Motmot à bec large

Electron platyrhynchum - Broad-billed Motmot

Systématique
  • Ordre
    :

    Coraciiformes

  • Famille
    :

    Momotidés

  • Genre
    :

    Electron

  • Espèce
    :

    platyrhynchum

Descripteur

Leadbeater, 1829

Biométrie
  • Taille
    : 39 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 56 à 66 g
Distribution

Distribution

Description identification

Electron platyrhynchum, voilà un nom bien savant pour notre motmot à bec large ! Le nom scientifique trouvé par Benjamin Leadbeater (1760-1837), ornithologue et taxidermiste anglais est une description en deux mots de notre oiseau : ambre doré à bec large pourrait être la traduction littérale du nom scientifique. Il est à noter que parmi les six sous-espèces reconnues, ssp colombianum a été découverte tardivement par Rodolphe Meyer de Schauensee (1901-1984), ornithologue américain, en 1950. Le motmot à bec large a une taille moyenne pour un motmot, 31 à 39 cm, le bec noir est long, fort et bien entendu large, comme chez de nombreux momotidés, il est également dentelé. La tête est grosse, en rapport du corps, de couleur brun-roux, le trait loral noir est large et recouvre pratiquement tout le cercle oculaire, il se prolonge en arrière de l'œil, donnant un aspect masqué à notre oiseau. L'iris est marron foncé, presque noir, la nuque brun-roux contraste avec le dos vert, les couvertures vertes sont un peu plus foncées que le dos. Le menton est bleu-vert alors que la poitrine garde la même coloration brun-roux de la tête et le motmot à bec large montre sur sa poitrine deux taches noires en forme d'yeux, marque distinctive de la majorité des motmots. La partie haute du ventre est verte et devient plutôt bleu-turquoise vers le bas-ventre. La queue de couleur vert à bleu-vert, se termine par deux raquettes d'environ 2 cm de diamètre barrées d'un trait noir à leur extrémité. Certains oiseaux peuvent ne présenter qu'une raquette, voire aucune, cette absence est peut être due à l'accouplement ou à l'usure. Il n'y a pas de dimorphisme, les juvéniles sont de teinte générale plus foncée, la belle couleur brun roux est plus un mélange de brun et de vert-olive et un mince trait bleu au-dessus de l'œil apparaît, disparaissant avec l'âge. Le motmot à bec large peut souvent être confondu avec le Motmot roux avec qui il partage le même territoire, la différenciation parfois difficile se fera avec la taille, le motmot à bec large étant plus petit et sa tache bleu-vert sous le menton le distingue du Motmot roux qui a le menton roux. Six sous-espèces sont reconnues : ssp platyrhynchum qui donne son nom à l'espèce ; ssp minor à la coloration plus terne sans que celà soit vraiment évident ; ssp colombianum présente une marque bleu-turquoise plus grande sur le menton et la gorge, le bec est plus petit, les individus basés à l'est de la cordillère andine n'ont pas de raquettes à l'extrémité de la queue ; ssp pyrrholaemum brun foncé sur la tête et la poitrine, la marque bleu-turquoise sur le menton et la gorge est plus grande ; ssp orienticola est plus pâle que platyrhynchum ; ssp chlorophrys présente de légères marques sourcilières jaune-vert.

Indications subspécifiques 6 Sous-espèces

  • Electron platyrhynchum platyrhynchum (nw Colombia to sw Ecuador)
  • Electron platyrhynchum minus (e Honduras to n Colombia)
  • Electron platyrhynchum colombianum (n Colombia)
  • Electron platyrhynchum pyrrholaemum (e Colombia, e Ecuador, e Peru and n Bolivia)
  • Electron platyrhynchum orienticola (w Brazil)
  • Electron platyrhynchum chlorophrys (c Brazil)

Noms étrangers

  • Broad-billed Motmot,
  • Momoto Picoancho,
  • Udu-de-bico-largo,
  • Plattschnabelmotmot,
  • laposcsőrű motmot,
  • Breedsnavelmotmot,
  • Motmot beccolargo,
  • Brednäbbad motmot,
  • Brednebbmotmot,
  • momot širokozobý,
  • momot širokozobý,
  • Brednæbbet Motmot,
  • leveänokkamomotti,
  • motmot becample,
  • piłodziób szerokodzioby,
  • Плоскоклювый электрон,
  • ヒロハシハチクイモドキ,
  • 阔嘴翠鴗,
  • 闊嘴翠鴗,

Voix chant et cris

On ne peut pas parler réellement de chant pour le motmot à bec large, une espèce de coassement du type "cwaah" ou "cwaahnk", le son est ventriloque et assez grave, répété à intervalles réguliers. Ce chant ou cri est souvent reconnu à l'aube, mais l'oiseau se manifeste également pendant la journée.

Habitat

Oiseau des forêts secondaires humides et parfois à la lisière de celles-ci dans des zones plus clairsemées. Il se cantonne aux bas étages de la canopée et ne monte pas à plus de 1 400 m.

Comportement traits de caractère

Sédentaire.

Alimentation mode et régime

Un grand insectivore qui vire à l'omnivore, il se régale de tous types d'insectes et de leurs larves, d'araignées, d'arthropodes, mais aussi de petits batraciens et lézards. On sait qu'il chasse les grandes fourmis (jusqu'à 25 mm) venimeuses du type paraponera et qu'il suit ce que les anglo-saxons appellent "ant army" et qui sont de longues colonies de fourmis pour leur prendre leurs proies ! En général il chasse depuis un perchoir mais on le voit aussi au sol ; il varie parfois son menu de fruits, qui ne représentent qu'une partie très faible de son régime.

Reproduction nidification

Les périodes de reproduction sont de février à mai au Costa Rica, en Colombie des juvéniles sont observés en mars. Quelques observations ont été menées au Costa Rica, le nid est creusé dans un talus, le motmot à bec large creuse un tunnel d'environ un mètre de long, d'un diamètre de 8 cm. La couvée est de 2 à 3 œufs couvés par les deux parents sur des durées assez longues ; la femelle semble couver plus longtemps, souvent de midi jusqu'au crépuscule. Les œufs éclosent au bout de 24 à 25 jours.

Distribution

Son aire de distribution est vaste et les six sous espèces se répartissent en Amérique Centrale et du Sud; ssp minor au Honduras et à l'est de Panama ; ssp platyrhynchum à l'ouest des Andes, du nord-ouest de la Colombie au sud-ouest de l'Equateur ; ssp colombianum au nord de la Colombie ; ssp pyrrholaemum à l'est des Andes depuis le sud de la Colombie jusqu'à l'est de l'Equateur, au Pérou et également en Bolivie ; ssp orienticola au Brésil dans la partie ouest de l'Amazonie ; ssp chlorophrys plutôt au sud de l'Amazonie brésilienne et dans le Mato Grosso.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

LC, n'est pour l'instant pas en danger mais la déforestation supprime son habitat, Birdlife estime que cette déforestation fait perdre 13 à 14% de son habitat sur 3 générations (environ 11 ans) et qu'ainsi cette espèce perdra environ 25% de ses effectifs sur ces 11 ans ! Le motmot à bec large commence à décliner à l'ouest de l'Equateur et la population brésilienne est en train de se morceler.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Motmot à bec largeFiche créée le 09/02/2014 par Anne et Gabriel Leboff © 1996-2018 Oiseaux.net