Garrulaxe flammé

Trochalopteron virgatum - Striped Laughingthrush

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Léiothrichidés

  • Genre
    :

    Trochalopteron

  • Espèce
    :

    virgatum

Descripteur

Godwin-Austen, 1874

Biométrie
  • Taille
    : 23 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description identification

Ce garrulaxe de petite taille et de faible corpulence possède un dessus brun avec de fines stries blanchâtres. Ses ailes sont châtain, sa face est chamois clair et rousse. Il a une gorge châtain et un ventre châtain-roux strié de blanc. La zone qui va du capuchon jusqu'à la nuque est brun-châtain terne, prenant une teinte plus gris-brun-olive sur le manteau, le dos et les scapulaires. L'ensemble de ces parties supérieures est recouvert de longues stries blanches mais le croupion, les sus-caudales et les rectrices affichent une couleur gris-brun uni. Les grandes couvertures sont châtain éclatant avec des terminaisons blanchâtres. Les filets extérieurs des primaires sont gris pâle avec une tache châtain. Les motifs faciaux sont très variés et nombreux : le sourcil est blanc-chamois à la base du bec mais vire au blanc pur dans sa partie postérieure. Les lores sont roux. La partie supérieure des oreillons est brun-châtain avec des stries chamoisées. La sous-moustache, les joues et la partie inférieure des oreillons forment un ensemble chamois. Le menton, la zone malaire et le haut de la gorge sont châtain éclatant, se nuançant de roux et acquérant de fines stries blanches sur le bas de la gorge et le haut de la poitrine. Ces stries se poursuivent sur le ventre et virent au roussâtre au niveau de la zone anale. L'iris est brun à brun pâle, quelquefois jaunâtre. L'anneau orbital est gris plombé. Le bec est noir, les pattes sont gris-rosâtre ou couleur chair.

Les sexes sont identiques. Les juvéniles sont plus pâles et ont un dessus plus roussâtre que les adultes. Ils ont une gorge plus claire et n'ont pas de stries sur les parties inférieures.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Striped Laughingthrush,
  • Charlatán rayado,
  • Strichelhäherling,
  • Streepkaplijstergaai,
  • Garrulo sghignazzante vergato,
  • Strimmig fnittertrast,
  • Strimelattertrost,
  • timáliovec ohnivý,
  • sojkovec severoindický,
  • Skælhovedet Skadedrossel,
  • valkoviirutimali,
  • xerraire flamat,
  • krasnosójkowiec czarnobrody,
  • Пёстрая кустарница,
  • シラフガビチョウ,
  • 纹耳噪鹛,
  • 紋耳噪鶥,

Voix chant et cris

Les chants sont de 2 types, ils ont une fonction territoriale et les couples se répondent parfois de façon antiphonique. Dans le premier type de chant (émis sans doute par le mâle) le garrulaxe produit un cri clair et précipité "chur-pieu", "pi-pweu" ou "wiwi-weu" qui alterne avec une sorte de sifflement doux et rapide "tui-tééér" dont la fin est abrupte. Dans le second type de chant, (produit vraisemblablement par la femelle), on peut entendre un trille puissant et saccadé dont la note introductive est brève "cho-prrrrrrrrt" ou "chrru-prrrrt". Ils sont répétés avec des intervalles plus longs que les chants du premier type.

Habitat

Les garrulaxes flammés fréquentent les sous-bois fournis des forêts humides avec des arbres à feuilles permanentes. On les trouve également dans les fourrés épais, dans les étendues de fougères et dans les prairies à proximité des forêts à larges feuilles. Ils apprécient aussi les forêts de chênes nains, les parcelles en cours de régénération dont les arbres sont parvenus à un bon stade de maturité. Ils vivent également parfois dans les terres cultivées en friche ou abandonnées. Leur habitat est situé entre 900 et 2400 mètres d'altitude.

Comportement traits de caractère

Les garrulaxes flammés ne sont pas très grégaires. Ils ne sont généralement pas aussi bruyants que la plupart des autres espèces de garrulaxes de la famille des timaliidés. On peut même considérer qu'ils sont extrêmement discrets et réservés. Pendant une grande partie de l'année, ils restent en couples dans les fourrés ou sur le sol, si bien qu'ils sont assez difficiles à observer. Les garrulaxes flammés sont des oiseaux sédentaires.

Alimentationmode et régime

Les garrulaxes flammés consomment principalement des insectes. Ils ingurgitent aussi sans doute des baies et des graines. Ils recherchent leur nourriture en solitaire ou en couples.

Reproduction nidification

La saison de nidification se déroule du mois d'avril au mois de juillet. Le nid est une structure profonde et trapue construite avec des vrilles, des plantes grimpantes, des feuilles mortes, des herbes, des tiges flexibles des feuilles de bambou, des fougères et de la mousse. L'intérieur est garni avec de fines radicelles. Il est placé à une hauteur assez modeste, entre 2 et 4 mètres au-dessus du sol dans un buisson épais, un arbuste ou au milieu des herbes. La ponte comprend 2 ou 3 œufs, de couleur bleu pâle ou bleu-vert. Ces œufs ne sont pas différentiables de ceux du Garrulaxe barré (Garrulax lineatus). Ils mesurent en moyenne 26 millimètres sur 19. On ne possède aucune information sur la durée d'incubation ni sur le soin parental apporté aux jeunes.

Distribution

Les garrulaxes flammés sont originaires de l'extrême-est du sous-continent indien. Leur aire de distribution couvre le sud de l'Assam (collines du Cachar), le Nagaland, le Manipur et le Mizoram. Leur territoire déborde légèrement sur l'ouest du Myanmar voisin.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Bien que son aire de répartition soit extrêmement réduite (guère plus de 20 000 kilomètres carrés), cette espèce ne semble pas globalement menacée. Dans les années 90, elle était globalement commune en Assam et assez répandue au Nagaland. Ses effectifs sont sans doute en léger déclin en raison de la dégradation de la qualité de son habitat et de sa commercialisation comme oiseau de cage.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Garrulaxe flamméFiche créée le 11/12/2010 par
publiée le - modifiée le 2010-12-13 12:11:32 © 1996-2019 Oiseaux.net