Huîtrier variable

Haematopus unicolor - Variable Oystercatcher

Huîtrier variable
adulte
Systématique
  • Ordre
    :

    Charadriiformes

  • Famille
    :

    Haematopodidés

  • Genre
    :

    Haematopus

  • Espèce
    :

    unicolor

Descripteur

Forster, JR, 1844

Biométrie
  • Taille
    : 49 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 678 g
Longévité

20 ans

Distribution

Distribution

Description identification

Comme son nom l'indique, le plumage est très variable... On trouve des individus entièrement noirs et, à l'autre extrémité du cline, des individus très semblables à notre Huîtrier pie. Tous les intermédiaires existent ! Les individus en plumage pie peuvent être confondus avec l'huîtrier de Finsch (Haematopus finschi), parfois considéré comme une sous-espèce de l'Huîtrier pie (H. ostralegus finschi), mais le bec de l'Hhuîtrier variable est nettement plus fort et la limite entre le noir et le blanc sur la poitrine n'est jamais bien nette. Il n'y a pas de tache blanche aux épaules et le bas du dos (visible au vol) est fortement barré de noir et non blanc pur. L'huîtrier variable est une espèce littorale alors que son congénère est surtout une espèce de l'intérieur, mais les deux espèces cohabitent en hiver.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Variable Oystercatcher,
  • Ostrero Variable,
  • Piru-piru-variável,
  • Neuseeländischer Austernfischer,
  • változó csigaforgató,
  • Nieuwzeelandse Zwarte Scholeks,
  • Beccaccia di mare variabile,
  • Nya Zeelandstrandskata,
  • Todrakttjeld,
  • lastúrničiar menlivý,
  • ústřičník proměnlivý,
  • Newzealandsk Strandskade,
  • nokimeriharakka,
  • garsa de mar variable,
  • ostrygojad zmienny,
  • Изменчивый кулик-сорока,
  • ニュージーランドクロミヤコドリ,
  • 新西兰蛎鹬,
  • 雜色蠣鴴,

Voix chant et cris

Très semblable à celui de l'Huîtrier pie.

Habitat

Fréquente les côtes, tant rocheuses que sableuses en toutes saisons. L'huîtrier variable est endémique de Nouvelle-Zélande.

Comportement traits de caractère

Très démonstratif ! En novembre 2005 dans les baies au nord d'Auckland, j'ai vu à la fois des rassemblements de plusieurs centaines d'individus et des couples en pleine parades nuptiales. Les deux conjoints courent l'un à côté de l'autre sur plusieurs dizaines de mètres puis les deux se séparent. Souvent, l'un d'eux s'aplatit au sol pendant que l'autre court en criant, ailes relevées à la verticale avant de rejoindre son conjoint.
L'espèce est considérée comme sédentaire, les déplacements les plus importants ne dépassant pas quelques dizaines de kilomètres.
Peuvent être très agressifs envers un danger potentiel lors de la reproduction. Ainsi, le 27 novembre 2005, sur l'île d'Ulva (au large de Stewart Island), j'ai été violemment pris à partie par un couple qui devait avoir un nid ou des poussins cachés. Tour à tour, les 2 oiseaux m'ont attaqué en vol, ne se détournant qu'à quelques centimètres de mon visage !
Le vol : Rapide lors des déplacements, plus saccadé lors des parades.

Alimentation mode et régime

L'huîtrier variable se nourrit surtout de vers vivant dans le sable ainsi que de mollusques (moules et autres bivalves ouverts avec le bec), de crabes et d'autres petits animaux du littoral. Il peut les capturer à la surface, mais aussi profondément enfouis dans la vase ou sous les algues et autres débris en bord de mer.

Reproduction nidification

La reproduction se déroule durant le printemps et l'été australs, les pontes les plus précoces étant déposées en septembre, mais la majorité en décembre et janvier. Il y a généralement 3 oeufs (parfois 2), déposés dans une cuvette creusée sommairement dans le sable ou dans les débris laissés par la mer. L'incubation dure environ 1 mois et les jeunes ne volent pas avant 45 jours.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

L'espèce n'est pas considérée comme menacée et ses effectifs (environ 4 000 individus à la fin des années 1990 contre 2 000 dans les années 1970) sont même en hausse. Cependant, ce total reste faible. Les menaces principales sont les dérangements sur les sites de reproduction (pratique du 4X4 sur les plages, développement des sports de plage, chiens, etc.)

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Huîtrier variableFiche créée le 23/03/2008 par Georges Olioso © 1996-2018 Oiseaux.net