Martin-chasseur vénéré

Todiramphus veneratus - Society Kingfisher

Systématique
  • Ordre
    :

    Coraciiformes

  • Famille
    :

    Alcédinidés

  • Genre
    :

    Todiramphus

  • Espèce
    :

    veneratus

Descripteur

Gmelin, JF, 1788

Biométrie
  • Taille
    : 21 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description identification

Chez le mâle adulte, le front, la calotte et le manteau sont recouverts de plumes brun foncé liserées d'olive un peu plus pâle. Sur les bords du capuchon, ces bordures sont plus larges, brillantes, bleu-vert et forment une nette ligne de démarcation avec les joues et les parotiques bleu-vert brillant. Les lores sont noirâtres. Le dos et les scapulaires, dont le milieu des plumes foncé est transparaissant, affichent une couleur vert brunâtre. Le croupion et les sous-caudales sont vert bleuâtre, la queue vert-olive. Les couvertures sus-alaires et les rémiges présentent une teinte brun foncé, avec le vexille externe largement bordé de vert bleuâtre. Le menton est blanc. La gorge, blanche dans sa partie centrale, possède des bords roux ou chamois. La poitrine blanche est striée sur les côtés de noir, de chamois ou de roux-orange avec des rayures médianes noires et des croissants foncés. Le ventre est blanc, les flancs blancs ou chamois. Les sous-alaires et les sous caudales sont blanches, ces dernières avec parfois des barres foncées. La mandibule supérieure est noire, l'inférieure couleur corne. L'iris brun foncé est entouré par un cercle oculaire noir. Les pattes sont noires.
La femelle adulte se distingue surtout du mâle par sa bande pectorale noirâtre. Les parties bleu-vert sont plus ternes. Les juvéniles ressemblent à la femelle adulte. Ils ont cependant un dessus plus brun et une bande pectorale plus striée. Les flancs et le ventre sont chamois.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Todiramphus veneratus veneratus (Tahiti. Society Is..)
  • Todiramphus veneratus youngi (Moorea. Society Is..)

Noms étrangers

  • Society Kingfisher,
  • Alción Venerado,
  • Tahitiliest,
  • Tahiti-ijsvogel,
  • Martin pescatore di Tahiti,
  • Tahitikungsfiskare,
  • Tahitiisfugl,
  • rybárikovec uctievaný,
  • ledňáček tahitský,
  • Tahitiisfugl,
  • tahitinkalastaja,
  • alció venerat,
  • łowczyk polinezyjski,
  • Таитянская альциона,
  • ゴマフショウビン,
  • 社会岛翡翠,
  • 大溪地翡翠,

Voix chant et cris

Martin-chasseur vénéré
adulte

Le martin-chasseur vénéré signale sa présence par des cris qu'il émet dans la journée, mais surtout après l'aube et avant le crépuscule. Son chant est semblable sur Moorea et sur Tahiti. Ses cris sont assez analogues à ceux du Martin-chasseur respecté, quoiqu'avec un peu d'expérience et d'habitude, il soit possible de différencier les deux espèces. Diverses émissions vocales ont été repertoriées : la plus courante est un crépitement sonore 'kikikikiki' ou 'kikikiki-kou'. Il produit également un sifflement aigu sur deux tons et divers cris monosyllabiques rauques et sourds. Toutefois, son répertoire semble moins étendu que celui du Martin-chasseur respecté.

Habitat

En Polynésie, il ne vit que sur deux îles. Sur Tahiti, on le trouve dans les plaines boisées, principalement les bois de purao, les jardins et les plantations mais aussi dans les forêts de montagne jusqu'à 1700 m d'altitude. Sur cette île, son aire de distribution chevauche parfois celle du Martin-chasseur respecté. Sur Moorea, où sa densité est très inégale, son habitat est constitué exclusivement par la forêt primaire et secondaire jusqu'à 300 mètres. Aucune de ces deux populations ne semble en danger.

Comportement traits de caractère

Bien qu'il soit souvent aperçu en solitaire, le martin-chasseur vit toute l'année en couple. il se perche à mi-hauteur dans la forêt ou sur la branche extérieure d'un arbre à partir de laquelle il peut chasser à loisir et en toute facilité. La plupart des proies sont capturées à terre et dans les mares peu profondes. Cependant, il attrape également les insectes en vol et sur les feuillages des arbres et il se comporte alors comme un véritable gobe-mouches grâce à son bec large et plat adapté à ce type de chasse. Le martin-chasseur vénéré adopte un comportement territorial agressif. Il déloge de son aire ses propres congénères mais aussi les hirondelles, les monarques et les pigeons qui tentent de s'y introduire. Cette défense du territoire s'effectue tout au long de l'année.

Alimentation mode et régime

Comme l'ensemble de ses congénères, son régime est exclusivement carnivore. Il consomme des insectes et leurs larves, des petits lézards mais aussi des poissons et des crustacés.

Reproduction nidification

Le martin-chasseur vénéré niche dans un trou qu'il creuse dans un tronc en décomposition ou une branche pourrissante située jusqu'à 11 mètres de hauteur. La femelle y pond habituellement 3 oeufs. A Tahiti, la saison de nidification intervient du mois d'octobre jusqu'à décembre. Pas d'informations sur les moeurs reproductives ni sur la durée d'incubation.

Distribution

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Martin-chasseur vénéréFiche créée le 13/11/2005 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net