Lori flamméché

Chalcopsitta scintillata - Yellowish-streaked Lory

Systématique
  • Ordre
    :

    Psittaciformes

  • Famille
    :

    Psittaculidés

  • Genre
    :

    Chalcopsitta

  • Espèce
    :

    scintillata

Descripteur

Temminck, 1835

Biométrie
  • Taille
    : 31 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 180 à 245 g
Distribution

Distribution

Description identification

Les adultes de la race nominale présentent un plumage vert foncé, avec des stries vert pâle sur la tête et sur l'abdomen ainsi que des stries jaune éclatant sur la poitrine et sur le manteau. Le front, les lores et les cuisses sont rouge écarlate. Les côtés de la poitrine portent de larges infiltrations rouges. Le dessous de l'aile est traversé par une épaisse bande jaune. Le bec est noir. La peau nue de l'œil et celle qui est située à la base du bec sont gris sombre. Les iris sont rouge-orange, les pattes grises. Pas de véritable dimorphisme sexuel, mais chez la femelle, la tache frontale est moins prononcée. Les juvéniles ressemblent aux adultes, mais ils ont moins de rouge sur le front ou n'en ont pas du tout. La base du bec est plus ou moins tachée de jaune. Les iris sont bruns.

Les adultes de la race chloroptera ne diffèrent guère de ceux de la race type. Toutefois, ils se distinguent de ces derniers par des stries plus étroites sur le plumage. Le dessous de leurs ailes est vert ou vert avec des marques rouges. Chez la race rubifrons, les adultes et les juvéniles sont identiques à ceux de la race nominale sintillata, mais les stries du plumage corporel sont plus larges et de couleur jaune-orange.

Indications subspécifiques 3 Sous-espèces

  • Chalcopsitta scintillata scintillata (sw New Guinea)
  • Chalcopsitta scintillata rubrifrons (Aru Is.)
  • Chalcopsitta scintillata chloroptera (se New Guinea)

Noms étrangers

  • Yellowish-streaked Lory,
  • Lori Chispeado,
  • Lóris-listrado-amarelo,
  • Schimmerlori,
  • csillámló lóri,
  • Strepenlori,
  • Lori striegialle,
  • Gulstreckad lorikit,
  • Gnistlori,
  • lori trblietavý,
  • lori rudočelý,
  • Gulstreget Lori,
  • säihkyluri,
  • lori d'espurnes,
  • lora zielona,
  • Краснолобый блестящий лори,
  • Nuri aru,
  • キスジインコ,
  • 黄纹绿鹦鹉,
  • 黃紋吸蜜鸚鵡,

Voix chant et cris

En vol, ils émettent des séries de 2 à 5 notes descendantes qui produisent soit un crissement bourdonnant soit un gazouillement musical qui ont une hauteur et une intensité variable. Quand ils sont perchés, les Loris flamméchés produisent des séries plus brèves de "kiss" ou de "kiss-kiss" qui sont souvent précédés par une note musicale multi-syllabique et changeante. Tous les cris sont plus doux que ceux du Lori sombre ou du Loriquet à tête bleue.

Habitat

Les Loris flamméchés sont communs dans les plaines, dans les savanes qui recouvrent les collines, dans les plantations de cocotiers ainsi que dans les mangroves. On les trouve également dans les forêts primaires et secondaires adjacentes, y compris dans les étroites bandes de forêts-galeries qui bordent les cours d'eau des contrées ouvertes. Occasionnellement, les Loris flamméchés s'installent à proximité ou à l'intérieur des jardins de village. Ils peuvent grimper jusqu'à 800 mètres d'altitude.

Comportement traits de caractère

La plupart du temps, les Loris flamméchés se déplacent en larges bandes pouvant parfois compter plus d'une trentaine d'individus. Dans ce cas-là on les trouve souvent en association avec des méliphages ou d'autres espèces de loris à proximité de grands arbres en floraison. De temps à autre, ils vivent également en couples ou en solitaire. Ils sont particulièrement visibles aux premières heures de la journée, lorsque les bandes survolent la canopée, parfois à de très grandes hauteurs dans le ciel. Les Loris flammèchés ont un vol direct avec de rapides battements d'ailes. En dépit de cela, ils donnent l'impression de se déplacer lentement, presque de façon hésitante. Leur cou tendu et leurs rectrices largement déployées leur donne une allure en vol qui est tout à fait caractéristique. Les couples se livrent souvent à des acrobaties, tout en émettant de nombreux cris.

Alimentation mode et régime

Les Loris flamméchés se nourrissent au sommet des arbres, les palmiers sagos, les scheffleras, les syzygiums et les brassaias étant parmi les plus appréciés. Ils y consomment du nectar, du pollen et des fruits. D'après Arndt, on suppose que quelques insectes viennent compléter ce régime majoritairement végétarien.

Reproduction nidification

Les nids sont généralement installés dans des trous d'arbres à une grande hauteur. Les mâles sont en état de se reproduire au mois de juillet. Des oisillons déjà bien développés ont été découverts en février. De tels indices ont permis de conclure que la nidification se déroulait en avril et en septembre. Ce sont les seuls renseignements que l'on détient en provenance du milieu naturel. En captivité, les Loris flamméchés pondent 2 œufs que les deux parents couvent à tour de rôle pendant environ 26 jours. A l'éclosion, les petits pèsent 7 ou 8 grammes et ont un long duvet gris-blanc, moins épais sur la tête. La durée du cycle de reproduction est très longue et peut excéder 80 jours. Malgré cela, il peut y avoir une deuxième ponte dans la saison.

Distribution

Ces oiseaux sont endémiques des îles Arus et du sud de la Papouasie-Nouvelle-Guinée. Trois sous-espèces sont officiellement reconnues : C. s. sintillata, la race nominale (sud de la Nouvelle-Guinée, à l'est de la Fly River, dans la partie papouasienne de l'île) - C. s. chloroptera (sud de la Nouvelle-Guinée, à l'ouest de la Fly et de la Noord River, dans la partie indonésienne de l'île) - C. s. rubifrons (uniquement dans les îles Aru).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Le lori flamméché n'est pas une espèce menacée. Au cours d'une étude réalisée dans le sud-est de la Nouvelle-Guinée, sa densité a été estimée à 20 oiseaux par kilomètre carré. Ses effectifs globaux avoisineraient 100 000 oiseaux.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Lori flamméchéFiche créée le 01/03/2009 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net