Hémiprocné coiffé

Hemiprocne comata - Whiskered Treeswift

Systématique
  • Ordre
    :

    Apodiformes

  • Famille
    :

    Hémiprocnidés

  • Genre
    :

    Hemiprocne

  • Espèce
    :

    comata

Descripteur

Temminck, 1824

Biométrie
  • Taille
    : 17 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description identification

Chez le mâle adulte, le capuchon est bleu-noir brillant. Les lores et la zone orbitale sont noirs. Un long sourcil blanc longe le dessus des couvertures auriculaires et se poursuit jusqu'à la nuque. Les oreillons sont châtain-olive avec un reflet bronzé. Une large moustache blanche part du menton et se prolonge parfois bien au-delà de la nuque. Les côtés de la tête situés en arrière des oreillons et entre les deux lignes faciales blanches affichent une couleur bleu-noir brillant identique à celle du capuchon. La gorge est noir-olive en dessous du menton, pâlissant et devenant bronze-olive foncé du bas de la gorge jusqu'à la poitrine. Les parties supérieures présentent une couleur bronze-olive, légèrement plus claire sur le croupion. Le dessous est couleur bronze de la poitrine jusqu'au bas du ventre. La zone anale et les sous-caudales sont blanches. Les ailes sont entièrement bleu-noir avec un lustre légèrement plus marqué sur les couvertures. Les rémiges apparaissent plus pâles que les couvertures. Les tertiaires sont résolument blanches. Lorsque l'hémiprocné est perché, ses ailles semblent nettement plus foncées que le reste du corps. Sur le dessous de l'aile, les rémiges et les grandes couvertures contrastent avec les petites et les moyennes couvertures qui sont très sombres. La queue est bleu-noir dessus, un peu plus pâle dessous.

Contrairement aux mâles, les femelles affichent des oreillons bleu noirâtre. On ne possède aucune description des juvéniles.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Hemiprocne comata comata (s Myanmar, s Thailand, Malaysia, Borneo, Sumatra and nearby islands)
  • Hemiprocne comata major (Philippine Is. and Sulu Arch.)

Noms étrangers

  • Whiskered Treeswift,
  • Vencejo Arborícola Chico,
  • Ohrenbaumsegler,
  • füles sarlósfecske,
  • Kleine Boomgierzwaluw,
  • Rondone boschereccio baffuto,
  • Mindre trädseglare,
  • Dvergtreseiler,
  • klecho pestrý,
  • klecho menší,
  • Træsejler,
  • pikkupuukiitäjä,
  • falciot arbori menut,
  • czubik mały,
  • Ушастый древесный стриж,
  • Tepekong rangkang,
  • コシラヒゲカンムリアマツバメ,
  • 小须凤头雨燕,
  • นกแอ่นฟ้าเคราขาว,
  • 小鳳頭雨燕,

Voix chant et cris

C'est une espèce très vocale dont les cris ne sont guère différents de ceux de l'Hémiprocné longipenne. Elle émet une sorte de bavardage strident, plus aigu et moins perçant que ce dernier. Le cri peut être retranscrit de la façon suivante : "she-she-she-she-SHOO-she", avec un peu plus de hauteur sur le "SHOO". Les oiseaux perchés produisent également un "chiou" ressemblant au cri d'un verdier ou un "squeawk" dont on ignore exactement la finalité.

Habitat

C'est avant tout un oiseau des lisières et des clairières. Dans le sud de la Thaïlande,on le trouve en grande densité dans les trouées formées par les lignes électriques quand elles traversent les forêts secondaires. Les câbles qui transportent le courant sont utilisés comme perchoirs au même titre que les branches exposées des grands arbres. Dans les épaisses forêts primaires, on peut souvent les apercevoir à proximité des rivières. Plus que les autres hémiprocnés, il a tendance à rester fidèle aux mêmes sites. Jour après jour, on le retrouve exactement aux mêmes emplacements. L'hémiprocné coiffé fréquente principalement les plaines, grimpant jusqu'à 800 mètres en Thaïlande, 1000 m à Sumatra et aux Philippines, 770 m en Malaisie.

Comportement traits de caractère

Ce n'est pas une espèce très grégaire. Elle éprouve beaucoup de réticences pour s'associer avec d'autres espèces, encore qu'elle soit assez tolérante vis-à-vis de l'Hémiprocné longipenne avec lequel elle se perche sur la même branche à des hauteurs assez importantes. Cet hémiprocné vit souvent en couple ou en solitaire, mais il lui arrive également de se regrouper dans des petites bandes pouvant compter jusqu'à six individus. Lorsqu'il s'installe sur un branche, il a la plaisante manie d'ébouriffer son plumage, comme si cette pratique lui procurait plus de confort. Il a une curieuse manière de clore ses ailes, en 3 ou 4 petits mouvements brusques. Les hémiprocnés coiffés ont la réputation d'être des oiseaux sédentaires.

Alimentation mode et régime

Comme les autres hémiprocnés, c'est un insectivore.

Reproduction nidification

Les hémiprocnés coiffés ne pondent qu'un seul œuf par saison. On peut apercevoir des oisillons au début du mois de mars à Sumatra, en avril et de juillet à septembre dans la péninsule malaise. Comme tous les membres de sa famille, cet oiseau construit un petit nid avec des plumes et des végétaux et il l'installe sur la branche horizontale d'un arbre, sans véritable volonté de le dissimuler. Le nid est si minuscule que le l'oiseau se met debout en bordure de l'édifice et qu'il couve l'œuf avec les plumes de ses parties inférieures.

Distribution

Les hémiprocnés coiffés sont endémiques du sud-est asiatique. Leur aire de distribution couvre la péninsule thaïlandaise et malaise, Sumatra et les petites îles avoisinantes, Bornéo excepté le centre montagneux de l'île. Aux Philippines, ils sont présents dans toutes les grandes îles sauf Palawan. Les spécialistes ne reconnaissent officiellement que 2 sous-espèces : H.C. comata, la race nominale (sud de la Birmanie, péninsule malaise jusqu'à Singapour, Sumatra et Bornéo) - H.C. major (archipel des Sulus et Philippines excepté Palawan).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Ses effectifs n'ont jamais été quantifiés, mais il s'agit d'une espèce assez courante dans l'ensemble de son aire de distribution. D'après Del Hoyo, sa population paraît assez stable et ne court dans un avenir proche aucun danger.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Hémiprocné coifféFiche créée le 26/02/2009 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net