Perdrix de Daourie

Perdix dauurica - Daurian Partridge

Systématique
  • Ordre
    :

    Galliformes

  • Famille
    :

    Phasianidés

  • Genre
    :

    Perdix

  • Espèce
    :

    dauurica

Descripteur

Pallas, 1811

Biométrie
  • Taille
    : 30 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 200 à 340 g
Distribution

Distribution

Description identification

Bec-gris corne, iris brun, zone de peau nue rouge en avant et en arrière de l'oeil, telle est la combinaison de motifs qui définissent le mieux la face de la perdrix de Daourie. En plus de ces caractères permanents, il convient d'ajouter la 'barbe' composée de plumes rigides que cet oiseau développe sur les deux côtés de la gorge pendant la période hivernale et en dehors de la saison de reproduction.
Les adultes mâles présentent un front, des lores, des côtés de capuchon, un menton et une gorge chamois-cannelle, virant au chamois-orange vif dans la région du sourcil. La calotte et les couvertures auriculaires sont brun sombre, tachetés et rayés de chamois blanchâtre. La nuque, les côtés du cou, la poitrine et l'avant des flancs sont vermiculés de gris, lavés et entièrement submergés de chamois-ocre sur la partie centrale de la poitrine. Les flancs affichent une alternance de larges bandes châtain et d'étroites rayures pâles. La partie inférieure de la poitrine et la partie supérieure du ventre portent une vaste marque noire ou brun noirâtre en forme de fer à cheval sur un fond ocre délavé. Le bas-ventre et la zone anale ont une teinte chamois pâle faiblement vermiculée à l'endroit des sous-caudales. Les parties supérieures, comprenant les ailes, sont gris-brun terne, finement barrées de sombre et rayées de chamois blanchâtre. Les scapulaires portent des bandes brunes au milieu de chaque plume. Les plumes de vol sont plus foncées avec des barres et des mouchetures chamois. Le dessus de la queue est châtain, pointillée de noir et avec des bordures pâles. A partir de juin, l'ensemble du plumage devient plus terne et les marquages deviennent moins nets.
Les femelles ne sont guère différentes des mâles. Elles ont toutefois un plumage moins vif, des marques chamois terne moins étendues sur la face, un fin mouchetage blanc sur la poitrine et sur le cou, une tache abdominale plus vague et moins étalée. Les scapulaires et les couvertures alaires ont des marques plus discrètes. Le manteau et le dos sont plus grossièrement barrés de noir et de brun. Comme les petits de la Perdrix grise, les juvéniles n'ont pas de caractéristiques bien marquées. Ils présentent cependant une ensemble plus gris-brun.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Perdix dauurica dauurica (e Kazakhstan to Mongolia and n China)
  • Perdix dauurica suschkini (ne China, Russian Far East)

Noms étrangers

  • Daurian Partridge,
  • Perdiz Dáurica,
  • Charrela-dáurica,
  • Bartrebhuhn,
  • rozsdásmellű fogoly,
  • Baardpatrijs,
  • Starna di Dauria,
  • Stäpprapphöna,
  • Stepperapphøne,
  • jarabica bradatá,
  • koroptev vousatá,
  • Steppeagerhøne,
  • partapeltopyy,
  • perdiu dàurica,
  • Jarðhæna,
  • kuropatwa wschodnia,
  • Daurijas laukirbe,
  • davrijska jerebica,
  • Бородатая куропатка,
  • ヤマウズラ,
  • 斑翅山鹑,
  • 斑翅山鶉,

Habitat

La perdrix de Daourie fréquente une grande variété de paysages en plaine et en montagne jusqu'à 3000 mètres. Elle montre une évidente préférence pour les aires broussailleuses ou légèrement boisées à proximité des prairies. Elle fréquente aussi les steppes arbustives, les clairières herbeuses des forêts, les prés plantés de petits arbres, les broussailles qui longent les rivières, les fermes et les enclos cultivés. On peut la trouver localement dans certaines collines rocailleuses semi-arides mais elle évite en général les régions désertiques. On trouve la perdrix de Daourie en Mongolie, en Chine et dans les régions avoisinantes. Son aire de distribution, compacte, commence à l'ouest, dans le Khirgistan Méridional , se poursuit dans le Tien Shan au Kazakhstan et en Chine Occidentale, au Tadjikstan, dans l'Altaï russe, en Sibérie Centrale dans les régions de Krasnoyarsk et de Tomsk, à l'est à travers troute la Mongolie et la Bouriatie. La perdix de Daourie est également répandue en Chine du Nord, dans les provinces limitrophes de la Mongolie : Qinghai, Gansu, Shanxi, Hebei , Nei mongol et Heilongjiang. Elle est aussi présente dans l'extrême-orient russe, notamment dans la région de Khabarovsk et du lac Khanka où elle passe l'hiver. Sur tout ce vaste territoire, elle est essentiellement sédentaire mais se disperse dans les vallées et les terres basses en cas de lourdes chutes de neige.

Comportement traits de caractère

En automne, après la reproduction, les perdix de Daourie se rassemblent en larges groupes pouvant compter entre 15 et 30 individus. Mais, au fur et à mesure que l'hiver avance, ces groupes semblent avoir tendance à s'agrandir pour atteindre le nombre conséquent de 200 membres. On n'en sait pas beaucoup plus sur les comportements de la perdrix de Daourie, on suppose néanmoins qu'elle adopte les mêmes moeurs que la plupart des autres Perdrix grises au groupe duquel elle appartient.

Alimentation mode et régime

On a peu de renseignements sur son alimentation. Mais, compte-tenu de la qualité de son habitat qui chevauche à certains endroits, celui de la Perdrix grise, de la perdrix chukar et de la perdrix tibétaine, on peut avancer sans craintes qu'elles ont une régime assez similaire, composé principalement de végétaux et complété de petits invertébrés et d'insectes pendant la saison de reproduction.

Reproduction nidification

Les perdrix de Daourie sont monogames. Leur nid est une simple dépression garnie d'herbes, de feuilles, de racines et de plumes souples. Il est dissimulé sous la végétation ou directement à proximité du couvert. La femelle pond 18 à 20 oeufs de couleur brun-olive (au minimum jamais moins de douze). La période de nidification varie selon les régions. Dans l'Altaï, la formation des couples a lieu en mars et les premières pontes en avril. Ailleurs, plus au sud et à l'est, la perdrix de Daourie ne niche pas avant mai, notamment au centre et au nord-est de la Chine. L'incubation dure 25 jours et les deux parents s'occupent de l'éducation des jeunes.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 28/09/2005 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net