Goéland bourgmestre

Larus hyperboreus - Glaucous Gull

Systématique
  • Ordre
    :

    Charadriiformes

  • Famille
    :

    Laridés

  • Genre
    :

    Larus

  • Espèce
    :

    hyperboreus

Descripteur

Gunnerus, 1767

Biométrie
  • Taille
    : 77 cm
  • Envergure
    : 132 à 142 cm.
  • Poids
    : 1200 à 2000 g
Longévité

21 ans

Distribution

Distribution

Description identification

Le goéland bourgmestre est un oiseau de grande taille au large bec habitant dans le grand nord. Les adultes présentent une livrée et un ensemble qui paraissent très clairs. Le dos et les couvertures alaires sont d'un gris pâle, ces dernières avec une nette bordure blanche. Les ailes n'affichent aucune marque noire. La queue est blanche, les pattes roses et les yeux jaunes. Le puissant bec jaune porte une marque rouge sur la mandibule inférieure. Alors que pendant la saison nuptiale, les adultes présentent une tête parfaitement blanche et un anneau couleur chair bien visible autour de l'oeil, en plumage hivernal, ce dernier s'estompe et le capuchon est fortement strié de brun.
Le bourgmestre peut être confondu avec le goéland à ailes grises (Larus glaucescens) avec lequel il s'hybride. Comme la plupart des grands goélands, c'est un goéland "à quatre années", ce qui signifie qu'il met quatre ans pour acquérir son plumage adulte définitif, et que chaque année son plumage sub-adulte est différent. Les juvéniles sont principalement blancs avec des taches chamois. Les immatures de première année se distinguent des goélands à ailes grises par leur bec bicolore, rose chair à la base et noir à l'extrémité.

Indications subspécifiques 4 Sous-espèces

  • Larus hyperboreus hyperboreus (n Europe to nw Siberia)
  • Larus hyperboreus pallidissimus (nw Siberia to the Bering Sea)
  • Larus hyperboreus barrovianus (Alaska to nw Canada)
  • Larus hyperboreus leuceretes (nc Canada to Greenland and Iceland)

Noms étrangers

  • Glaucous Gull,
  • Gavión Hiperbóreo,
  • Gaivota hiperbórea,
  • Eismöwe,
  • Jeges sirály,
  • Grote Burgemeester,
  • Gabbiano glauco,
  • Vittrut,
  • Polarmåke,
  • čajka bledá,
  • racek šedý,
  • Gråmåge,
  • isolokki,
  • gavinot hiperbori,
  • Hvítmáfur,
  • mewa blada,
  • lielā polārkaija,
  • ledni galeb,
  • Бургомистр,
  • シロカモメ,
  • 北极鸥,
  • 北極鷗,

Voix chant et cris

La communication du goéland bourgmestre rappelle beaucoup celle du Goéland argenté, mais certains cris sont plus rudes.

Habitat

Le bourgmestre est le seul goéland de grand taille à vivre dans le haut Acrtique. Il fréquente les baies et les estuaires glacés ainsi que les zones situées au large des côtes. En hiver, on le trouve souvent en bordure des lacs intérieurs. Son aire de nidification est constituée par les corniches de falaises, les îles et les plages. Son aire de nourrissage se compose de lieux aussi divers que les dépôts d'ordures, les usines de transformation du poisson, les ports, les vasières, les réservoirs de recueillement des eaux usées, les prairies inondées ou les frayères (lieux de ponte) des poissons.

Comportement traits de caractère

Les goélands bourgmestres s'unissent généralement aux bandes de goélands argentés et à ailes grises. Quelques individus, en particulier les plus jeunes et les immatures, migrent vers le sud et passent l'hiver le long des côtes d'Amérique du Nord ou en bordure des grands lacs. Cependant, la majorité est sédentaire et demeure fidèle au grand nord dans la mesure où elle y trouve des pièces d'eau non saisies par les glaces.

Alimentation mode et régime

Les goélands bourgmestres se nourrissent de poissons et d'autres créatures marines, mais également d'insectes, d'oiseaux, d'oeufs, de baies, de charognes récoltées sur les plages ou d'ordures collectées dans les dépôts. Prédateurs et fouilleurs d'ordures, ils peuvent également participer au parasitage d'autres espèces marines. Ils se nourrissent en vol, en marchant, ou en nageant à la surface.

Reproduction nidification

Les oiseaux nichent en colonies ou en couples isolés au sommet de falaises, sur des plages, des sols rocheux, la glace ou la neige. Les deux adultes participent à l"élaboration du nid qui est un amoncellement de végétaux et de débris variés déprimé au centre. Ils couvent alternativement 3 oeufs pendant environ 4 semaines et participent au nourrissage des poussins pendant deux mois complets. Les jeunes quittent le nid peu de jours après l'éclosion et restent à sa proximité jusqu'à leur envol qui intervient au bout de 45-50 jours, soit un laps de temps très court après qu'ils aient acquis leur totale autonomie.

Distribution

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 24/01/2005 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net