Fuligule nyroca

Aythya nyroca - Ferruginous Duck

Systématique
  • Ordre
    :

    Ansériformes

  • Famille
    :

    Anatidés

  • Genre
    :

    Aythya

  • Espèce
    :

    nyroca

Descripteur

(Güldenstädt, 1770)

Biométrie
  • Taille
    : 42 cm
  • Envergure
    : 63 à 67 cm.
  • Poids
    : 650 à 800 g
Longévité

8 ans

Distribution

Distribution

Description identification

En livrée nuptiale, ce canard plongeur de taille moyenne a une tête marron-roux foncé. La poitrine, les flancs et le dessus du fuligule nyroca sont plus sombres. Les sous-caudales blanc pur sont nettement visibles contrairement au ventre et à la bande alaire également blancs qui sont normalement peu perceptibles lorsque l'oiseau est posé sur l'eau. L'oeil est blanc. La femelle possède des couleurs plus ternes et tirant plus sur le brun. L'oeil est sombre. La confusion est possible avec la femelle du Fuligule morillon mais des différences morphologiques apparaissent à l'évidence : le corps est relativement plus court, le bec plus long. La forme du crâne plus haut dans sa partie centrale et dépourvu de toute huppe finit de dissiper tout doute.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Ferruginous Duck,
  • Porrón Pardo,
  • Pêrra,
  • Moorente,
  • Cigányréce,
  • Белоглазый нырок,
  • 白眼潜鸭,
  • Witoogeend,
  • Moretta tabaccata,
  • Vitögd dykand,
  • Hvitøyeand,
  • podgorzałka (zwyczajna),
  • chochlačka bielooká,
  • polák malý,
  • Hvidøjet And,
  • ruskosotka,
  • ,
  • メジロガモ,

Voix chant et cris

Fuligule nyroca
♀ adulte internuptial

Très silencieux hormis pendant la période de reproduction où le mâle fait entendre un sifflement rauque à peine perceptible tchouk-tchouk et la femelle un fort grognement gaa rauque également.

Habitat

Exclusivement en plaine, il fréquente les lacs, les marais et les marécages situés en milieu ouvert, avec une végétation riveraine fournie. En hiver, il habite également les étendues d'eau ou les réservoirs dégagés, les cours d'eau à débit lent, et localement les lagunes littorales.

Comportement traits de caractère

Il est surtout actif dans la matinée et en soirée. Dans la journée, il se livre au farniente sur les bancs émergés ou sur l'eau. En général, il adopte des moeurs assez solitaires. Son habitude de se nourrir au sein même de la végétation palustre ou dans sa proximité immédiate le font facilement passer inaperçu et accentue l'impression de sa très grande discrétion. Il a un instinct grégaire très développé : en hiver, il forme de larges bandes souvent mêlé avec des morillons et des canards colvert.
Le vol : Son vol rappelle celui du Fuligule morillon.

Alimentation mode et régime

Le fuligule nyroca est surtout végétarien, se nourrissant essentiellement de graines et de plantes aquatiques qu'il recueille en surface ou sur les berges. Cela ne l'empêche pas, comme la majorité des canards, de compléter son alimentation avec des invertébrés liés directement au milieu lacustre : insectes et leurs larves, crustacés, mollusques.

Reproduction nidification

Il niche dans des zones humides d'eau douce peu profondes, riches en végétation et en faune. Le fuligule nyroca est monogame et son association avec son partenaire dure en général une seule saison. La période de reproduction est décalée par rapport aux autres espèces de canards. En effet, les couples se forment tard et arrivent sur les lieux de reproduction au mieux à la mi-mars. Le nid est construit à terre à proximité de l'eau, parfois même sur un îlot de végétation en plein milieu d'un lac. Il n'y a qu'une seule couvée annuelle, totalisant en moyenne entre 7 et 10 oeufs. L'incubation qui dure environ 25 à 28 jours est le domaine réservé de la femelle. L'envol des canetons n'intervient pas avant 55 jours, date approximative à laquelle, ils acquierent leur totale autonomie. Chez le fuligule nyroca, la maturité sexuelle est atteinte à 1 an.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

La menace principale pour cette espèce est la disparition des zones humides. Dans quelques endroits de son aire de répartition, la chasse illégale peut répresenter un grave problème pour sa conservation.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 07/11/2002 par Didier Collin avec la participation de Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net