Guêpier de Leschenault

Merops leschenaulti - Chestnut-headed Bee-eater

Systématique
  • Ordre
    :

    Coraciiformes

  • Famille
    :

    Méropidés

  • Genre
    :

    Merops

  • Espèce
    :

    leschenaulti

Descripteur

Vieillot, 1817

Biométrie
  • Taille
    : 20 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 23 à 33 g
Distribution

Distribution

Description identification

Chez les adultes, les sexes sont semblables. Le mâle est châtain-roux du front au manteau. Les scapulaires, les tertiaires et les ailes forment un ensemble vert. Les couvertures ont des liserés et des terminaisons vert pâle. Au niveau des primaires et des secondaires, les rémiges forment une large bande noire. Le dos, le croupion et les sus-caudales sont bleu azuré. La queue est verte. Les parotiques, les lores et la ligne sous l'œil sont noirs, créant une sorte de masque facial.
Le menton et la gorge son jaune pâle. Cette dernière est soulignée par une bavette rouge bordée de noir en-dessous. Le haut de la poitrine est jaune vif, le bas vert brillant. Le ventre et les sous-caudales affichent une teinte bleu verdâtre clair. Le dessous des ailes est roux. Le dessous des rectrices, des primaires et des secondaires sont gris.
Le bec est noir, les iris rouges. Les pattes et les pieds sont brun grisâtre.
Les juvéniles ont un front et un manteau verts et non pas roux. Le capuchon et l'occiput sont tachetés de vert et de roux. La nuque est roussâtre. La gorge est totalement jaune mais la bavette est peu marquée. La poitrine et l'abdomen sont plus clairs et plus vert-olive que chez les parents.

Indications subspécifiques 3 Sous-espèces

  • Merops leschenaulti leschenaulti (India and Sri Lanka to sc China, Indochina and Malay Pen.)
  • Merops leschenaulti quinticolor (Sumatra, Java and Bali)
  • Merops leschenaulti andamanensis (Andaman Is.)

Noms étrangers

  • Chestnut-headed Bee-eater,
  • Abejaruco Cabecirrufo,
  • Abelharuco-de-cabeça-castanha,
  • Braunkopfspint,
  • barnafejű gyurgyalag,
  • Bruinkopbijeneter,
  • Gruccione testacastana,
  • Rostbiätare,
  • Bengalbieter,
  • včelárik hnedohlavý,
  • vlha hnědohlavá,
  • Rustbiæder,
  • kastanjamehiläissyöjä,
  • abellerol cap-rogenc,
  • żołna obrożna,
  • Буроголовая щурка,
  • Kirik-kirik senja,
  • チャガシラハチクイ,
  • 栗头蜂虎,
  • นกจาบคาหัวสีส้ม,
  • 栗頭蜂虎,

Voix chant et cris

Guêpier de Leschenault
adulte

Le guêpier de Leschenault est un oiseau très bavard : il émet des "pruik", des "tchourit" ou des "djiwi" très variables et assez assimilables à ceux du Guêpier d'Europe (Merops apiaster). Ils sont toutefois plus brefs et moins mélodieux.

Habitat

Les guêpiers de Leschenault aiment les contrées boisées ouvertes. L'association de petits bois et de prairies semble importante pour cette espèce qui chasse au-dessus des arbres. Les berges boisées des rivières et des ruisseaux, les bords des routes, les voies ferrées avec remblais et les sentiers avec talus constituent des sites incontournables pour la nidification. Par ailleurs, les guêpiers de Leschenault peuvent être observés dans les collines boisées avec de grandes clairières herbeuses et régulièrement brûlées, dans les vergers, les parcs, les pâturages, les cultures proches des forêts résiduelles, les plantations et les broussailles proches du littoral. Ces oiseaux vivent du niveau de la mer jusqu'à 800 m, localement jusqu'à 1500 mètres (Sri Lanka, Ghâts Occidentaux) et même jusqu'à 1600 m (Népal).

Comportement traits de caractère

Ces oiseaux chassent à l'affût à partir du sommet d'un buisson, d'un fil électrique ou d'une branche morte. Ils utilisent volontiers les lignes téléphoniques et les poteaux de clôture. Leur poste d'observation se situe souvent à une hauteur de 7 mètres ou plus, dans un grand arbre qui domine les autres, à proximité de la cime. Quand ils se restaurent, les troupes décrivent parfois des courbes haut dans le ciel et alternent les battements d'ailes avec les vols planés lents. Les guêpiers de Leschenault ont une façon très particulière de se baigner : ils effleurent l'eau en vol plané puis ils regagnent un perchoir pour se lisser les plumes. Ils adoptent des attitudes très diverses pour s'exposer au soleil. Le soir, de petits groupes se forment à terre pour avaler des graviers.
En période hivernale, les groupes qui ont chassé séparément pendant toute la journée se réunissent en un lieu favori près de la lisière de la forêt juste avant la tombée de la nuit. Ils volent alors ensemble en poussant des cris. Les oiseaux se saluent, se perchent sur les branches en se blotissant les uns contre les autres. Une fois ce cérémonial terminé, tous les oiseaux (jusqu'à 200) partent tranquillement et rejoignent un dortoir habituel à quelques kilomètres de distance, parfois à proximité d'une habitation.

Alimentation mode et régime

Le menu n'est pas connu dans son détail. Néanmoins, les guêpiers de Leschenault consomment principalement des abeilles à miel du genre Apis, des guêpes, des fourmis, des termites, des libellules, des papillons et des sauterelles. Toutes ces proies sont capturées après une courte poursuite dans les airs.

Reproduction nidification

La saison de nidification varie selon les régions : avril en Birmanie, mars-mai au Sri Lanka, janvier-avril en Malaisie, février à Sumatra et mai-août à Java. Les guêpiers de Leschenault également appelés guêpiers à tête rousse se reproduisent la plupart du temps en colonies lâches à l'intérieur desquelles on peut trouver de 10 à 100 nids qui sont assez proches les uns des autres. Ces oiseaux nichent aussi en solitaire et, dans ce cas, les nids ne sont séparés que de quelques centaines de mètres au bord d'un route ou le long de la berge d'une rivière. Les deux parents participent au creusement du terrier qui va servir à abriter la nichée. Ils choisissent une berge sableuse légèrement en pente ou une rive plus verticale bordant une rivière plus encaissée. Les drainages et les fossés au bord des routes sont également utilisés. Dans les régions de hautes falaises, les nids ont tendance à se situer près du sommet, entre 3 et 6 mètres au dessus du sol ou de l'eau. Dans le sol dur, la galerie du terrier ne mesure pas plus de 45 cm de long, alors que dans le sol mou et friable, elle peut mesurer 3 mètres de long. Juste après le trou d'entrée, elle écrit une trajectoire très descendante puis elle se stabilise et elle plafonne pour parvenir jusqu'à 25 cm en-dessous de la surface. Dans les parois de falaises, les galeries montent doucement pendant 50 cm puis elles deviennent horizontales.
La taille des ponte est différente selon les régions, 4 ou 5 œufs au Sri Lanka et jusqu'à 6 dans le nord de l'Inde. Les deux parents unissent leurs efforts pour couver, les relais sont fréquent et interviennent toutes les 10 à 25 minutes. La durée d'incubation est inconnue, de même que celle du séjour des jeunes au nid.

Distribution

Les guêpiers de Leschenault vivent en Asie. Leur aire de distribution s'étend du sous-continent indien (sud de l'Inde, Sri Lanka) puis des collines de l'Himalaya jusqu'aux Grandes îles de la Sonde en passant par la Birmanie, la Thaïlande, l'Indochine et la péninsule malaise. Dans ce vaste espace, on reconnaît officiellement 3 sous-espèces : M. l. leschenaulti (sud de l'Inde, Sri Lanka, nord de l'Inde, Népal en direction de l'est jusqu'au sud-centre de la Chine, Indochine, péninsule malaise) - M. l. andamanensis (archipel des Andamans, îles Coco) - M. l. quinticolor (Sumatra, Java, Bali).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Cette espèce n'est pas globalement menacée. Au contraire, elle est très commune au Sri Lanka et en Inde, que ce soit dans les Ghâts ou les collines de l'Himalaya. Dans l'est de son aire de distribution, elle est seulement locale. A, Sumatra, elle profite de la déforestation et elle colonise de nouveaux territoires.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 02/11/2011 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net