Martin-chasseur du Sénégal

Halcyon senegalensis - Woodland Kingfisher

Martin-chasseur du Sénégal
adulte
Systématique
  • Ordre
    :

    Coraciiformes

  • Famille
    :

    Alcédinidés

  • Genre
    :

    Halcyon

  • Espèce
    :

    senegalensis

Descripteur

(Linnaeus, 1766)

Biométrie
  • Taille
    : 23 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 41 à 64 g
Distribution

Distribution

Description identification

Cet oiseau de taille moyenne présente un dessus bleu verdâtre, une tête et une nuque gris clair nuancé de bleu. Les scapulaires sont noires ainsi que l'extrémité des primaires qui forme une fine bordure. Les plumes du dessus de la queue sont bleues. L'ensemble de parties supérieures n'est pas sans présenter quelques ressemblances avec celles du Martin-chasseur à tête brune, autre espèce africaine dont l'aire de distribution n'est pas très éloignée.Le dessous affiche une coloration blanc grisâtre assez uniforme de la gorge jusqu'aux sous-caudales. C'est le seul martin-chasseur de l'Est africain qui présente un bec bicolore : Le maxilaire supérieur est rouge alors que le mandibule inférieur est noir. Les tarses et les pieds sont gris-brun, l'iris brunâtre. La face est striée par une bande noire qui prend naissance à la base du bec et rejoint la bordure de l'oeil.

Indications subspécifiques 3 Sous-espèces

  • Halcyon senegalensis senegalensis (widespread)
  • Halcyon senegalensis fuscopileus (Sierra Leone to s Nigeria and south to DR Congo and n Angola)
  • Halcyon senegalensis cyanoleuca (s Angola and w Tanzania to South Africa)

Noms étrangers

  • Woodland Kingfisher,
  • Alción Senegalés,
  • Pica-peixe-dos-bosques,
  • Senegalliest,
  • türkiz halkapó,
  • Сенегальская альциона,
  • 林地翡翠,
  • Senegalijsvogel,
  • Martin pescatore boschereccio,
  • Savannkungsfiskare,
  • Lundisfugl,
  • łowiec jasny,
  • rybárikovec belasý,
  • ledňáček senegalský,
  • Skovisfugl,
  • afrikanmetsäkalastaja,
  • Bosveldvisvanger,
  • セネガルショウビン,

Voix chant et cris

Martin-chasseur du Sénégal
chant - adulte

Habitat

Le Martin-chasseur du Sénégal n'est pas strictement dépendant de la présence de l'eau. Il vit aussi bien dans les savanes boisées que sur le bord des rivières, des lacs ou des mangroves. La sous-espèce fuscopilea, qui est la plus centrale et la plus sédentaire vit dans la forêt équatoriale qui se présente comme une masse initerrompue de très hauts arbres d'au moins 40 mètres. La végétation y est d'autant plus dense que troncs et ramures sont réunis par un enchevêtrement de lianes, de plantes aériennes et de mousses.
Sous-espèces (3) : Halcyon senegalensis cyanoleuca, Nord-Ouest de la Tanzanie, Sud de l'Angola, Botswana and Nord-Est de l'Afrique du Sud - Halcyon senegalensis fuscopilea - de la Sierra Leone jusqu'au Sud du Nigeria, Fernando Póo et le bassin du Congo.
Halcyon senegalensis senegalensis, race type, de la Sénégambie en direction de l'Est jusqu'à l'Ethiopie et du Sud jusqu'au Kenya, Nord-Ouest de la Tanzanie, Rwanda et Burundi

Comportement traits de caractère

Martin-chasseur du Sénégal
Comportement - 1ère année

Le Martin-chasseur du Sénégal ne manifeste guère sa présence dans le milieu de la journée, car il reste immobile dans les feuillages, à l'abri du soleil. en revanche, par temps pluvieux et couvert, il est beaucoup plus actif et on peut l'apercevoir facilement. La voix de cet oiseau est caractéristique, c'est une sorte de trille aigü qu'il répète souvent pendant la période de reproduction. Le Martin-chasseur du Sénégal est l'un des alcidénidés africains migrateurs. En effet les espèces situées au Nord et au sud de l'équateur, au delà du Huitième dégré de latitude Nord et sud, effectuent des déplacements saisonniers alors que celles qui sont situées à l'intérieur de la zone équatoriale propre sont vraiment sédentaires. Les migrateurs prennent leur envol pendant la nuit et voyagent en solitaire ou en petits groupes lâches.

Alimentation mode et régime

Martin-chasseur du Sénégal
régime - 1ère année

Perché à faible hauteur, le Martin-chasseur du Sénégal chasse à l'affût, attendant le passage d'une proie. Il s'agit généralement d'insectes capturés en plein vol selon une technique identique à celle des gobe-mouches. Parmi les espèces capturées, on a relevé des coléoptères, des libellules, des mantes et des criquets. Mais l'oiseau mange aussi des lézards, des jeunes oiseaux ou des petits rongeurs.

Reproduction nidification

La saison de nidification va d'Octobre à janvier dans le nord de la Rhodésie et s'étend de Novembre à Fevrier au Transvaal. Le nid est situé au fond d'un trou creusé dans la berge d'une rivière, mais l'oiseau adopte aussi les anciens nids de pics ou de barbus dazns les arbres, utilise parfois des termitières arboricoles. dans les talus, le tunne lmesure de 80 centimètres à un mètre de long . Des oeufs blancs, au nombre de 3 ou de 4, sortent les osillons qui sont couverts d'un plumage gris tacheté de brun.

Distribution

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 21/09/2005 par Daniel Le-Dantec © 1996-2016 Oiseaux.net