Linotte à bec jaune

Linaria flavirostris - Twite

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Fringillidés

  • Genre
    :

    Linaria

  • Espèce
    :

    flavirostris

Descripteur

(Linnaeus, 1758)

Biométrie
  • Taille
    : 14 cm
  • Envergure
    : 22 à 24 cm.
  • Poids
    : 13 à 18 g
Longévité

6 ans

Distribution

Distribution

Description de la famille

Les Fringillidés sont des passereaux de taille petite à moyenne (9 à 25 cm de longueur). Leur plumage est extrêmement variable et souvent haut en couleurs. Leur bec court et conique est adapté à une alimentation granivore, mais non exclusive. Ils occupent des milieux souvent dominés par les l... lire la suite

Description identification

Sa dominante brun clair strié de brun peut la faire confondre avec une femelle ou un juvénile de Linotte mélodieuse. Toutefois, une observation sommaire permet rapidement de constater que la linotte à bec jaune est plus fauve et nettement plus striée. Autre élément de différenciation, chez l'espèce à bec jaune, la queue est légèrement plus longue et les ailes sont traversées par une courte barre pâle. D'autre part, la gorge n'est pas striée et il n'y a jamais de marque rouge sur le front. En ce qui concerne les caractères propres à la linotte à bec jaune, elle a un dos noisette qui contraste avec la poitrine et les flancs roussâtres ainsi qu'avec le ventre blanc. Le sourcil et la gorge sont presque orangés, le bec est jaunâtre pâle en hiver, gris en été. En plumage nuptial, le mâle possède un croupion rouge rosé vif surtout visible en vol alors que celui de la femelle est plutôt chamois strié de sombre.

Indications subspécifiques 11 Sous-espèces

  • Linaria flavirostris flavirostris (widespread)
  • Linaria flavirostris pamirensis (Tajikistan, n Afghanistan and nw Pakistan)
  • Linaria flavirostris montanella (Kyrgyzstan to w China)
  • Linaria flavirostris altaica (sw Siberia, n and w Mongolia)
  • Linaria flavirostris miniakensis (e Tibet and w China)
  • Linaria flavirostris rufostrigata (w and s Tibet, n India and n Nepal)
  • Linaria flavirostris korejevi (ne Kazakhstan to nw China)
  • Linaria flavirostris kirghizorum (n and c Kazakhstan)
  • Linaria flavirostris brevirostris (Turkey, the Caucasus and n Iran)
  • Linaria flavirostris pipilans (n Ireland and n Britain)
  • Linaria flavirostris bensonorum (Outer Hebrides. w Scotland.)

Noms étrangers

  • Twite,
  • Pardillo piquigualdo,
  • Pintarroxo-de-bico-amarelo,
  • Berghänfling,
  • Sárgacsőrű kenderike,
  • Горная чечётка,
  • 黄嘴朱顶雀,
  • Frater,
  • Fanello nordico,
  • Vinterhämpling,
  • Bergirisk,
  • rzepołuch,
  • stehlík horský,
  • konopka žlutozobá,
  • Bjergirisk,
  • vuorihemppo,
  • ,
  • キバシヒワ,

Voix chant et cris

Le mâle chante sur un perchoir ou en vol circulaire, avec des alternances de battements d'ailes et de planés. Le chant, proche de celui de la mélodieuse, est gazouillant et métallique, moins musical. Deux thèmes principaux : un 'tioup-ioup-ioup', proche de celui du sizerin et moins âpre que celui de la mélodieuse ; et un 'touaa-iiit', nasillard et presque grinçant.

Habitat

En période de nidification, la linotte à bec jaune fréquente les pentes montagneuses, les landes et les pâturages maigres des régions d'altitude du nord de la Scandinavie. Localement, on peut également la trouver sur les terrains rocailleux côtiers d'Europe Septentrionale. En dehors de la période de reproduction, les populations européennes hivernent en bordure du littoral, sur les côtes basses et dans les prés salés ou les landes riches en herbes sauvages pourvoyeuses en graines.

Comportement traits de caractère

En hiver, les linottes à bec jaune se rencontrent souvent en petits groupes inférieurs à 10 individus (près de 80% des cas), mais certaines bandes peuvent atteindre 50 à 60 membres. Il s'agit parfois de bandes mixtes formées avec d'autres granivores, surtout des linottes mélodieuses, à l'occasion des sizerins flammés et des bruants jaunes.
La linotte à bec jaune est un migrateur partiel. Si les oiseaux britanniques sont assez sédentaires, l'importante population scandinave (100-150.000 couples) hiverne du sud de la Suède à l'Europe Centrale et à la Manche. Les côtes de la Belgique et du nord de la France constituent donc la limite occidentale d'aire hivernale et sont atteintes au mieux par quelques milliers d'oiseaux.

Alimentation mode et régime

La linotte à bec jaune se nourrit exclusivement de graines. Elle apprécie particulièrement les pissenlits, l'oseille, le paturin et les graines de chardon. Ce régime exclusif qu'aucun autre élément ne vient compléter ni diversifier est à l'origine de ses graves difficultés et son déclin parfois massif en Angleterre et en Scandinavie où elle niche habituellement. Elle picore au sol ou dans l'herbe, et dans les végétaux échoués sur les plages.

Reproduction nidification

Le nid est construit au sol, dans la bruyère ou d'autres herbes. La femelle pond 4 à 6 oeufs qui sont couvés pendant une période de 12 à 13 jours. La plupart des couples assurent une seconde nichée dont le succès dépend beaucoup de l'abondance en ressources alimentaires.

Distribution

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 30/01/2005 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net