Océanite à ventre blanc

Fregetta grallaria - White-bellied Storm Petrel

Systématique
  • Ordre
    :

    Procellariiformes

  • Famille
    :

    Oceanitidés

  • Genre
    :

    Fregetta

  • Espèce
    :

    grallaria

Descripteur

Vieillot, 1818

Biométrie
  • Taille
    : 20 cm
  • Envergure
    : 46 cm.
  • Poids
    : 46 à 74 g
Distribution

Distribution

Description identification

L'océanite à ventre blanc est polymorphique et possède de nombreuses variations plus claires ou plus foncées. Le dos et les couvertures sus-alaires sont plus sombres que chez l'Océanite à ventre noir (Fregetta tropica). Dans sa forme la plus commune, la forme claire, elle a un plumage brun noirâtre avec des liserés blancs sur les plumes des épaules et du dos, formant un barre bien marquée sur les ailes comme chez l'océanite néréite, mais le croupion est blanc. Une tache gris-brun pâle est visible sur les épaules de chaque aile. Une tache blanche orne les sus-caudales. Les parties inférieures ressemblent également à celles de l'océanite néréite mais le dessous des ailes est plus blanc. Le bas de la poitrine, le ventre, la zone anale et les flancs forment un bel ensemble blanc.
Dans sa forme la moins courante, la forme sombre, le plumage est brun-noir foncé avec quelques mouchetures blanches sur le ventre et les sus-caudales. Il y a une tache brun foncé sur l'épaule de chaque aile. Il existe des plumages intermédiaires entre la forme sombre et la forme claire. Les 2 sexes sont identiques. Chez Les juvéniles, le plumage peut présenter de multiples variations, mais ils ne sont en général pas différenciables des adultes
Les différentes races se distinguent par leur taille et par leurs changements de couleur.

Indications subspécifiques 4 Sous-espèces

  • Fregetta grallaria grallaria (Admiralty, Lord Howe and Kermadec Is.)
  • Fregetta grallaria leucogaster (Tristan da Cunha, Gough, St. Paul and Amsterdam Is.)
  • Fregetta grallaria segethi (Juan Fernandez Is.. Chile.)
  • Fregetta grallaria titan (Rapa I.. Austral Is. in French Polynesia.)

Noms étrangers

  • White-bellied Storm Petrel,
  • Paíño Ventriblanco,
  • Painho-de-ventre-branco,
  • Weißbauch-Strumschwalbe,
  • fehérhasú viharfecske,
  • Witbuikstormvogeltje,
  • Uccello delle tempeste panciabianca,
  • Vitmagad stormsvala,
  • Hvitbukstormsvale,
  • búrkozvest bielobruchý,
  • buřňáček bělobřichý,
  • Hvidbuget Fregatstormsvale,
  • vaaleatyrskynpolkija,
  • Witpensstormswael,
  • ocell de tempesta panxablanc,
  • Skuggasvala,
  • oceannik białobrzuchy,
  • baltvēdera vētrasburātājs,
  • belotrebušni strakoš,
  • Белобрюхая качурка,
  • シロハラアシナガウミツバメ,
  • 白腹舰海燕,
  • 白腹艦燕,

Habitat

L'océanite à ventre blanc est une espèce marine et hautement pélagique. Elle ne s'approche que très rarement des côtes, sauf lorsqu'elle niche en colonies. On la trouve presque exclusivement dans les eaux tropicales qui ont un taux très important de salinité. Elle niche dans les petites îles situées au large ou dans les empilements de rochers, dans les blocs de pierre qui forment des éboulis ou sur des pentes herbeuses, jusqu'à 450 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Comportement traits de caractère

Contrairement à de nombreux oiseaux marins, les océanites à ventre blanc ne sont pas très grégaires. Pendant la reproduction, ils ne forment pas des colonies pléthoriques comme les fous ou comme certains puffins. En dehors de la saison de reproduction, même s'ils organisent souvent des séances collectives, il semble qu'ils ne pêchent pas en grand nombre. Ces oiseaux marins sont des migrateurs de longue distance, parcourant de nuit plusieurs centaines de kilomètres pour rejoindre leurs quartiers d'hiver au centre du pacifique. Ils reviennent aux îles Lord Howe entre le mois de septembre et le mois de mai.

Alimentation mode et régime

Les océanites à ventre blanc se nourrissent principalement de crustacés et de calamars. Les oiseaux de la mer de Tasmanie rasent la surface de l'eau, frôlant parfois l'océan avec leurs pattes et attrapant leurs proies situées à très faible profondeur. Ces océanites pêchent souvent en compagnie des pétrels du genre Pterodroma, avec les puffins de Buller et les fous masqués (Sula dactylatra) dans le sud de l'océan Pacifique.

Reproduction nidification

Compte-tenu de leur longue durée de vie, les océanites à ventre blanc commencent à se reproduire vers l'âge de 3 ans. La saison de nidification a lieu à la fin de l'été austral ou en automne. La ponte est déposée entre janvier et mars, les jeunes prennent leur envol habituellement en mai. Ils forment des colonies lâches, les nids étant installés dans des crevasses de rochers ou dans des petits terriers creusés dans une berge. La chambre de ponte est parcimonieusement garnie avec de fines matières végétales La ponte comprend un seul œuf dont certains sont tapissés avec des petites taches brun rougeâtre sur la partie la plus large de la coquille. L'incubation dure environ 37 jours. A la naissance, les petits ont un duvet bleu-gris. Ils sont nourris par les 2 parents grâce à un mélange de crustacés et de calamars. Ils quittent le nid près de 80 jours après l'éclosion . Peu de temps après, ils quittent les îles de Lord Howe et n'y reviennent qu'au début de la saison suivante. Le taux de réussite des couvées n'est pas connu.

Distribution

Les océanites à ventre blanc nichent en Australie dans le groupe d'îles de Lord Howe et en Nouvelle-Zélande, dans l'archipel des îles Kermadec, plus particulièrement dans Macauley et Curtis Island. En dehors de la période de reproduction, ils ont une distribution pélagique qui n'est pas bien connue mais qui se situe au nord et à l'est de leur aire de nidification, c'est à dire dans les eaux tropicales de la mer de Tasmanie, de la mer de Corail, certains oiseaux atteignant même le centre de l'océan Pacifique. On peut aussi les observer au large du continent australien, le long des côtes du Queensland et des Nouvelles-Galles-du-Sud.
4 sous-espèces sont officiellement reconnues : F. g. grallaria, la race nominale (îles de Lord Howe et Kermadec) - F. g. leucogaster (Tristan da Cunha, Gough Island, St Paul et Amsterdam Island) - F. g. segethi (Juan Fernandez Island) - F. g. titan (Rapa Island et Austral Island, dans le sud-centre du Pacifique).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les populations qui nichent à Lord Howe sont estimées actuellement à environ 1 000 individus. Ces nicheurs ont probablement décliné considérablement au cours du 20ème siècle lorsqu'une élimination a été tentée, mais la population actuelle semble stable.
La principale menace qui peut atteindre les océanites à ventre blanc est l'introduction accidentelle de prédateurs tels que les chats et les rats. La survie de cette espèce dépend donc de l'éradication systématique de ces mammifères terrestres. Récemment, les chats ont été éliminés et des strictes mesures de quarantaine sont observées à Roach Island et à Balls Pyramid pour empêcher l'introduction des rats noirs. Il semble que le problème soit momentanément résolu.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 31/07/2013 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net