Mésange des bouleaux

Lophophanes dichrous - Grey Crested Tit

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Paridés

  • Genre
    :

    Lophophanes

  • Espèce
    :

    dichrous

Descripteur

Blyth, 1845

Biométrie
  • Taille
    : 13 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 11 à 14 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les paridés sont des passereaux corpulents de taille petite à moyenne. La couleur de leur plumage résulte essentiellement de la combinaison de jaune, rouge, bleu, noir et blanc. Les parties colorées sont d'habitude bien tranchées et dépourvues de stries ou taches. Leur bec est droit, assez cou... lire la suite

Description identification

En plumage frais (septembre jusqu'à février-mars), l'adulte présente un front gris clair qui vire au gris moyen sur la calotte et sur la huppe. Les parties supérieures gris moyen sont nuancées de chamois-brun. Les plumes de la queue sont gris brunâtre foncé avec de vagues bordures chamois-gris. Les ailes sont gris brunâtre foncé, toutes les plumes étant bordées de gris terne. Les lores et les joues sont mouchetés de gris et chamois-blanc. Les couvertures auriculaires sont très claires avec de nettes bordures gris foncé. La sous-moustache et les côtés du cou sont blanchâtres, formant un étroit demi-collier qui s'appuie sur le gris du manteau. La gorge est gris chamois clair, se démarquant assez nettement du reste des parties inférieures. Le dessous est cannelle clair, les individus les plus pâles affichant une partie centrale blanchâtre sur la poitrine, le ventre et la zone anale. Les cuisses sont gris-cannelle clair. Les axillaires et le dessous des ailes sont chamois pâle. En plumage usé (avril-août), les parties supérieures sont plus sombres et plus uniformément grises. La gorge est plus pâle et également plus grise. Le dessous est plus clair, présentant un contraste encore plus flagrant avec la gorge. En toutes saisons, les parties nues sont identiques : iris brun-orange, rougeâtre ou cramoisi, bec noir ou gris foncé, pattes et pieds gris-bleu éclatant ou gris sombre.
Les juvéniles ressemblent aux adultes, mais ils ont une crête plus courte. Les plumes du dos et de la huppe sont terminées de gris. Le croupion est souvent nuancé de chamois. Le contraste entre la gorge et les parties inférieures est peu marqué.

Indications subspécifiques 4 Sous-espèces

  • Lophophanes dichrous dichrous (c and e Himalayas to sw China)
  • Lophophanes dichrous kangrae (nw Himalayas)
  • Lophophanes dichrous dichroides (c China)
  • Lophophanes dichrous wellsi (s China and ne Myanmar)

Noms étrangers

  • Grey Crested Tit,
  • Herrerillo crestigrís,
  • Braunhaubenmeise,
  • barnakontyos cinege,
  • Grijskuifmees,
  • Cincia crestagrigia,
  • Grå tofsmes,
  • Himalayameis,
  • sýkorka sivochochlatá,
  • sýkora šedohřbetá,
  • Gråstrubet Topmejse,
  • harmaatöyhtötiainen,
  • mallerenga emplomallada asiàtica,
  • czubatka szaropióra,
  • pelēkcekula zīlīte,
  • Серохохлая синица,
  • ハイイロカンムリガラ,
  • 褐冠山雀,
  • 灰冠山雀,

Voix chant et cris

Elle a une communication plutôt réservée. Ses cris comprennent un 'zai' aigu et caractéristique qui se réduit à un filet de voix. Il produit également un 'ti-di' ou un 'ti ti ti ti' rapide et bégayant, un 'sip pi pi' bavard, un 'pee di' plaintif et un 'sip sip sip' chuintant ou zézayant. Le cri d'alarme est un 'cheea cheea' rapide et d'une hauteur moyenne. Le chant est une combinaison variée de différentes notes intégrant quelques-uns de ses cris et qu'on peut retranscrire de la façon suivante : 'whee-whee tz-tz-tz'.

Habitat

Cet oiseau des zones boisées niche dans de nombreux types de forêts. Aux altitudes les plus basses, il fréquente les forêts d'arbres à larges feuilles tels que les chênes et les rhododendrons. Aux altitudes les plus élevées, on le trouve dans les forêts mixtes de sapins, de ciguë, de chênes et de rhododendrons ainsi que dans celles de pins, d'épicéas et de bouleaux. Dans le nord-est de la Birmanie, de nombreux rapports le localisent dans les forêts mixtes de sapins, de ciguë, de bambous et d'hortensias, alors qu'en Chine du Sud, il apprécie nettement les forêts de conifères, en particulier les sapins et les épicéas. Cette mésange vit dans les zones montagneuses, à la limite supérieure de la zone tempérée et la zone subalpine. Les altitudes fréquentées changent considérablement selon les régions : 2400-3300 mètres dans le nors-ouest de l'Inde, 2720-3800 m au Népal, 2440-3960 m au Sikkim, 2745-4240 m dans l'Arunachal Pradesh, 2745-3200m en Birmanie, toujours au-dessus de 2700 m et parfois jusqu'à plus de 4000 mètres au Tibet et dans l'ouest de la Chine. A l'intérieur de ces zones montagneuses, on assiste à des mouvements altitudinaux pendant la mauvaise saison, les oiseaux descendant parfois jusqu'à 2000 mètres en hiver.
La mésange des bouleaux est endémique de l'Himalaya, de la frontière du Pakistan jusqu'au nord de la Birmanie. De là, son aire de répartition s'étend au Tibet et dans l'ouest de la Chine (provinces du Yunnan, du Sichuan et du Shaanxi). Elle coïncide presque parfaitement avec celle de la Mésange cul-roux. Quatre races sont officiellement reconnues : P.d. Kangrae, vit dans le nord-ouest de l'Himalaya, du Cachemire jusqu'au nord de l'Uttar Pradesh. P.d. dichrous, la race nominale vit dans le centre et l'est de l'himalaya, du Népal jusqu'au sud du Tibet . P.d.Wellsi, vit dans le nord-est de la Birmanie et le sud-ouest de la Chine (ouest Sichuan, nord-ouest du Yunnan). P.d. Dichroides, vit dans le sud-ouest de la Chine (nord du Sichuan, Gansu, Qinghai et Shaanxi) et le nord-est du Tibet.

Comportement traits de caractère

Cet oiseau, timide, calme et peu démonstratif vit en couples et parfois en petits groupes. Il se joint souvent aux bandes mixtes qui sont en quête de nourriture. Il prospecte dans l'étage inférieur et moyen des arbres, sautillant le long des arêtes des grosses branches. Il inspecte également dans les buissons et à terre, en particulier pendant la saison hivernale. Il recherche sa nourriture dans la neige entre les rhododendrons nains et les bouleaux de petite taille.

Alimentation mode et régime

Les mésanges des bouleaux se nourrissent principalement d'insectes.

Reproduction nidification

La saison de nidification se déroule d'avril à juin dans l'ouest de l'Himalaya. Le nid est placé dans un trou d'arbre ou dans une souche que l'oiseau creuse souvent lui-même. Il est situé à une hauteur qui varie de 3 à 7 mètres au-dessus du sol. A l'intérieur de la cavité, la mésange dépose un matelas de mousse qu'elle garnit ensuite de crins, de fourrure et de plumes. La ponte comprend 4 à 5 oeufs blancs fortement tachés de rougeâtre. La durée de l'incubation est inconnue. Les deux parents couvent à tour de rôle.

Distribution

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Mésange des bouleauxFiche créée le 01/09/2007 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net