Merle de La Selle

Turdus swalesi - La Selle Thrush

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Turdidés

  • Genre
    :

    Turdus

  • Espèce
    :

    swalesi

Descripteur

Wetmore, 1927

Biométrie
  • Taille
    : 27 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 88 à 106 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les turdidés sont des passereaux de taille moyenne à grande. Ils possèdent généralement un bec assez long et fort, et des pattes robustes. La couleur de leur plumage est très variable. Beaucoup sont entièrement dans des tons discrets de brun, de gris ou de noir mais d'autres montrent des coul... lire la suite

Description identification

Les sexes sont identiques. Chez la race nominale, l'adulte présente un front, un capuchon, une nuque et des côtés du cou noirs qui s'étendent jusqu'au reste des parties supérieures. Les ailes et la queue sont noir brillant ou noir-bronze mais les rémiges et les rectrices extérieures affichent une teinte plus brune. La face est également noire mais les joues et les couvertures auriculaires sont tachetées de gris. L'iris est entouré par un anneau jaune éclatant. Le menton et la gorge sont noirs avec d'évidentes stries blanches sur le centre de la gorge. La poitrine affiche une couleur brun-noir avec une nuance brune sur les côtés. Le ventre et les flancs jusqu'à la zone anale varient du roux foncé au châtain. La partie centrale du ventre est blanche, contrastant avec les cuisses et le bas des flancs gris. Les couvertures sous-caudales sont blanches à l'exception du centre des plumes qui est gris ou gris sombre. Le bec est orange, les pattes et les pieds bruns. La semelle des pieds est brun plus pâle.

Les juvéniles de première année sont semblables aux adultes. La race dodae présente des différences assez marquées. Sa nuque, son manteau, son dos et ses scapulaires sont brun-olive.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Turdus swalesi swalesi (s Haiti and sw Dominican Republic)
  • Turdus swalesi dodae (c Dominican Republic)

Noms étrangers

  • La Selle Thrush,
  • Zorzal de la Española,
  • Haitidrossel,
  • haiti rigó,
  • Haitilijster,
  • Tordo di La Selle,
  • La Selletrast,
  • Hispaniolatrost,
  • drozd bielofúzy,
  • drozd haitský,
  • Hispanioladrossel,
  • haitinrastas,
  • merla de la Hispaniola,
  • drozd białowąsy,
  • Гаитийский дрозд,
  • ハイチアカハラツグミ,
  • *伊岛鸫,
  • 拉薩鶇,

Voix chant et cris

L'un des cris les plus courants est une série de "tu-re-oo" ou de "cho-ho-cho" volontaires, souvent émis à l'aube ou au crépuscule à partir de perchoirs hauts et bien exposés. On peut également entendre un "wheury-wheury-wheury" puissant qui sert de cri d'alarme. En vol, ou juste avant de s'envoler, les oiseaux gardent le contact grâce à des "sip" ou des "wip" brefs qui sont souvent doublés. Le chant est un mélange moelleux et tranquille de notes bouillonnantes. Dans son phrasé et dans son tempo, il n'est guère éloigné de celui du Merle vantard. A la mi-journée, le merle de La Selle est calme et silencieux. Il marque une longue pause dans ses vocalises.

Habitat

Les merles de La Selle fréquentent les petits arbres et la végétation dense qui composent le sous-bois des forêts pluviales et des forêts de nuage, au-dessus de 1360 mètres sur les crêtes élevées du centre d'Hispaniola. On les trouve souvent dans les endroits où poussent d'épais massifs de bambous grimpants. Ils errent aussi parfois à la limite des terres agricoles et des jardins. Au cours des dernières années, leur habitat a été considérablement modifié, si bien qu'ils se retrouvent en contact avec le Merle vantard (Turdus plumbeus) avec lequel ils sont désormais en compétition pour le partage des ressources alimentaires.

Comportement traits de caractère

Cet oiseau est réservé, voire timide. On l'aperçoit principalement à l'abri du couvert le long des sentiers de forêt ou volant dans les feuillages à l'étage moyen et inférieur de la végétation. Bien qu'il fasse preuve d'un comportement territorial assez prononcé, il est plutôt curieux et répond aux sollicitations pourvu que la personne qui l'observe reste cachée et complètement immobile. Le merle de La Selle reste inactif pendant de longues périodes. Il recherche sa nourriture dans les branches basses des arbres, dans le sous-bois humide et sur le sol où il est plus ou moins facile à observer. Très tôt à l'aube, il s'aventure dans des espaces ouverts, en bordure des chemins et des pistes pour glaner sa pitance. Il lui arrive de s'exposer dans les zones de jardins cultivés et il fréquente également les fourrés situés à proximité des villages. Le merle de La Selle prospecte typiquement à la manière des grives. A terre, il sautille ou court rapidement en tenant sa tête en position basse, puis il stoppe brusquement sa course et redresse la tête dès qu'il a aperçu une proie.

Alimentation mode et régime

Le merle de La Selle possède un régime mixte composé d'invertébrés et de fruits. A terre, il consomme surtout des vers et des arthropodes. Dans les arbres, il montre une certaine préférence pour les fruits du persea anomala, de la famille des lauriacées.

Reproduction nidification

On connaît vraiment peu de choses sur la nidification du merle de La Selle. La saison est relativement courte et se déroule de mai à juillet. Le nid est une construction assez volumineuse, fabriquée surtout avec de la mousse et placée dans un arbuste, un petit arbre ou un buisson à une hauteur modérée par rapport au sol. La ponte comprend 2 ou 3 œufs, de couleur bleu verdâtre avec une multitude de petites taches.

Distribution

Ce passereau de la famille des muscicapidés est endémique d'Hispaniola. Bien que cette île constitue le seul élément de son aire restreinte, on ne compte pas moins de deux sous-espèces répertoriées : T.s. swalesi, la race nominale, vit dans le sud d'Haïti, du massif de La Selle en direction de l'est jusqu'à la sierra de Bahoruco, en République Dominicaine. T.s. dodae, vit dans la partie centrale de l'île et plus particulièrement dans la sierra de Neiba, débordant légèrement sur la cordillère centrale voisine.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

En raison de son aire réduite et de la destruction de son habitat, l'espèce est classée par l'IUCN comme étant en danger (EN).

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Merle de La SelleFiche créée le 25/05/2008 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net