Ibis de Ridgway

Plegadis ridgwayi - Puna Ibis

Systématique
  • Ordre
    :

    Pélécaniformes

  • Famille
    :

    Threskiornithidés

  • Genre
    :

    Plegadis

  • Espèce
    :

    ridgwayi

Descripteur

Allen, JA, 1876

Biométrie
  • Taille
    : 61 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 478 à 734 g
Distribution

Distribution

Description identification

Comme beaucoup d'ibis d'Amérique du Sud, l'Ibis de Ridgway est assez petit pour un ibis (60 cm contre 76 cm pour l'Ibis sacré). Cet ibis sud-américain est proche de l'Ibis falcinelle de l'ancien monde ; ils appartiennent d'ailleurs tous les 2 au genre Plegadis. En comparaison d'autres espèces d'ibis, il est assez svelte et possède de longues pattes. C'est un oiseau de couleur sombre, qui de loin paraît tout noir : la tête et le cou sont brun foncé avec des nuances rousses, légèrement strié de brun plus clair. Le dos et les ailes sont presque noirs avec des reflets métalliques verts. Ces reflets sont plus chatoyants au niveau des ailes. Les pattes sont sombres. Le bec est long et incurvé vers le bas, de couleur rose. Les yeux sont brun-rouge, entourés de peau nue elle aussi de couleur rouge. En dehors de la période nuptiale, les reflets métalliques du plumage sont plus ternes, le bec est rose grisâtre pâle et le contour des yeux est brunâtre. Mâle et femelle ont le même type de plumage, mais le mâle est légèrement plus gros.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Puna Ibis,
  • Morito de la Puna,
  • Íbis-da-puna,
  • Punaibis,
  • andoki batla,
  • Puna-ibis,
  • Ibis della puna,
  • Punaibis,
  • Punaibis,
  • ibisovec andský,
  • ibis andský,
  • Punaibis,
  • punaniibis,
  • capó de la Puna,
  • ibis andyjski,
  • Тонкоклювая каравайка,
  • アンデスブロンズトキ,
  • 秘鲁彩鹮,
  • 普納高原彩鹮,

Voix chant et cris

Ibis de Ridgway
adulte

Les Ibis de Ridgway s'exprime surtout en vol. Leur cri ressemble à une série rapide et nasale de "kvek kvek kvek". Au sol, ils émettent plutôt des "kwaaah" ou des "raaah" entrecoupés de longs silences.

Habitat

L'Ibis de Ridgway se plaît dans les zones humides d'altitude : on le rencontre entre 3 000 et 4 800 m d'altitude ; parfois il descend jusqu'à 2 200 m. Des observations sur la côte dans la région de Lima ont été rapportées. Cet ibis fréquente les zones humides, les marécages, les abords des lacs, des cours d'eau et des torrents. On le trouve aussi dans les prairies même loin de l'eau.

Comportement traits de caractère

Les Ibis de Ridgway sont des oiseaux sociables. On les voit souvent en groupe d'une à plusieurs dizaines d'individus, arpentant une pâture ou une zone humide à la recherche de nourriture. Ils ne semblent pas perturbés par les installations humaines, on les observe couramment aux abords des routes, des fermes et des villages. Ils volent en groupe, souvent près du sol.

Alimentation mode et régime

L'Ibis de Ridgway recherche sa nourriture en sondant la vase à l'aide de son long bec. Il se nourrit aussi dans les prairies même loin de l'eau. Son régime est mal connu, il se compose probablement d'arthropodes, de mollusques et d'autres invertébrés.

Reproduction nidification

La nidification a lieu en général entre avril et juillet, avec des variations importantes selon les régions. Des nids ont par exemple été notés en novembre en Bolivie. L'Ibis de Ridgway niche en colonie. Le nid est une plate-forme de végétation construite entre 0,5 et 1 m du sol environ, dans les roselières ou les massifs de totora (le célèbre roseau du lac Titicaca). La ponte comprend 1 à 2 œufs. Les poussins sont recouverts d'un duvet brun foncé. Les 2 parents s'en occupent et les nourrissent.

Distribution

L'aire de distribution de l'espèce recouvre la cordillère des Andes, sur presque toute sa partie péruvienne sauf l'extrême nord du pays, pratiquement toute la cordillère bolivienne, l'extrême nord du Chili et l'extrême nord-ouest de l'Argentine.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

L'espèce est commune dans les zones humides et les prairies de la Puna. Elle n'est pas considérée comme menacée à ce jour, mais sa population semble décliner à cause de la dégradation de son habitat.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 13/10/2016 par Régine Le Courtois Nivart © 1996-2017 Oiseaux.net