Merle de Sao Tomé

Turdus olivaceofuscus - Sao Tome Thrush

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Turdidés

  • Genre
    :

    Turdus

  • Espèce
    :

    olivaceofuscus

Descripteur

Hartlaub, 1852

Biométrie
  • Taille
    : 24 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 77 à 92 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les turdidés sont des passereaux de taille moyenne à grande. Ils possèdent généralement un bec assez long et fort, et des pattes robustes. La couleur de leur plumage est très variable. Beaucoup sont entièrement dans des tons discrets de brun, de gris ou de noir mais d'autres montrent des coul... lire la suite

Description identification

Les sexes sont identiques. chez les adultes, les parties supérieures sont entièrement brunes ou brun-olive, bien que la zone qui va du front jusqu'au capuchon et à la nuque soit légèrement plus sombre. La queue est brune, teintée d'olive sur les rectrices centrales et un peu plus pâle sur les rectrices extérieures. Les moyennes et les grandes couvertures présentent la même couleur que le dessus, mais les liserés des rémiges et des tertiaires sont chamois-olive clair. Le dessous des ailes affiche des couvertures orange. La face et les côtés du cou sont bruns comme les parties supérieures. Le menton, la gorge et le haut de la poitrine sont blanchâtres ou chamois-brun avec d'abondantes taches brunes. Les plumes du bas de la poitrine, du ventre et des flancs sont blanches avec des extrémités sombres formant des barres. Les sous-caudales sont blanchâtres avec des barres moins rapprochées que sur le ventre et la poitrine. Le bec, large et robuste, est corne brunâtre avec un bord tranchant jaunâtre. Les pattes et les pieds sont brun sombre. A quelques détails près, les immatures sont semblables aux adultes.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Sao Tome Thrush,
  • Zorzal de Santo Tomé,
  • Tordo-de-são-tomé,
  • Sao-Tom-Drossel,
  • São Tomé-i rigó,
  • São Thomélijster,
  • Tordo olivaceo,
  • São Tométrast,
  • Oliventrost,
  • drozd plantážový,
  • drozd ostrovní,
  • São Tomé-drossel,
  • guineanlahdenrastas,
  • merla de São Tomé,
  • drozd prążkobrzuchy,
  • Оливково-серый дрозд,
  • アフリカウロコツグミ,
  • 绿棕鸫,
  • 綠棕鶇,

Voix chant et cris

Le merle de Sao Tomé est généralement assez silencieux mais en vol il délivre un "zeek", "zik" ou "chik" assez doux. Le cri d'alarme est un "chup" ou un "chupchup" bas. Le chant est un sifflement lent et décousu qui n'est pas très éloigné de celui du Merle noir. Cela donne : "jerooeee, pwee, terooeee, peweee" avec quelques variantes. Certaines notes sont plus inarticulées que d'autres. Le merle de Sao Tomé chante surtout à l'aube et au crépuscule.

Habitat

Les merles de Sao Tomé fréquentent les forêts humides, les lisières des forêts et les zones boisées, y compris les savanes. A Sao Tomé, on les trouve également dans les plantations de café et de cacao et dans les forêts pluviales jusqu'à une altitude de 2000 mètres. La race qui vit à Principe s'installe à l'étage moyen et inférieur des forêts qui bordent le littoral. Elle est également présente sur les versants des montagnes environnantes. Le merle de Sao Tomé est endémique du golfe de Guinée, en Afrique. On peut l'observer exclusivement sur les îles de Sao Tomé et Principe. Chaque île possède sa propre sous-espèce : Turdus olivaceus olivaceus, la race type (Sao Tomé), T.O. xanthoryhnchus (Principe).

Comportement traits de caractère

Les merles de Sao Tomé vivent en solitaire ou en couple. Bien qu'ils fassent souvent preuve de circonspection et de prudence, ce ne sont pas des oiseaux timides. On peut surtout les observer au petit matin ou dans la pénombre du crépuscule. Ils fréquentent les sous-bois mais aussi l'étage moyen et inférieur des arbres. Ils recherchent leur nourriture dans les arbustes, au sommet des arbres et sur le sol où ils se déplacent en sautillant. Les merles de Sao Tomé s'alimentent tout à fait à la manière des grives : ils fouillent la litière de feuilles, bondissent sur une faible distance puis marquent un temps d'arrêt pour scruter leur environnement. En vol, leurs ailes produisent une sorte de froissement ou comme un bruit de vibration.

Alimentation mode et régime

Les merles de Sao Tomé se nourrissent principalement de gros insectes et de leurs larves. Ils ingurgitent surtout des coléoptères mais également des vers de terre et des escargots. Ils complètent parfois leur menu avec des petits lézards et quelques fruits murs, en particulier des figues lorsque c'est la saison.

Reproduction nidification

On possède peu de renseignements sur la reproduction. La saison de nidification se déroule de la fin juillet au mois de janvier, mais elle bat surtout son plein dans la seconde moitié de cette période. Le nid est une structure volumineuse en forme de coupe. Il est construit avec des végétaux secs ou en cours de décomposition, des racines, des fougères et toutes sortes de fibres végétales comme des herbes, des fils de palmier ou des nervures de feuilles. Il est placé entre 4 et 12 mètres au-dessus du sol, dans le feuillage dense, souvent le long d'une branche horizontale , dans un massif de bambous ou dans un cacaotier. La ponte comprend habituellement 2 oeufs, de couleur verdâtre ou vert bleuâtre avec des taches brun rougeâtre réparties en désordre sur l'ensemble de la coquille. Pas d'informations sur la durée d'incubation et du séjour au nid

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

La race nominale est très répandue, alors que la race xantorhynchus est extrêmement rare. Si l'on effectue le cumul des 2 sous-espèces, les effectifs sont estimés à moins de 1000 individus. Du coup, l'espèce est classée comme presque menacée (NT).

Références utilisées

QRcode Merle de Sao ToméFiche créée le 02/03/2010 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net