Merle des Nilgiri

Turdus simillimus - Indian Blackbird

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Turdidés

  • Genre
    :

    Turdus

  • Espèce
    :

    simillimus

Descripteur

Jerdon, 1839

Biométrie
  • Taille
    : 22 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 60 à 94 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les turdidés sont des passereaux de taille moyenne à grande. Ils possèdent généralement un bec assez long et fort, et des pattes robustes. La couleur de leur plumage est très variable. Beaucoup sont entièrement dans des tons discrets de brun, de gris ou de noir mais d'autres montrent des coul... lire la suite

Description identification

Merle des Nilgiri
♀ adulte

Chez la race nominale, les lores, les joues, le front, le capuchon et la la nuque sont noirâtres. Le reste des parties supérieures et la queue sont brun très sombre. Les ailes sont gris-brun foncé mais les bordures extérieures des grandes couvertures, des couvertures primaires et des secondaires forment de fins liserés plus clairs. L'intérieur des tertiaires, l'extrémité des rémiges et les couvertures sous-alaires sont brun foncé.
Les joues, le menton et la partie qui va de la gorge à la poitrine affichent une couleur brun foncé ou bien présentent une nuance brun-chocolat sur les joues, la gorge, la poitrine et le ventre. Les sous-caudales sont également brunes mais avec de fines stries centrales blanches.
Le bec est jaune ou orange rougeâtre, les pattes et les pieds jaune-orange.
La femelle est légèrement plus pâle que son partenaire, elle n'est pas toujours aussi foncée sur les parties supérieures et elle est un peu plus claire sur le dessous. Le menton et la gorge peuvent être chamois très clair avec de fines stries brunâtres. La poitrine, le ventre et la zone anale sont gris-brun mais présentent une teinte légèrement plus foncée sur les flancs et les sous-caudales.
Les juvéniles ne diffèrent guère des adultes mais ils ont de fines mouchetures blanches ou jaunâtres sur les larges terminaisons brunes des plumes du dessous. Les plumes des parties supérieures ont des stries centrales chamois orangé. Celles des grandes et des moyennes couvertures ont des pointes claires.
Le mâle de la race bourdillonni sont uniformément brun-ardoise avec cependant des liserés plus pâles sur les primaires. La race nigropileus diffère de la race nominale par sa livrée plus claire. Le mâle a une tête noirâtre soulignée par un collier gris-brun plus pâle. Les parties inférieures brun chamoisé paraissent plus pâles. La race kennisi du Sri Lanka est plus petite en taille. Son plumage est ardoise grisâtre avec une vague teinte bleuâtre et son dessus est écaillé. La femelle est plus terne que son compagnon.

Indications subspécifiques 4 Sous-espèces

  • Turdus simillimus simillimus (sw India)
  • Turdus simillimus nigropileus (w, c and se India)
  • Turdus simillimus bourdilloni (s India)
  • Turdus simillimus kinnisii (Sri Lanka)

Noms étrangers

  • Indian Blackbird,
  • Mirlo Indio,
  • Indienamsel,
  • Nilgiri-lijster,
  • indisk koltrast,
  • Sholatrost,
  • drozd indický,
  • Sydindisk Solsort,
  • merla de l'Índia,
  • kos indyjski,
  • インドクロウタドリ,
  • 印度烏鶇 ,
  • 印度烏鶇,

Voix chant et cris

Le chant est une suite de notes courtes, riches, variées, bien articulées et se regroupant généralement par paires. Les chants des merles du subcontinent indien sont apparemment assez semblables à ceux de la race nominale du Merle noir (Turdus merula). Celui de la race kennisi du Sri Lanka est cependant moins complexe, moins puissant et moins riche en tonalité. Les cris comprennent un crépitement rude et rapide, mais il existe une version moins intense composée de notes musicales percutantes. Les populations du Sri Lanka émettent un trille ascendant et aigu.

Habitat

Les merles des Nigiri nichent dans les forêts humides constituées d'arbres à feuilles caduques ou dans les boisements d'arbres à larges feuilles permanentes. On les trouve également dans les scholas qui sont des zones boisées d'altitude, typiques du continent indien, dans les ravins boisés, dans des jungles de broussailles épaisses ainsi que dans les lisières formées de buissons. Ils ne dédaignent pas les bosquets et les taillis et ils pénètrent aussi dans les plantations ombragées de café. Les merles des Nilgiri vivent dans les collines au-dessus de 700 mètres en Inde et au-dessus de 900 mètres au Sri Lanka. En hiver, ils descendent dans les plaines et ils fréquentent les même types d'habitats boisés auxquels il faut ajouter les jardins qui sont pourvus d'une belle végétation et les plantations.

Comportement traits de caractère

Les merles des Nilgiri vivent en solitaire ou en couples pendant la saison nuptiale. En hiver, ils forment des groupes lâches ou des petites bandes contenant un nombre limité d'individus. Ces oiseaux se nourrissent à la fois à terre et dans les arbres, mais ils passent une grande partie de leur temps sur le sol où ils sautillent et fouillent dans le paillis. Ils procèdent à la manière des turdidés, déplaçant également les feuilles grâce à des petites chiquenaudes latérales dans le but de trouver des insectes ou des fruits tombés par le vent.
Toutes les populations des merles des Nilgiri effectuent des mouvements saisonniers à des altitudes inférieures. De plus, la race nigropileus entreprend des déplacement de courte distance à l'intérieur du territoire des autres sous-espèces.

Alimentation mode et régime

Les merles des Nilgiri ont un menu mixte : ils consomment à la fois des invertébrés et des fruits. Le menu n'est pas connu dans son détail. On sait cependant que les merles du sud de l'Inde (races bourdilloni et nigropileus) ingurgitent des baies venant de plantes appartenant à la famille des ulmacées (Trema orientalis) et des myrsinacées (Maesa indica). Ils prélèvent également du nectar de certaines fleurs (Erythrina lithosperma et Salmalia). Ali et Ripley signalent aussi du santal et des figues sauvages. Dans la catégorie des invertébrés, on trouve principalement des insectes, des escargots, des limaces, et des vers de terre. Ces oiseaux recherchent leurs aliments à terre où ils prospectent parfois dans les excréments qu'ils trouvent au bord des sentiers forestiers.

Reproduction nidification

La reproduction se déroule de février à novembre sur le continent indien, de mars à avril et d'août à septembre au Sri Lanka. Le nid est une coupe très profonde et volumineuse, construite avec des herbes, des mousses et des racines. Les parois sont renforcées avec un peu de brindilles et une couche de boue ainsi qu'avec une garniture intérieure de petites radicelles. L'édifice est placé sur la fourche d'un arbre, dans une souche ou dans un buisson.
La ponte comprend 4 œufs, de couleur bleuâtre ou vert pâle. Ces derniers sont très luisants et ils ont de nombreuses taches brun rougeâtre ou ambre clair. On ne possède pas d'autres informations. Pour référence, le Merle noir, qui est un proche parent, couve entre 12 et 13 jours.

Distribution

Les merles des Nilgiri sont originaires du subcontinent indien et de Sri Lanka. Ils étaient autrefois classés dans ce qu'il était convenu d'appeler le groupe indien du Merle noir (Turdus merula). Leur aire de distribution couvre tout le centre et le sud de la péninsule à partir du Gujarat, du Madhya Pradesh et de l'Orissa jusqu'à la pointe méridionale, excepté le plateau du Deccan. Sur ce vaste territoire, on reconnaît officiellement 4 sous-espèces : T. s. simillimus, la race nominale, (collines du Kerala et du Timul Nadu, dans le sud-ouest du continent, en direction du sud jusqu'aux collines du Palni où elle rencontre la race bourdilloni) - T. s. bourdilloni (Kerala et sud du Timul Nadu, au sud de l'aire de la race nominale, surtout localisée dans les collines des Nelliampathi) - T. s. nigropileus (dans les Ghats occidentaux , au sud du Rajasthan, son aire couvre le sud du Gujarat, le majeure partie du Madhya Pradesh) - T. s. kennisi (collines du centre du Sri Lanka, au-dessus de 900 mètres d'altitude).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Cette espèce n'est pas globalement menacée. Elle est même plutôt commune sur l'ensemble de son aire de distribution.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Merle des NilgiriFiche créée le 23/06/2012 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net