Paradisier de Wallace

Semioptera wallacii - Standardwing

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Paradisaéidés

  • Genre
    :

    Semioptera

  • Espèce
    :

    wallacii

Descripteur

Gray, GR, 1859

Biométrie
  • Taille
    : 23 à 26 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 152 à 174 g
Distribution

Distribution

Description identification

Le mâle, à l'apparence extraordinaire, possède une coloration générale plutôt brun pâle, avec des teintes plus sombres sur les parties supérieures et plus grises sur les plumes de vol. Son plumage est lustré de différentes nuances de lilas, de vert et de pourpre. Ses caractéristiques les plus frappantes demeurent sans aucun doute son bouclier pectoral vert iridescent saupoudré d'or et prolongé par deux longues pointes latérales, sa légère crête grise et la touffe de plumes hirsutes et jaunâtres qui ornent la base de la mandibule supérieure. L'incroyable paire de banderolles de longues plumes blanches qui prend naissance à la courbure de l'aile et pend le long des flancs n'en est pas moins remarquable. D'aspect général, la femelle est assez semblable à son partenaire. Toutefois, chez elle, les banderolles blanches et le lustre vert sont absents. La touffe nasale est plus pâle et la teinte générale est plus chamoisée.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Semioptera wallacii wallacii (Bacan. n Moluccas.)
  • Semioptera wallacii halmaherae (Halmahera. n Moluccas.)

Noms étrangers

  • Standardwing,
  • Ave-del-paraíso de Wallace,
  • Bänderparadiesvogel,
  • merevtollú ál-paradicsommadár,
  • Wallace’ Paradijsvogel,
  • Uccello del paradiso vessillario,
  • Vimpelvinge,
  • Bannerparadisfugl,
  • rajka molucká,
  • rajka vlajková,
  • Vimpelparadisfugl,
  • molukkienparatiisilintu,
  • ocell del paradís de Wallace,
  • flagowiec,
  • Вымпеловая райская птица,
  • Bidadari halmahera,
  • シロハタフウチョウ,
  • 幡羽极乐鸟,
  • 幡羽天堂鳥〔華萊士天堂鳥〕,

Voix chant et cris

Paradisier de Wallace
♂ adulte

Habitat

Ce paradisier est endémique des Molluques où il fréquente uniquement les îles Batjan et Halmahera. Il y fréquente l'étage inférieur des forêts primaires mais il n'est n'est pas confiné aux zones boisées denses. Cet oiseau très mobile peut se déplacer jusqu'aux lisières ou dans les clairières où il trouve un espace plus adapté à son apppétit de mouvement.

Comportement traits de caractère

Les paradisiers de Wallace fréquentent les étages inférieurs et les arbres les plus bas des forêts vierges. Ils ne fréquentent pas en permanence les couverts boisés denses et ils sont constamment en mouvement. Ils naviguent de branches en branches, s'accrochent aux rameaux et même aux parois lisses verticales des troncs aussi facilement que les pics. Pendant ce manège, ils émettent presque continuellement un croassement rauque qui est un compromis entre celui du paradisier apode et celui plus musical du Paradisier royal (Cicinnurus regius). A courts intervalles, les mâles ouvrent leurs ailes et volettent, mettent en valeur leurs ornements en faisant saillir leur longues plumes ou les pointes de leur bouclier. Comme chez la plupart des paradisiers, les femelles ou les mâles immatures dépassent assez largement le nombre d'oiseaux qui ont acquis leur plumage complet. Ce constat rend probable l'hypothèse que leur extraordinaire plumage ornemental n'est pas acquis avant la deuxième ou la troisième année.

Alimentation mode et régime

Comme de nombreux paradisiers, il a un régime mixte : il consomme à la fois des fruits et une grande variété d'insectes.

Reproduction nidification

Paradisier de Wallace

On ne connaît pas les moeurs reproductives de cet oiseau dans leur détail. On sait cependant que les mâles réalisent leur parades communes dans des endroits appelés leks ou arènes et qu'ils se réunissent à l'écart des femelles. On peut raisonnablement en déduire qu'ils développent des moeurs polygames. Pendant la parade, les mâles soulèvent leur bouclier pectoral perpendiculairement, les longues banderolles blanches sont présentées vers l'extérieur formant un angle droit au-dessous d'eux. Ces différents ornements sont constamment déployés et rabaissés. Les plumes du capuchon sont également hérissées.

Distribution

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Paradisier de WallaceFiche créée le 28/01/2006 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net