through India to Bangladesh)
  • Falco chicquera ruficollis (Senegal to w Ethiopia, e Africa to ne Zimbabwe and c Mozambique)
  • Falco chicquera horsbrughi (Namibia, Botswana, w Zimbabwe and n, nw South Africa)

Noms étrangers

  • Red-necked Falcon,
  • Alcotán Turumti,
  • Falcão-de-nuca-vermelha,
  • Rothalsfalke,
  • Vörösnyakú sólyom,
  • Roodkopsmelleken,
  • Falco collorosso,
  • Rödhuvad falk,
  • Rødhodefalk,
  • sokol červenohlavý,
  • dřemlík rudohlavý,
  • Rødhovedet Dværgfalk,
  • palmuhaukka,
  • Rooinekvalk,
  • falcó cap-roig,
  • sokół rudogłowy,
  • rudkakla piekūns,
  • Турумти,
  • アカガシラチョウゲンボウ,
  • 红头隼,
  • 紅頸隼,

Voix chant et cris

Les faucons chicqueras sont habituellement silencieux sauf quand ils nichent. En Inde, les cris sont qualifiés d'étranges, perçants et plaintifs. En Afrique, le répertoire semble plus étendu. On peut y entendre des "ki-ki-ki-ki" aigus, des "yak yak yak" grinçants ainsi que des hurlements perçants "tiririri, tirirrrireee". Sur le sous-continent indien, les " tiririririririririri" sont attribués au jeunes chicqueras qui sont congédiés du territoire de leurs parents.

Habitat

Les faucons chicqueras sont des oiseaux des contrées ouvertes, vivant du niveau de la mer jusqu'à 1000 mètres d'altitude. Dans une grande majorité de l'Afrique, ils dépendent étroitement des palmiers, les palmiers borassus de préférence, les palmiers hyphaene dans une moindre mesure. Ces arbres sont situés principalement à basse altitude dans des savanes humides où les singes et les serpents éprouvent de grandes difficultés à grimper. On trouve également les chicqueras dans les plaines inondées où ils occupent volontiers les acacias. Cependant, dans le nord-est et le sud de l'Afrique, ces rapaces fréquentent plus régulièrement les dunes et les autres habitats arides pourvus d'acacias le long de rivières ou de cours d'eau temporaires. En Asie, et plus particulièrement en Inde, les faucons chicqueras fréquentent aussi les palmiers , mais à égalité avec les arbres qui poussent dans les plantations et avec les alignements qu'on trouve dans les prairies, les champs cultivés ou à proximité des villages. Sur ce dernier continent, ils occupent également des habitats arides, à la fois dans les plaines et dans les collines ainsi que des semi-déserts pourvus de broussailles. Les trois types d'habitats décrits coïncident grosso-modo avec les 3 sous-espèces identifiées.

Comportement traits de caractère

Les faucons chicqueras sont des oiseaux assez timides en Afrique, moins en Inde. Parfois, ils se perchent bien en évidence sur une souche, un poteau ou un monticule, souvent ils résident dans la canopée des arbres. Il leur arrive assez fréquemment de marcher à terre. Les adultes vivent généralement en couples (sauf lorsque le mâle chasse et que la femelle est sur le nid). Les parades aériennes sont très discrètes. Au début de la saison de reproduction, elles se limitent à de courts vols de perchoir en perchoir accompagnés de cris mutuels. Les faucons chicqueras sont majoritairement sédentaires, ce qui ne les empêche pas de procéder à de brefs déplacements en réponse aux précipitations, à la sècheresse, à l'abondance et à la pénurie de ressources alimentaires qui en découlent. Les fluctuations dans les populations sont surtout visibles en Inde et dans le sud de l'Afrique.

Alimentation mode et régime

Les faucons chicqueras se nourrissent presque exclusivement d'oiseaux (jusqu'à 98% du régime). Localement, ils consomment des chauves-souris. Occasionnellement ils attrapent des petits rongeurs, des lézards et des insectes. Les oiseaux sont majoritairement des passereaux pesant jusqu'à 75 grammes tels que les alouettes, les pipits du genre Anthus, les tisserins, les estrildidés. Toutefois de plus grosses proies allant parfois jusqu'à 150 g peuvent être saisies : hirondelles, cailles, tourterelles, coucous, martins-pêcheurs, guêpiers et même quelques échassiers. Dans la catégorie des insectes, on trouve les coléoptères de grande taille, les essaims de locustes et de termites ailés.

Les faucons chicqueras chassent parfois à la tombée de la nuit. Ils capturent la plupart de leurs proies après une poursuite dans les airs. Ils chassent à l'affût à partir d'un perchoir bien dissimulé ou à partir d'un poteau ou d'un monticule situé près d'un point d'eau dans une zone bien découverte. Lorsqu'ils chassent, ces prédateurs volent habituellement à très faible hauteur au-dessus du sol, mais ils sont parfaitement capables de prendre de l'altitude pour se placer à la verticale de leur victime si cela s'avère nécessaire. Les couples chassent parfois de façon coopérative et partagent leur proie. Ils sont capables de pénétrer dans les feuillages et dans les buissons pour terminer leur poursuite. Les mâles coopèrent assez souvent avec les autours gabars. Leur association est souvent très productive.

Reproduction nidification

Les faucons chicqueras se reproduisent principalement à la fin de la saison sèche. L'éclosion des œufs intervient lorsque la végétation est très pauvre et le nombre des passereaux très abondant. Sur le continent africain, la saison de nidification se déroule de février à mai au Nigéria, de mars à juillet au Soudan, de juillet à octobre en Afrique Orientale et d'août à novembre en Afrique du Sud. Sur le continent asiatique, elle a lieu de février à juin au Pakistan et de janvier à juin en Inde. Les œufs sont généralement déposés dans d'anciens nids ou dans des nids totalement rénovés de corvidés, parfois dans des nids abandonnés de rapaces. Parfois, ils sont juste posés sur des débris accumulés au sommet d'un palmier, dans une sorte de cavité ou les frondes se rejoignent. Les nids sont généralement placés à une hauteur qui varie de 4 à 30 mètres dans un palmier, un acacia ou un autre épineux. La ponte contient 3 ou 4 œufs qui sont couvés entre 32 et 35 jours. Les jeunes faucons restent au nid pendant 34 à 40 jours avant de prendre leur envol.

Distribution

Les faucons chicqueras vivent sur 2 continents. En Afrique, on les trouve exclusivement au sud du Sahara, dans les régions boisées de plaines. Leur aire de distribution couvre une vaste zone qui va de la Sénégambie et de la Mauritanie jusqu'à l'ouest de l'Ethiopie en englobant une grande majorité des pays de l'Afrique Occidentale (Mali, Niger, Soudan, Nigeria, Centrafrique). Elle s'oriente ensuite vers le sud, de l'Ouganda et du Kenya jusqu'en Namibie, intégrant partiellement sur son passage le Tanzanie, le Zaïre, le Mozambique, l'Angola, la Zambie et le Malawi. L'Afrique Equatoriale (Gabon, Cameroun, ouest du Zaïre et Congo) sont totalement désertés, de même que l'Afrique Australe (Afrique du Sud, Zimbabwe). En Asie, les faucons chiqueras occupent l'extrême sud-est de l'Iran, le Pakistan et une grande majorité de l'Inde ainsi que le sud du Népal et le Bangladesh.

Trois sous-espèces sont officiellement reconnues : F.c. chicquera , la race nominale (Inde et les pays adjacents) -F.c. ruficollis (Afrique Tropicale en direction du sud jusqu'au Zambèze) - F.c. horsbrughi (Afrique, au sud du Zambèze).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les faucons chicqueras possèdent une aire de distribution dont la superficie est supérieure à 11 millions de kilomètres carrés (7,2 millions en Afrique, 3,5 millions en Asie). D'après Christie, ses effectifs dépassent largement les 100 000 individus. Vu la grande variété d'habitats qu'ils fréquentent, ces prédateurs ont une densité très variable, cette dernière étant nettement plus importante dans les endroits qui bénéficient d'un bon taux d'humidité. En Afrique, cette espèce est considérée comme assez rare. En Inde, elle n'est vraiment commune que sur le plateau du Deccan, alorsqu'au Pakistan et au Bangladesh, elle est peu répandue. Les faucons chicqueras ne sont vraiment atteint par aucune menace, excepté dans les régions où ils dépendent fortement des palmiers borassus et hyphaene, ces espèces végétales étant régulièrement abattues pour laisser place à des cultures. D'après Birdlife, les faucons chicqueras sont classés comme "de préoccupation mineure" (LC).

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 05/06/2011 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net