Merle cendré

Turdus tephronotus - Bare-eyed Thrush

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Turdidés

  • Genre
    :

    Turdus

  • Espèce
    :

    tephronotus

Descripteur

Cabanis, 1878

Biométrie
  • Taille
    : 22 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 45 à 55 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les turdidés sont des passereaux de taille moyenne à grande. Ils possèdent généralement un bec assez long et fort, et des pattes robustes. La couleur de leur plumage est très variable. Beaucoup sont entièrement dans des tons discrets de brun, de gris ou de noir mais d'autres montrent des coul... lire la suite

Description identification

Les 2 sexes sont quasiment identiques, en dépit du fait que la femelle paraît légèrement plus pâle desssous. Chez les adultes, le front, la zone qui va du capuchon au manteau, le dos, les scapulaires et le croupion sont gris foncé, un peu plus clair sur la tête et sur la nuque. Quelques plumes des scapulaires et du manteau affichent des bases plus sombres. Les sus-caudales sont gris plus foncé. La queue est gris foncé avec de fins liserés gris pâle sur les rectrices externes. Les moyennes couvertures sont grises mais avec des bordures plus claires. Il en est de même pour les grandes couvertures mais les centres des plumes sont noirâtres.
L'alula, les couvertures primaires et les rémiges sont gris ou gris-brun avec des liserés pâles ou gris cendré. Les tertiaires sont semblables mais les liserés gris cendré sont plus larges. Les axillaires et les couvertures sous-alaires sont orange éclatant.
Les lores sont gris sombre avec une large zone de peau nue jaune autour des yeux. Les joues et les couvertures auriculaires sont gris cendré. Les côtés de la gorge et le menton sont blanchâtres avec des stries noirâtres. Le bas de la gorge et la poitrine sont gris terne formant une bande pectorale assez large. Le bas de la poitrine, le ventre et les flancs présentent une couleur orange foncé ou roux-orange contrastant avec le bas du ventre et la zone anale qui sont blancs. Les sous-caudales sont similaires aux flancs.
Le bec est jaune-orange ou brun-orange. Les pattes et les pieds sont jaune-orange.
Les jeunes de première année ressemblent aux adultes mais leur dessous est plus gris et moucheté de taches sombres sur la poitrine et le haut du ventre.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Bare-eyed Thrush,
  • Zorzal Ceniciento,
  • Brillendrossel,
  • szemüveges rigó,
  • Brillijster,
  • Tordo occhinudi,
  • Glasögontrast,
  • Brilletrost,
  • drozd škraboškový,
  • drozd brýlový,
  • Nøgenøjedrossel,
  • afrikanrillirastas,
  • merla d'ulls grocs,
  • drozd okularowy,
  • Очковый дрозд,
  • キメジリオリーブツグミ,
  • 非洲裸眼鸫,
  • 非洲裸眼鶇,

Voix chant et cris

Merle cendré
adulte

Le merle cendré émet un cri geignard ou hennissant "tiou" ou "kiou" qu'il répète à de multiples reprises quand il est sur le sol. Quand il est alarmé, il produit également un "chirr" grinçant, des "tsick" ou des "chusik" qui défilent en une succession rapide. Le chant est typique des turdidés, c'est une série de trilles tremblants suivis de notes musicales et aiguës : "quirr-rrrrr-turr chyik, thro throo thrip" ou "squirr-gyurr tyip tyip tew-tew-tew". Les merles cendrés chantent à partir de perchoirs situés à grande hauteur dans les arbres.

Habitat

Le merles cendrés vivent du niveau de le mer jusqu'à 1 600 mètres dans les contrées sèches ou semi-arides, les boisements plus ou moins clairsemés, les massifs d'épineux et les broussailles qui poussent au milieu des rochers. On les trouve également dans les prairies parsemées d'arbres, les fourrés, les vergers, les bordures des terres agricoles et occasionnellement dans les jardins de grande taille. Au Kenya, dans la région de Mombasa et éventuellement dans d'autres endroits proches du littoral, ces oiseaux fréquentent les forets côtières composées de petits arbres.

Comportement traits de caractère

Cet oiseau est peu connu. Il vit généralement en solitaire ou en petites bandes contenant jusqu'à 3 oiseaux. Il est assez timide et il fait preuve d'une grande discrétion. Toutefois, en certaines circonstances, il peut s'avérer familier ou confiant quand il vit à proximité des habitations.
Le merle cendré a des habitudes proches de celles des autres espèces de la famille des turdidés, il a notamment l'habitude d'agiter et de faire trembler nerveusement sa queue quand il est perché. S'il est perturbé dans ses activités, le merle cendré vole rapidement mais silencieusemeent à travers les bois pour trouver un refuge sous le couvert. Il cherche principalement sa nourriture à terre, à proximité ou sous un groupe de buissons.
On connaît peu de choses sur les déplacements de cet oiseau. Néanmoins, on est à peu près sûr qu'il vagabonde sur l'ensemble de son aire en dehors de la saison de reproduction, des rapports le signalant à Dar es Salam et dans le sud de la Tanzanie, à des centaines de kilomètres de ses lieux de fréquentation habituelle.

Alimentation mode et régime

Les merles cendrés consomment surtout des insectes et leurs larves, en particulier des coléoptères, des mouches et des chenilles. Occasionnellement, leur menu est complété par des fruits, des baies et des graines. Ces oiseaux prospectent principalement à terre , dans les sous-bois épais, retournant la litière de feuille avec des mouvements latéraux.

Reproduction nidification

Les merles cendrés se reproduisent généralement pendant la saison des pluies. En Somalie, la période de reproduction se déroule en mai. Ailleurs, elle à lieu de mars à juin et de novembre à décembre selon les régions. Le nid a la forme d'une coupe, il est construit avec des herbes, des brindilles, des racines et des feuilles mortes. L'intérieur est garni avec des herbes plus raffinées et des radicelles. L'édifice est placé dans un buisson ou dans un arbre, à une hauteur raisonnable par rapport au sol (entre 3,5 et 10 mètres).
La ponte comprend 2 ou 3 œufs, de couleur-vert bleuâtre avec des taches ou des marques roux foncé, grises ou violet sur la partie terminale de la coquille. On ne possède aucun renseignement sur la durée d'incubation et le soin parental.

Distribution

Les merles cendrés sont originaires de l'est du continent africain. Leur aire de distribution couvre le sud de la Somalie, le sud de l'Ethiopie, l'est du kenya et le nord-est de la Tanzanie jusqu'à Dodoma. En dépit de la grande superficie de son territoire, cette espèce est considérée comme monotypique, c'est à dire qu'elle n'est pas divisée en races. Il y a cependant des différences clinales et les individus du nord de l'aire sont parfois distingués sous l'appellation australoabyssinicus.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les merles cendrés sont rares ou localement communs. D'après Birdlife, l'aire de distribution est à peine inférieure à 1 million de kilomètres carrés et la tendance de la population est assez difficile à déterminer à cause du manque de renseignements sur la modification de l'habitat.
La plupart des organismes s'accordent pour définir l'espèce comme de préoccupation mineure.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Merle cendréFiche créée le 06/07/2012 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net