Outarde de Rüppell

Eupodotis rueppelii - Rüppell's Korhaan

Systématique
  • Ordre
    :

    Otidiformes

  • Famille
    :

    Otididés

  • Genre
    :

    Eupodotis

  • Espèce
    :

    rueppelii

Descripteur

Wahlberg, 1856

Biométrie
  • Taille
    : 60 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 1200 g
Distribution

Distribution

Description identification

L'outarde de Rüppell a, d'après certains auteurs, deux sous-espèces, Eupodotis rueppellii rueppellii et Eupodotis rueppellii fitzsimonsi.
L'outarde de Rüppel mâle a la tête et le cou gris-bleu. La nuque et la partie supérieure du cou sont beige clair. Le bec est gris. Plusieurs lignes sombres viennent contraster la région de la tête et du cou. Un sourcil noir, plus ou moins continu, s'étend généralement du bec à la nuque. Une bande noire part de la gorge jusqu'au haut de la poitrine et une autre descend de la nuque vers le dos. La partie supérieure du corps est marron, le ventre et la poitrine sont crème. Les pattes et les trois doigts sont jaunâtres. En période nuptiale les couleurs sont plus soutenues. La femelle a la tête bien moins contrastée et le plumage plus terne. La bande noire sur la gorge est plus fine. Les juvéniles ressemblent aux femelles. Cette espèce peut-être seulement confondue avec l'Outarde de Vigors (Eupodotis vigorsii) dont elle diffère par une couleur beaucoup plus claire sur le dessous.
Il est évident que sur les grandes étendues désertiques, il n'est pas facile de les distinguer.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Eupodotis rueppelii rueppelii (s Angola, nw Namibia)
  • Eupodotis rueppelii fitzsimonsi (wc Namibia)

Noms étrangers

  • Rüppell's Korhaan,
  • Sisón de Damaraland,
  • Abetarda de Rüppell,
  • Rüppeltrappe,
  • Rüppell-túzok,
  • Ruppells Trap,
  • Otarda di Rüppell,
  • Rüppells trapp,
  • Namibtrappe,
  • drop korhan,
  • drop Rüppellův,
  • Namibtrappe,
  • namibiantrappi,
  • Woestynkorhaan,
  • sisó de Rüppell,
  • dropik namibijski,
  • Малая дрофа Рупеля,
  • コノドグロショウノガン,
  • 鲁氏鸨,
  • 魯佩氏鴇,

Voix chant et cris

Son chant est grave, rythmé, semblable à celui d'une grenouille. Il se compose de deux ou trois syllabes " kraak-rak " ou " crook-rak-rak ". La première syllabe est plus accentuée et plus grave. Ce chant est émis à l'aurore et au crépuscule. Les couples chantent en duo avec un profond et résonnant " waaa-a-re-e, waaa-a-re-e... ". C'est le mâle qui se fait entendre le premier et ensuite la femelle lui répond par trois vocalises.
Son chant est similaire à celui de l'Eupodotis vigorsii, mais lancé un peu plus fort.

Habitat

L'outarde de Rüppell est quasiment endémique du sud-ouest de l'Afrique où on la rencontre dans les régions semi-désertiques avec des étendues caillouteuses et graveleuses.
DISTRIBUTION : on la rencontre en Namibie et dans le sud-ouest de l'Angola.

Comportement traits de caractère

On l'observe le plus souvent en petit groupe de deux à trois individus. Après l'élevage des jeunes, il arrive qu'elles forment des petits groupes de sept individus ou plus. Elle court quand elle est dérangée, mais vole volontiers lorsqu' elle est très pressée. Généralement elle atterrit loin de son lieu d'envol.
Le vol : L'oiseau de par sa morphologie est plus adapté à la marche et à la course qu'au vol.

Alimentation mode et régime

L'outarde de Rüppell est omnivore. Elle se nourrit d'insectes de feuilles et de graines. Elle cherche sa nourriture au sol et est friande de plantes succulentes. Elle capture en vol la plupart des invertébrés qu'elle consomme. Il s'agit de papillons, d'abeilles, de guêpes, de sauterelles et de fourmis pour l'essentiel.

Reproduction nidification

L'outarde de Rüppell est monogame. Les couples se forment pour toute la vie. La femelle pond entre un à trois oeufs de couleur rose. Le nid est construit dans une légère cuvette qu'elle a creusée en grattant le sol et qu'elle garnit ensuite avec des figues, de la paille et des feuilles. L'emplacement du nid est choisi à l'abri d'un buisson afin de protéger les jeunes, des éventuels prédateurs.
La période d'élevage des jeunes s'étale de septembre à février.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Il est difficile d'évaluer avec précision la taille de sa population, mais l'espèce est classée LC (préoccupation mineure), sur la liste rouge de l'IUCN.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Outarde de RüppellFiche créée le 24/02/2008 par Jean-Pierre Trouillas © 1996-2018 Oiseaux.net