Ganga couronné

Pterocles coronatus - Crowned Sandgrouse

Systématique
  • Ordre
    :

    Pterocliformes

  • Famille
    :

    Pteroclidés

  • Genre
    :

    Pterocles

  • Espèce
    :

    coronatus

Descripteur

Lichtenstein, MHK, 1823

Biométrie
  • Taille
    : 30 cm
  • Envergure
    : 52 à 63 cm.
  • Poids
    : 250 à 300 g
Distribution

Distribution

Description identification

Sous-espèces (5) : Pterocles coronatus coronatus , race type, présente dans le Sahara , du Sud-Maroc jusqu'au Soudan et à la mer Rouge - Pterocles c. vastitas présente dans la péninsule du Sinaï et les zones avoisinantes en Israel et en Jordanie - P. c. saturatus au sultanat d'Oman -
P. c. atratus en Arabie du Sud et jusqu'en Iran et Afghanistan. - Pterocles c. ladas , au Pakistan
Le ganga couronné présente une silhouette trapue caractéristique mais avec des rectrices centrales pointues. Le mâle affiche des motifs faciaux particulièrement saisissants, notamment un capuchon roux ou vineux, un masque noir, un anneau orbital et un bec bleuâtre. La femelle, plus discrète, propose une face et une gorge jaune pâle. Les parties supérieures brunes ou chamois sont abondamment barrées ou mouchetées contrairement aux dessous unis gris ou sable qui ne portent aucune surcharge. En vol, les rémiges sombres contrastent avec le reste des couvertures plus claires, ce qui est un critère absolument essentiel pour le différencier du Ganga tacheté avec lequel il peut être parfois confondu. Les juvéniles sont assez semblables aux femelles adultes, mais avec une gorge blanchâtre. On assiste à quelques variations dans les teintes en fonction de la répartion géographique : la race type vivant en Afrique du Nord, à l'ouest du Nil, est la plus pâle. La race atratus vivant en Iran est la plus sombre.

Indications subspécifiques 5 Sous-espèces

  • Pterocles coronatus coronatus (w and c Sahara to e Egypt and n Sudan)
  • Pterocles coronatus vastitas (Sinai Pen.. ne Egypt. to Israel and Jordan)
  • Pterocles coronatus saturatus (n Oman)
  • Pterocles coronatus atratus (Arabian Pen. to s Afghanistan)
  • Pterocles coronatus ladas (Pakistan)

Noms étrangers

  • Crowned Sandgrouse,
  • Ganga Coronada,
  • Cortiçol-coroado,
  • Kronenflughuhn,
  • koronás pusztaityúk,
  • Kroonzandhoen,
  • Grandule coronata,
  • Kronflyghöna,
  • Lysbuksandhøne,
  • stepiar korunkatý,
  • stepokur korunkatý,
  • Kronet Sandhøne,
  • kruunuhietakyyhky,
  • ganga coronada,
  • Krúnuspjátra,
  • stepówka piaskowa,
  • vainaga smilšvistiņa,
  • venčasta stepska kokoška,
  • Рыжешапочный рябок,
  • クロビタイサケイ,
  • 花头沙鸡,
  • 冕沙雞,

Voix chant et cris

Il est très différent de celui du Ganga tacheté, espèce pourtant très proche qui occupe la même aire de distribution. En vol, le ganga couronné émet un 'tchag-tchagarra', puissant, roulé et guttural. Mais il peut également produire un 'huiiik' assez semblable à la plainte d'un goéland.

Habitat

Il est localement commun en Afrique du Nord (Maroc, Algérie, Tchad, Tunisie, Lybie, Egypte) ainsi qu'au Moyen-Orient (Sinaï) où il possède quasiment la même aire de répartition que le Ganga tacheté. Il fréquente les zones arides ou semi-arides, les déserts pierreux plats ou onduleux. Localement, on le trouve dans les collines et les montagnes désertiques avec un peu de végétation.

Comportement traits de caractère

Le ganga couronné est sédentaire ou légèrement erratique. De faibles mouvements interviennent de mars à octobre au Maroc, d'avril à juin au Tchad. Les populations sont légèrement plus nombreuses en hiver au Pakistan. Les gangas sont des oiseaux sociables qui se posent et se déplacent souvent en grands groupes, notamment pour se désaltérer. Arrivés au point d'eau, ils attendent une minute ou deux, prêts à s'envoler au moindre bruit. S'il n'y a pas le moindre danger, ils courent vers l'eau et boivent en y plongeant le bec et en aspirant. Après avoir bu, chaque oiseau attend que tout le groupe soit prêt à repartir.

Prudents, les gangas se tiennent contre le sol où la couleur de leur plumage les dissimule efficacement. Ils y creusent une petite cuvette pour se coucher au frais. Lorsqu'ils sont dérangés, ils décollent presque verticalement et gagnent rapidement une grande hauteur en poussant des cris sonores.
Le vol : Un ganga peut voler plus vite qu'un faucon et la plupart se déplacent à 60 kilomètres/ heure

Alimentation mode et régime

Les graines constituent l'alimentation principale des gangas. Ils se nourrissent également de baies lorsqu'ils en trouvent. Le plupart des espèces se nourrissent le matin et le soir, évitant de se déplacer aux heures les plus chaudes de la journée. Les oiseaux se désaltèrent le matin entre 7 et 9 heures en été, de 9 à 10 en hiver. Lorsque l'eau est rare, les gangas peuvent se passer de boire durant cinq jours consécutifs. Cependant, si les réserves existent, ils volent en groupes jusqu'aux points d'eau. Ces groupes peuvent compter de vingt à mille individus, voire davantage

Reproduction nidification

Chez les gangas couronnés, la période de nidification intervient aux mois d'avril et mai. Le nid est gratté dans une zone de galets ou creusé dans le sable, et parfois entouré d'un épais cordon de pierres. La femelle pond habituellement deux à trois oeufs ponctués de brun rougeâtre qu'elle couve en alternance avec le mâle pendant une période qui peut varier de 19 à 30 jours. D'ordinaire, la femelle couve pendant la journée. Le mâle se charge des nuitées et prend généralement son tour de service une heure avant le coucher du soleil. Les poussins fraîchement éclos ont un épais duvet moucheté qui leur assure un excellent camouflage parmi les pierres. Il se nourrissent seuls mais les parents doivent les ravitailler en eau. C'est le mâle qui s'en charge : il imprègne d'eau les plumes de sa poitrine puis revient au nid, parfois situé à plus de 30 kilomètres du point d'eau pour que ses petits puissent aspirer l'eau de son plumage.

Distribution

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Ganga couronnéFiche créée le 04/06/2005 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net