Francolin de Swainson

Pternistis swainsonii - Swainson's Spurfowl

Systématique
  • Ordre
    :

    Galliformes

  • Famille
    :

    Phasianidés

  • Genre
    :

    Pternistis

  • Espèce
    :

    swainsonii

Descripteur

Smith, A, 1836

Biométrie
  • Taille
    : 38 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 340 à 750 g
Distribution

Distribution

Description identification

Les francolins de Swainson ont un bec noir avec une mandibule inférieure rouge. Leurs iris sont bruns, leurs pattes noirâtres. La peau nue qui entoure les yeux, les lores, le menton et la gorge sont entièrement rouge écarlate. Les sexes sont identiques, bien que la femelle soit plus petite et plus sombre, avec des taches plus prononcées sur le dessous. Cette dernière ne possède pas d'éperons, alors qu'en principe son partenaire en affiche un ou deux sur chaque patte.
Ces gallinacés d'Afrique Australe ont un plumage relativement uniforme : il est gris-brun, avec une nuance plus grise sur la tête et sur le cou et plus brune sur les parties inférieures et la zone anale. L'ensemble des plumes est bordé de stries sombres, ce qui lui donne un aspect assez rayé. Ces stries sont plus fines et plus rapprochées sur la tête et sur le cou, elles sont plus grossières et plus espacées sur les flancs.
Les juvéniles affichent un brun plus clair que celui des adultes. La peau nue de la gorge est recouverte d'un léger duvet pâle. Les pattes sont jaunâtres sans éclat.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Pternistis swainsonii lundazi (n and w Zimbabwe to s Mozambique)
  • Pternistis swainsonii swainsonii (se Angola and n Namibia, n Zambia to n South Africa)

Noms étrangers

  • Swainson's Spurfowl,
  • Francolín de Swainson,
  • Francolim de Swainson,
  • Swainsonfrankolin,
  • Swainson-frankolin,
  • Swainsons Frankolijn,
  • Francolino di Swainson,
  • Swainsons frankolin,
  • Svartbeinfrankolin,
  • frankolínec Swainsonov,
  • frankolín Swainsonův,
  • Gråbrun Sporehøne,
  • kosteikkofrankoliini,
  • Bosveldfisant,
  • francolí de Swainson,
  • szponiastonóg brunatny,
  • Свенсонов турач,
  • クロアシアカノドシャコ,
  • 斯氏鹧鸪,
  • 史文森氏鷓鴣,

Voix chant et cris

Bien qu'il soit légèrement moins élevé, le cri d'avertissement est assez semblable à celui du Francolin à gorge rouge : c'est un croassement profond et grinçant "kwaaark-kwaark-kwaark-kwaaark-kwaaark-ker-ker-ker" qui faiblit sur la fin. Occasionnellement la femelle répond par un "kwee-ke-ke-kwee". Quand il prend son envol, le francolin de Swainson émet souvent un "qua-qua-qua-quak" explosif. Les bandes qui se restaurent produisent des petits gloussements sur le ton de la conversation.

Habitat

De tous les francolins d'Afrique Australe, c'est sans doute celui qui est le plus adaptable. Il fréquente en effet une grande variété d'habitats et on le trouve pratiquement dans toutes les sortes de prairies ou de zones boisées. Il marque cependant une certaine préférence pour les régions de hautes herbes, que ce soit dans des paysages ouverts avec broussailles ou à la lisière de forêts. Il s'installe volontiers en bordure des terres cultivées ou à proximité de cours d'eau. Bien qu'il vive parfois dans des zones très arides, il évite les zones désertiques ou semi-désertiques comme le Kalahari.

Comportement traits de caractère

Même s'il recherche souvent sa nourriture dans les régions ouvertes, en particulier les terres agricoles, c'est un oiseau timide et réservé. Le francolin de Swainson vit habituellement en solitaire ou en petites bandes pouvant compter jusqu'à 8 individus. Il s'associe volontiers avec d'autres espèces de francolins, notamment les francolins à bec rouge (Francolinus adspersus), les francolins à gorge rouge (Francolinus afer) et ceux du Natal. Les rassemblements s'effectuent généralement le matin et en fin d'après-midi près des points d'eau favoris. Le francolin de Swainson communique principalement à l'aube et en soirée : les mâles se perchent sur une termitière ou sur une branche basse, adoptent une posture très rigide et très verticale, dressent la tête et gonflent leur gorge avant d'émettre leurs cris. Pendant les périodes de pluie, il trouve abri dans un buisson ou dans un arbre. En période de forte chaleur, il prend des bains de soleil sur un perchoir bien exposé. Le francolin de Swainson ne prend son envol qu'avec beaucoup de réticence, il préfère habituellement adopter une position accroupie et courir à toutes jambes jusqu'au couvert. Néanmoins, si le besoin s'en fait sentir, il est capable de voler agilement mais sur une courte distance. Cet oiseau établit son dortoir dans les buissons et dans les arbres.

Alimentation mode et régime

Les francolins de Swainson recherchent leur pitance à terre ou dans les feuillages des buissons. Comme la plupart des autres francolins, ils adoptent un régime omnivore composé de graines, de bulbes et d'insectes.

Reproduction nidification

Le francolin de Swainson est monogame. Son nid est une simple dépression grattée à terre et garnie de feuilles et de plumes. Il est bien dissimulé sous un buisson ou dans les herbes. La ponte comprend habituellement entre 4 et 8 oeufs. Les dépôts exceptionnels peuvent contenir jusqu'à 12 oeufs, de couleur crème ou chamois rosâtre. Dans certains endroits, il peut y avoir deux couvées. La saison de nidification se déroule à des périodes très différentes selon les régions : décembre-mai en Afrique du Sud, février-mai au Botswana, février-mars au Zimbabwe et mai-juillet en Zambie. On ne possède aucune renseignement sur l'incubation et la durée de séjour des jeunes au nid.

Distribution

Le francolin de Swainson est endémique du sud du continent africain. Son aire s'étend du nord-ouest du Malawi jusqu'au sud de la Zambie, au Zimbabwe et au Botswana. On le trouve également dans le sud-ouest de l'Angola, le nord de la Namibie, le sud du Mozambique et l'est de l'Afrique du Sud. Dans ce dernier pays, il est résident dans l'est de l'Etat Libre d'Orange et dans le nord du Natal. Sur ce territoire assez développé géographiquement, on trouve deux sous-espèces : F.S. swainsoni (la presque totalité de l'aire de répartition) - F.S. Lundazi (Sud Mozambique, nord et ouest du Zimbabwe).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Le francolin de Swainson est localement commun et dans certaines régions, ses effectifs semblent même en accroissement. Compte-tenu de la diversité des habitats qu'il fréquente, sa répartition est très inégale mais dans les endroits qui lui conviennent, il peut s'avérer assez courant. Ainsi le long de la Chobe river, entre le Botswana et la Namibie, lors d'un comptage qui a eu lieu en 1994, on a trouvé plus de 400 individus le long de 37 km de rivière. L'espèce est classée comme ne posant pas de soucis majeurs.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 21/12/2009 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net