Guêpier à tête bleue

Merops muelleri - Blue-headed Bee-eater

Guêpier à tête bleue

Guêpier à tête bleue

Merops muelleri

((Cassin, 1857))


Ordre : Coraciiformes

Famille : Méropidés  ;

Genre : Merops

Espèce : muelleri

Espèce monotypique

Biométrie :

Taille : 19 cm
Envergure : -
Poids : 24 à 30 g

Statut de conservation IUCN :

Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué

EX EW CR EN VU NT LC NE

Distribution :
Distribution

Synonymes : vlha safírová (cs), Brunrygget Biæder (da), Saphirspint (de), Blue-headed Bee-eater (en), Abejaruco Cabeciazul (es), sinimehiläissyöjä (fi), zafírgyurgyalag (hu), Gruccione testablu (it), ムラサキハチクイ (ja), Brunryggbieter (nb), Blauwkopbijeneter (nl), żołna szafirowa (pl), Abelharuco-de-cabeça-azul (pt), Синеголовая щурка (ru), včelárik modrohlavý (sk), Blåhuvad biätare (sv), 蓝头蜂虎 (zh)

Identification :
Guêpier à tête bleue Chez l'adulte, le manteau, les ailes et le croupion varient du brun au marron vif. Le bleu de la tête, de la poitrine et des sus-caudales adopte des nuances qui varient du bleu verdâtre au bleu-violet foncé. Les secondaires rousses sont bordées de noirâtre. La queue fermée paraît bleue dessus mais les parties cachées des plumes affichent une teinte noire. La tête porte quelques signes caractéristiques remarquables : front et courtes moustaches bleu très pâle, bandeau oculaire noir qui s'étend des lores jusqu'à la tempe, menton et gorge rouge-orange entourés de noir. Sur ces derniers, les barbes rouges sont raides, parfois écartées et dressées. Le bec et les pattes sont gris-noir. Les deux sexes sont identiques, hormis l'iris rouge vineux chez Guêpier à tête bleue le mâle, et brun-rouge chez la femelle.
Les juvéniles possèdent des parties marron moins vives, plus jaunâtres que chez l'adulte. Le bleu est un turquoise sale nuancé d'olive sur la tête et sur le manteau.
On a repéré deux sous-espèces ou variations géographiques qui se rejoignent près de Douala au Cameroun mais qui ne se croisent pratiquement pas, si bien qu'il existe très peu d'intermédiaires. Ces deux sous-espèces différent par la couleur du front, la forme de la queue et surtout par le poids. Merops Muelleri Mentalis vit en Afrique Occidentale du Mali à l'ouest du Cameroun. Merops Muelleri Muelleri, la race type, vit en Afrique Centrale, du Cameroun à l'ouest du Kenya. Son poids est inférieur : 17,5-25 gr.

Habitat : Cet oiseau fréquente les forêts assez claires avec une couverture dont les trouées laissent pénétrer le soleil, que ce soient des clairières, des espaces occasionnés par la chute de grands arbres ou de larges pistes traversières. Selon les régions d'Afrique, il peuple les forêts secondaires semi-sempervirentes et il sort parfois dans les terres cultivées avoisinantes surtout si elles possèdent beaucoup d'arbres dispersés, ou alors il se recentre sur les forêts pluviales pas très éloignées des grands fleuves et de leurs affluents, comme c'est le cas au Zaïre. Il peut aussi parfois fréquenter les forêts primaires jusqu'à 1200 mètres, les forêts-galeries épaisses en Afrique Occidentale et au Mali. Le guêpier à tête bleue possède une aire réduite et morcelée en trois parties qui se superposent pratiquement avec celles du guêpier noir (merops Guêpier à tête bleue gularis). En Afrique Occidentale, elle occupe de faibles superficies en Guinée, Sierra Leone, Liberia, Côte d'Ivoire ainsi qu'au Mali , le long de la Bafing, au sud des monts Mandingues. En Afrique Centrale et Equatoriale, elle s'étend faiblement sur les territoires du Nigeria (region d'Ibadan et de Bioko), du Cameroun, du Gabon et probablement sur celui du Congo. La partie la plus orientale, la plus vaste, s'étale de l'ouest du Zaïre jusqu'à la vallée du rift . Au Zaïre, elle suit le cours du fleuve homonyme jusqu'à Kwamouth et le Kasaï. Quelques populations isolées vivent en Ouganda, au Rwanda et au Burundi ainsi que dans certains lambeaux de forêt au Kenya.

Comportements : C'est un oiseau sédentaire qui vit en couple ou en trio pendant toute l'année au même endroit. Le troisième oiseau est probablement un assistant dont on ignore le degré de parenté avec le couple. Au kenya, un trio ainsi observé était composé d'une femelle et deux mâles qui la courtisaient assiduement à la mi-mars, à proximité imminente de la période de ponte. Le guêpier à tête bleue chasse à l'affût à partir d'un perchoir. Il fréquente régulièrement les mêmes perchoirs que les gobe-mouches, des branches mortes situées à la cime des arbres de la forêt primaire. Cependant, parfois, il s'installe seulement à 4 mètres de hauteur ou dans de petites clairières ensoleillées de vieilles forêts secondaires. Son mode de prédation est très caractéristique : les insectes venimeux sont tenus dans le bec, frappés à droite et à gauche contre le perchoir et ingurgités rapidement

Nidification : On n'a retrouvé que fort peu de nids, si bien que les informations sont très fragmentaires. Au Cameroun , les couples creusent une galerie de 55 cm de long dans un tas de sciure ou un talus de route. La ponte a lieu en janvier et les jeunes prennent leur envol en février. La taille de la ponte est généralement de 2 oeufs. Au Gabon, le procédé n'est guère différent. Le couple commence à forer un tunnel de 60 cm en octobre à proximité d'un chemin forestier. L'envol des jeunes s'effectue également en février.

Régime : Son régime alimentaire est très peu connu. On peut penser qu'il est composé, comme la plupart de ses autres congénères, d'hyménoptères venimeux et d'autres insectes volants. Une pelote de réjection recueillie contenait d'ailleurs une abeille ouvrière, un grosse mouche et un petit ichneumonide.

Sources :

 

Autres liens :
D'après Buffon : LE GUEPIER.
Iucn
Birdlife
Avibase
Hbw Alive


Fiche créée le 08/01/2006 par Daniel LE-DANTEC


Partager cette page sur facebook Flus rss Twitter oiseaux.net
A propos | Nous aider | Mentions légales | Sources | Contacts | Version imprimable
Mis à jour le 30/10/2014 04:37:41 - © 1996-2014 Oiseaux.net

MARTINS-PECHEURS. Martins-Chasseurs, Guêpiers et Rolliers

Guêpier à tête bleue