Héron garde-boeufs

Bubulcus ibis - Western Cattle Egret

Héron garde-boeufs

Héron garde-boeufs

Bubulcus ibis

((Linnaeus, 1758))


Ordre : Pélécaniformes

Famille : Ardéidés  ;

Genre : Bubulcus

Espèce : ibis

espèce monotypique

Biométrie :

Taille : 56 cm
Envergure : 88 à 96 cm.
Poids : 300 à 400 g

Longévité : 15 ans

Chant :

Statut de conservation IUCN :

Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué

EX EW CR EN VU NT LC NE

Distribution :
Distribution

Synonymes : Veereier (Bosluisvoël) (af), volavka rusohlavá (cs), Kohejre (da), Kuhreiher (de), Western Cattle Egret (en), Garcilla Bueyera (es), lehmähaikara (fi), Pásztorgém (hu), Airone guardabuoi (it), アマサギ (ja), Kuhegre (nb), Koereiger (nl), czapla złotawa (pl), Garça-boieira (pt), Египетская цапля (ru), hltavka chochlatá (sk), Kohäger (sv), *牛背鹭 (zh)

Identification :
Héron garde-boeufs Très courant en Afrique Septentrionale, le héron garde-bœufs est un échassier vivant près des eaux douces, piscivore de taille moyenne. Il accompagne les bœufs dans les champs et se donne pour mission de les débarrasser des insectes parasites qui les tourmentent.
Cet échassier est légèrement plus petit que l'aigrette garzette. On le connaît sous deux aspects relativement différents : le plumage nuptial et le plumage d'hiver. Lors du plumage nuptial, il arbore des plumes orangées sur la tête, le dos et la poitrine. Son bec est jaune et ses pattes rougeâtres. En plumage d'hiver, son plumage est entièrement blanc. Son bec est orange, ses pattes verdâtres et sombres. Entre les deux phases, le mâle subit une mue totale à la fin de l'automne. Héron garde-boeufs Ce héron de petite taille donne la curieuse impression d'être bossu car, lorsqu'il est perché, il rentre le cou dans les épaules. Le garde-bœuf diffère des autres hérons par sa silhouette massive et son bec court.
Les deux sexes sont semblables.
Le juvénile ressemble aux adultes en hiver, mais il a le bec et les pattes noirs, devenant clairs très rapidement.

Chant : Divers croassement pendant la nidification.

Habitat : Contrairement aux autres hérons, le garde-bœufs n'est pas forcément lié au milieu aquatique. Même si l'eau et les zones humides continuent à jouer un rôle important dans son mode de vie, on peut aussi bien le retrouver dans les steppes et les prairies. Il peut même séjourner assez longtemps en terrain sec et à proximité des agglomérations.
Originaire de l'Afrique, très courant au Kenya ou en Tanzanie, on le rencontre actuellement sur tous les continents excepté à proximité des cercles polaires. Il est courant dans la péninsule ibérique et le sud de la France et on peut l'apercevoir occasionnellement dans le reste de l'Europe.

Comportements : Cet oiseau fait preuve d'un instinct grégaire : il niche en colonies plus ou moins nombreuses (de dix à un ou plusieurs milliers) dans les arbres ou dans les buissons à proximité des lacs ou des étangs. La recherche de nourriture est également souvent une quête collective : on les aperçoit par petits groupes profitant du dérangement occasionné par le bétail aux petits insectes. Les hérons garde-bœufs volent également en groupes, mais contrairement aux oies ou à certains autres échassiers qui sont connus pour leur alignement strict, ils adoptent des formations désordonnées

Vol : Bat lentement des ailes, la tête repliée en arrière et les pattes tendues. Vol puissant et régulier.

Nidification : La construction du nid est l'affaire des deux parents, mais on assiste à une répartition assez rigoureuse des tâches : la femelle se charge de l'architecture proprement dite, tandis que le mâle s'occupe de la collecte des matériaux. Bâti de branchettes et de roseaux, le nid est installé dans un buisson au bord de l'eau.
Quand l'un des partenaires revient au nid, ils effectuent une cérémonie avec les plumes du dos hérissées et celles de la tête aplaties.
La femelle dépose 4 à 5 œufs de couleur bleu verdâtre qui sont couvés alternativement par le mâle et la femelle pendant 22 à 26 jours. Les jeunes sont nidicoles et s'envolent environ au bout de 30 jours, mais ils sont capables de grimper dans les branches voisines du nid à l'âge de 14 à 21 jours.

Régime : Son régime est principalement insectivore. On le retrouve souvent en compagnie du bétail sur lequel il se perche pour le débarrasser de ses parasites. Cependant, les insectes ne représentent pas son menu exclusif, il comporte également des petits vertébrés qu'il capture en marchant lentement près des troupeaux, des grands mammifères ou des machines agricoles.

Protection / Menaces : Le héron garde-bœufs est commun et largement répandu dans son habitat.

Sources :

 

Autres liens : Héron garde-boeufs sur Pouyo et les oiseaux.
D'après Buffon : LES HéRONS.
Iucn
Birdlife
Xeno_Canto
Avibase
Hbw Alive


Héron garde-boeufs

Héron garde-boeufs

Héron garde-boeufs

Héron garde-boeufs

Héron garde-boeufs


Fiche créée le 01/07/2003 par Maelle BUJAUD avec la participation de Daniel LE-DANTEC


Partager cette page sur facebook Flus rss Twitter oiseaux.net
A propos | Nous aider | Mentions légales | Sources | Contacts | Version imprimable
Mis à jour le 03/12/2016 04:29:29 - © 1996-2016 Oiseaux.net

GRANDS ECHASSIERS. GALLINACES. RALES D'EUROPE

Héron garde-boeufs

Héron garde-boeufs

Héron garde-boeufs

Héron garde-boeufs

Héron garde-boeufs