Francolin à double éperon

Pternistis bicalcaratus - Double-spurred Francolin

Systématique
  • Ordre
    :

    Galliformes

  • Famille
    :

    Phasianidés

  • Genre
    :

    Pternistis

  • Espèce
    :

    bicalcaratus

Descripteur

Linnaeus, 1766

Biométrie
  • Taille
    : 34 cm
  • Envergure
    : 45 à 50 cm.
  • Poids
    : 384 g
Distribution

Distribution

Description identification

Le bec est vert-olive avec une mandibule supérieure plus sombre. Les iris sont bruns. Les pattes sont vert-olive. Les 2 sexes sont identiques, néanmoins les tarses du mâle sont ornés de 2 éperons qui sont absents chez la femelle. Chez certaines femelles, la face et la gorge sont plus chamois, moins blanchâtres.
Chez les adultes des 2 sexes, le capuchon et la nuque sont brun-rougeâtre, constrastant avec le front et les côtés de la calotte qui sont noirs. On peut apercevoir un long sourcil blanc et une trait oculaire noir situé juste devant les iris. Les côtés de la tête et le cou sont blanchâtres avec des stries sombres devenant chamois clair sur la gorge. Le cou, la poitrine et la totalité des parties inférieures sont châtain avec des taches blanches et noires ainsi que d'étroites stries ondulantes pâles sur les flancs. Le dessus est brun, avec de fines mouchetures noires qui deviennent brun chaleureux sur l'arrière du cou, le croupion et les sus-caudales. On remarque également des stries chamois sur les parties supérieures, excepté sur le croupion et les sus-caudales. Les rémiges sont gris-brun, avec d'irrégulières taches et stries chamois. La queue est grise, barrée de brun.
Les juvéniles sont plus ternes. Leurs parties supérieures sont moins distinctement marquées et leurs flancs sont moins barrés.

Indications subspécifiques 3 Sous-espèces

  • Pternistis bicalcaratus ayesha (w Morocco)
  • Pternistis bicalcaratus bicalcaratus (Senegal to sw Chad)
  • Pternistis bicalcaratus ogilviegranti (s Nigeria, s Cameroon)

Noms étrangers

  • Double-spurred Francolin,
  • Francolín Biespolado,
  • Choca,
  • Doppelspornfrankolin,
  • sarkantyús frankolin,
  • Barbarijse Frankolijn,
  • Francolino armato,
  • Marockansk frankolin,
  • Hvitbrynfrankolin,
  • frankolínec dvojostrohý,
  • frankolín dvouostruhý,
  • Stribet Frankolin,
  • kannusfrankoliini,
  • francolí de doble esperó,
  • Sporahæna,
  • szponiastonóg zbrojny,
  • divpiešu frankolins,
  • ostrožni frankolin,
  • Двушпоровый турач,
  • フタツケヅメシャコ,
  • 双距鹧鸪,
  • 雙距鷓鴣,

Voix chant et cris

Le cri de reconnaissance est variable selon les régions. Au Maroc, c'est un "krrrak krrrak" grinçant, profond et portant à longue distance. Dans les régions tropicales de l'Afrique de l'Ouest, c'est un "kor-ker, kor-ker" puissant et rude , un "kokoye-kokoye" ou une phrase plus complexe "bebbrek-eh-kek-kek-kek koak koak", les 2 dernières notes étant plus fortes. On peut également entendre un "ee-tek" irrégulier, la première note étant calme. Le francolin à double éperon émet aussi un "quare-quare" grinçant et une sorte de croassement quand il prend son envol.

Habitat

Les francolins à double éperon fréquentent divers types d'habitats composés principalement de broussailles et de buisssons dans des contrées relativement ouvertes. On les trouve dans les clairières dont le sol est recouvert de broussailles et de petits arbres, le long de cours d'eau dont les berges sont pourvues de buissons et dans les zones cultivées pourvues de petits arbrisseaux. Ces oiseaux peuvent être également observés dans les savanes plus ou moins humides, souvent à proximité des villages et des parcelles agricoles actives.

Comportement traits de caractère

Les francolins à double éperon apprécient particulièrement le couvert et ils restent presque toujours à proximité des buissons denses. Au Maroc, on les rencontre en couple ou en petits bandes pouvant contenir jusqu'à 12 individus. Toutefois, en Afrique Occidentale, ils peuvent former des compagnies qui vont jusqu'à 40 oiseaux dans les endroits où ils sont nombreux. Les francolins à double éperon sont difficilement observables, ils sont plus souvent repérés grâce à leur voix caractéristique qui est émise à partir d'un perchoir bas tel qu'un arbre rabougri ou un petit monticule. Ces oiseaux sont vocaux surtout à l'aube et en soirée.
Ils recherchent leur nourriture dans les espaces ouverts et sur les pistes en début de matinée et en fin d'après-midi. Néanmoins, ils peuvent être actifs pendant toute la journée lorsque la luminosité est faible et que le temps est pluvieux. Quand ils ne s'alimentent pas, ces francolins passent la majorité de leur temps dans les buissons. Quand ils sont alarmés, ils ne prennent leur envol qu'avec répugnance, préférant s'enfuir en courant pour trouver un abri. Ces oiseaux fréquentent les points d'eau pour se désaltérer en fin de journée. Après quoi, ils rejoignent leur dortoir dans les arbres.

Alimentation mode et régime

Les francolins à double éperon ont un régime mixte, ils consomment à la fois une grande variété de matières végétales et de petits animaux. Dans la catégorie des plantes, ces oiseaux ingurgitent des graines cultivées et des graines sauvages. De façon non exhaustive, on peut citer du sorgho commun, du pois à vache ou de la cornille (vigna unguiculata), des céréales sauvages comme le brachiaria. La partie organique est composée de coléoptères (curculionidés et cérambicidés), de fourmis, de larves de papillons mais également d'escargots et de petites grenouilles. Tous ces renseignements sont disponibles grace à une étude détaillée réalisée à Zaria, au Nigéria.

Reproduction nidification

Les francolins à double éperon sont probablement monogames. Au Maroc, la saison de reproduction se déroule de la mi-février au mois de juin avec une pointe en mars-avril. Elle a lieu de janvier à mai et d'août à décembre en Sénégambie. Dans les parties les plus arides de son aire de distribution, ce gallinacé niche pendant la saison des pluies.
Les francolins à double éperon nichent à terre. Le nid est un grattage peu profond qui est garni avec des herbes, des feuilles, des brindilles et des plumes. Il est placé sous un buisson ou il est dissimulé sous une touffe d'herbes.
La ponte contient 6 œufs de couleur sable ou chamois jaunâtre. Ils sont parfois tachés de brun. Pas d'information concernant la durée d'incubation et le soin parental.

Distribution

Les francolins à double éperon sont originaires de l'Afrique de l'Ouest au sud du Sahara. Leur aire de distribution part du nord du Sénégal, se poursuit au centre du Mali et au sud-ouest du Niger et rejoint le centre du continent au Tchad et dans le nord du Cameroun. De nombreuses variations géographiques sont décrites, les populations vivant dans les contrées plus humides ayant généralement un plumage plus sombre. Toutefois, la plupart d'entre elles n'ont pas le statut de sous-espèce. En effet, seules deux races sont officiellement reconnues : P. b. bicalcaratus, la race nominale (présente sur la presque totalité du territoire) - P. b. ayesha (ouest du Maroc). Les supposées races thornei, adamauae et ogilvie-granti sont intégrées dans la race nominale.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les francolins à double éperon occupent un vaste territoire en Afrique de l'Ouest qui est estimé à plus de 3 500 000 kilomètres carrés. D'après Birdlife, la population globale n'est pas quantifiée mais elle est considérée comme en déclin en raison de la chasse intensive dans les zones non protégées. Néanmoins, les effectifs restent assez communs sur l'ensemble de l'aire de distribution. La race marocaine est en danger et elle a pratiquement disparu de son bastion de la forêt de Marmora. On ne la trouve en nombre raisonnable que dans l'est de Rabat. Un programme de réimplantation de l'espèce grâce à des oiseaux élevés en captivité se met progressivement en place.
Tous les différents organismes s'accordent pour classer cet oiseau comme de préoccupation mineure.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 11/07/2012 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net