Méliphage carillonneur

Anthornis melanura - New Zealand Bellbird

Méliphage carillonneur
♂ adulte
Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Méliphagidés

  • Genre
    :

    Anthornis

  • Espèce
    :

    melanura

Descripteur

Sparrman, 1786

Biométrie
  • Taille
    : 20 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 31 g
Distribution

Distribution

Description identification

L'aspect général est celui d'un oiseau vert sombre au bec légèrement recourbé vers le bas. Le mâle est verdâtre, plus pâle dessous que dessus, avec la tête aux reflets pourpres. Les rémiges et les rectrices sont bleu-noir, l'oeil est rouge. Chez la femelle, les teintes sont plus ternes, la tête n'a pas les reflets pourpres de celle du mâle, rémiges et rectrices sont plus brunâtres. Caractère distinctif, une étroite moustache blanche. Les jeunes ressemblent à la femelle mais ont l'œil marron et la moustache jaunâtre.
Plus l'on va vers le sud, plus les oiseaux sont sombres.

Indications subspécifiques 3 Sous-espèces

  • Anthornis melanura melanura (North I., South I. and many offshore islands)
  • Anthornis melanura obscura (Three Kings I.. nw of North Island.)
  • Anthornis melanura oneho (Poor Knights Is.. e of North Island.)

Noms étrangers

  • New Zealand Bellbird,
  • Mielero maorí,
  • Melifago-maori,
  • Maori-Glockenhonigfresser,
  • csengőmadár,
  • Maori-belhoningvogel,
  • Campanaro di Nuova Zelanda,
  • Nya Zeelandklockfågel,
  • Maorihonningeter,
  • medárik makomako,
  • medosavka novozélandská,
  • Newzealandsk Bjældefugl,
  • makomako,
  • menjamel de Nova Zelanda,
  • szmaragdowiec (zwyczajny),
  • Медосос-колокольчик,
  • ニュージランドミツスイ,
  • 新西兰吸蜜鸟,
  • 鐘吸蜜鳥,

Voix chant et cris

Le chant, très variable et plutôt harmonieux, est une succession de notes liquides et basses. L'oiseau peut chanter sans interruption pendant plusieurs dizaines de minutes, mâle et femelle chantant en duo. Le cri est composé de notes répétées que l'on peut transcrire par "tink tink tink" ou "yeng yeng yeng".

Habitat

Le méliphage carillonneur est surtout un oiseau forestier ayant une nette préférence pour les boisements indigènes, même si on le trouve parfois dans quelques plantations d'Eucalyptus ou autres espèces exotiques. De ce que j'ai pu voir dans la région d'Auckland, il fréquente aussi les parcs et les jardins. On peut le voir depuis la côte jusqu'aux environs de 1 200 m d'altitude.

Comportement traits de caractère

Surtout sédentaire, mais le comportement semble varier d'une région à l'autre. Dans l'ensemble, les mâles se déplacent davantage que les femelles, mais sur Poor Knights, les mâles restent toute l'année sur leur territoire qu'ils défendent alors que les femelles le quitte à l'issue de la saison de reproduction.
Le vol : Le vol est rapide et direct.

Alimentation mode et régime

Le nectar des fleurs constitue la plus grande partie de l'alimentation au printemps et en été, les insectes en automne et en hiver. Le méliphage consomme aussi beaucoup de fruits et du miel toute l'année. Sur les sites d'alimentation, chaque oiseau défend un territoire et les mâles sont dominant par rapport aux femelles.

Reproduction nidification

La période varie selon les régions, s'étendant globalement de septembre à février. Certains couples font deux pontes, mais ce n'est pas la majorité. La femelle construit seule le nid (une coupe d'environ 15 cm de diamètre) avec toutes sortes de matières végétales. Le nid peut être placé sur le sol ou à plusieurs mètres de haut dans un arbre. Il est toujours très bien caché. La ponte comprend généralement 3 œufs, parfois 4, voire 5. Seule la femelle couve pendant environ 2 semaines, souvent nourrie par le mâle. Les deux sexes nourrissent les jeunes qui restent au nid entre 2 ou 3 semaines.

Distribution

Le méliphage carillonneur est une espèce endémique de Nouvelle-Zélande. Il s'y reproduit tant sur les deux îles principales que sur Stewart ou quelques petites îles isolées comme Auckland Island, Three Kings Islands ou Poor Knights Islands.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Le méliphage carillonneur est commun dans toute son aire de répartition. Cependant, la sous-espèce endémique des îles Chatham (Anthornis melanura melanocephala) est éteinte depuis le début du XXe siècle.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 09/12/2012 par Georges Olioso © 1996-2017 Oiseaux.net