Pic de Nuttall

Dryobates nuttallii - Nuttall's Woodpecker

Systématique
  • Ordre
    :

    Piciformes

  • Famille
    :

    Picidés

  • Genre
    :

    Dryobates

  • Espèce
    :

    nuttallii

Descripteur

Gambel, 1843

Biométrie
  • Taille
    : 19 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 29 à 47 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les picidés sont des oiseaux de la taille d'un moineau à celle d'une corneille. Ils sont adaptés morphologiquement à la vie arboricole. Leurs pattes solides sont pourvues de quatre longs doigts (rarement trois) terminés de griffes puissantes, deux tournés vers l'avant et deux vers l'arrière, ... lire la suite

Description identification

Chez le mâle adulte, le front et l'avant de la calotte sont noirs, fortement striés de blanc. L'arrière du capuchon et la nuque sont rouges avec quelques points blancs. Les oreillons sont noirs, bordés au-dessus par un long sourcil recourbé et en-dessous par une large bande blanche qui part des lores. Une étroite moustache noire part de la base du bec et rejoint le noir des côtés du cou. L'arrière du cou et les parties supérieures sont noirs, la partie basse du manteau et le haut du croupion étant largement barrés de blanc. Les couvertures alaires sont noires avec des taches blanches. Les rémiges sont noires avec de fines barres blanches. La queue est noire hormis les rectrices externes et les pointes qui sont blanches. Les parties inférieures sont blanches avec une légère teinte chamois-crème. La poitrine est marquée de points noirs qui se transforment en barres sur les flancs, le bas du ventre et les sous-caudales. Le dessous des ailes et de la queue sont comme le dessus, mais en plus pâle. En plumage usé, la légère coloration du dessous s'estompe et les stries de la calotte disparaissent.
La femelle a un bec nettement plus court que le mâle. Elle ne possède pas de stries ni de coloration rouge sur le capuchon. Les juvéniles sont plus ternes et moins contrastés que leurs parents. Ils ont plus de blanc sur les parties supérieures. Leurs parties inférieures sont chamois terne à grisâtre avec des marques pectorales moins visibles mais des barres abdominales plus prononcées.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Nuttall's Woodpecker,
  • Pico de Nuttall,
  • Nuttallspecht,
  • Nuttel-harkály,
  • Nuttalls Specht,
  • Picchio di Nuttall,
  • Chaparralspett,
  • Kaliforniaspett,
  • ďateľ Nuttallov,
  • strakapoud kalifornský,
  • Californisk Flagspætte,
  • kaliforniantikka,
  • picot garser de Nuttall,
  • dzięcioł kalifornijski,
  • Nutala dzenis,
  • Нутталлов дятел,
  • シロハラシマアカゲラ,
  • 加州啄木鸟,
  • 加利福尼亞啄木,

Voix chant et cris

Pic de Nuttall
♂ adulte

Les pics de Nuttall possèdent un répertoire assez varié. On peut entendre des "pits" simples ou des "pitit ititit" crépitants qui servent de signaux à longue distance. Lors de rencontre, ces oiseaux échangent des "kweek", des "ta-wick", des "tiou-tiou-tiou" ou des petites notes plus intimes et claquantes. Les deux partenaires tambourinent, le mâle effectuant parfois de longs roulements.

Habitat

Les pics de Nuttall fréquentent les zones boisées arides ou semi-arides. On les trouve également dans les boisements qui bordent les cours d'eau, dans les broussailles et dans les parcelles clairsemées de chênes qui constituent leur habitat principal en Californie. Les pics de Nuttall vivent du niveau de la mer jusqu'à 1250 mètres d'altitude. Exceptionnellement, ils peuvent résider jusqu'à 2000 mètres. Cette espèce est confinée au littoral californien et au nord de la Baja. Eventuellement, on peut aussi la rencontrer dans les autres parties de la Californie, dans l'Arizona voisin, le sud de l'Oregon, la Colombie Britannique et jusqu'en Alberta. Elle est considérée comme monotypique (pas de sous-espèces).

Comportement traits de caractère

Les pics de Nuttall recherchent principalement leur nourriture dans les chênes ou dans les arbres qui ont un feuillage dense. Selon les saisons, ils peuvent visiter une grande variété d'arbres (chênes, mesquites, yuccas ou lilas de Californie). Le glanage et l'exploration sont les modes d'alimentation les plus couramment utilisés. Cependant parfois, le picorage, le martellement et la chasse aérienne d'insectes peuvent être aussi de mise. Les petits puits creusés par les suceurs de sève sont également visités. Les deux sexes diffèrent quelque peu dans leurs actions, les mâles se concentrant sur les troncs et les grosses branches, les femelles ayant plutôt tendance à n'utiliser que les petites branches. Les pics de Nuttall se déplacent souvent latéralement. Ils procèdent par petits battements d'ailes pour parvenir jusqu'au sommet des arbres où ils se perchent perpendiculairement aux branches. Ils cueillent parfois les fruits en se tenant la tête en bas.

Leurs parades sont assez semblables à celles du Pic arlequin, bien que le fait de hérisser la huppe et de balancer la tête soit chez eux plus courant. Dans l'espace où ils vivent, ils peuvent entrer en contact et interagir avec de nombreuses espèces, les pics chevelus, les pics glandivores, les pics suceurs de sève mais aussi les passereaux avec lesquels ils sont en compétition pour la possession des cavités.

Alimentation mode et régime

Les pics de nuttall se nourrissent principalement de matières animales. Ils consomment surtout des coléoptères, mais également des hémiptères, des chenilles et des fourmis. Les baies, les graines, les glands, les noix et toutes les matières végétales ne jouent qu'un rôle mineur dans leur alimentation.

Reproduction nidification

Les parades commencent dès le mois de février, mais la nidification à proprement parler n'intervient que durant les mois d'avril et de mai. Le nid est creusé principalement par le mâle qui reçoit une aide plus ou moins importante de la femelle. Cette dernière se montre surtout active lorsqu'il s'agit de réaliser les finitions. Le nid est installé dans une souche d'arbre ou un poteau de clôture entre 1 et 11 mètres au-dessus du sol. En principe, une cavité nouvelle est creusée chaque année. L'accouplement et le dépôt des oeufs interviennent alors que le nid n'est pas encore tout à fait terminé.

La ponte moyenne comprend 4 ou 5 oeufs qui sont couvés par les deux parents pendant environ 14 jours. Le mâle accomplit la plus grande partie de l'incubation : il reste sur le nid pendant toute la nuit et un long moment dans la journée. Les deux partenaires nourrissent les oisillons et s'occupent du nettoyage du nid. Les jeunes pics quittent le nid après un séjour d'environ 15 jours mais ils restent au sein du groupe familial pendant encore de longues semaines.

Les pics de Nuttall s'hybrident parfois avec les pics chevelus et les pics arlequins (Picoides scalaris).

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Bien que l'ensemble des populations occupe une aire relativement restreinte et soit de faible densité, les pics de Nuttall ne sont pas considérés comme en danger. Au contraire, les effectifs semblent stables et leur parfaite adaptation aux activités humaines est un bon présage pour l'avenir.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Pic de NuttallFiche créée le 14/04/2009 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net