Pic tridactyle

Picoides tridactylus - Eurasian Three-toed Woodpecker

Systématique
  • Ordre
    :

    Piciformes

  • Famille
    :

    Picidés

  • Genre
    :

    Picoides

  • Espèce
    :

    tridactylus

Descripteur

(Linnaeus, 1758)

Biométrie
  • Taille
    : 24 cm
  • Envergure
    : 32 à 35 cm.
  • Poids
    : 54 à 75 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les picidés sont des oiseaux de la taille d'un moineau à celle d'une corneille. Ils sont adaptés morphologiquement à la vie arboricole. Leurs pattes solides sont pourvues de quatre longs doigts (rarement trois) terminés de griffes puissantes, deux tournés vers l'avant et deux vers l'arrière, ... lire la suite

Description identification

Espèce montagnarde sédentaire en limite occidentale d'aire de répartition dans les Alpes françaises. A la différence de tous les autres pics bigarrés européens (exception faite de la femelle du Pic épeichette), le pic tridactyle n'a absolument pas de rouge. Le mâle se distingue de la femelle par sa calotte jaune caractéristique. Description : sourcils, joues et moustaches noirs, gorge et nuque blanches, haut du dos noir taché de blanc au centre (sous-espèce alpinus), ailes noires maculées de blanc, dessous blanc sale tacheté de noir. Facile à identifier.
La langue des pics est effilée, très longue, visqueuse et pourvue de nombreux corpuscules de tact, dont l'extrémité petite, plate et pointue, est ornée de petits crochets. Elle peut-être projetée loin en avant. Leurs tarses sont courts et les doigts pourvus d'ongles solides et recourbés. Contrairement à la plupart des autres espèces de picidés, le pic tridactyle ne possède que trois doigts, deux dirigés en avant et un en arrière, d'où son nom.

Indications subspécifiques 8 Sous-espèces

  • Picoides tridactylus tridactylus (widespread)
  • Picoides tridactylus alpinus (c and se Europe to w Ukraine and Romania)
  • Picoides tridactylus crissoleucus (n Ural Mts. to e Siberia)
  • Picoides tridactylus albidior (Kamchatka Pen.. e Siberia.)
  • Picoides tridactylus tianschanicus (e Kazakhstan and w China)
  • Picoides tridactylus kurodai (ne China and n Korea)
  • Picoides tridactylus inouyei (Hokkaido. Japan.)
  • Picoides tridactylus funebris (c China)

Noms étrangers

  • Eurasian Three-toed Woodpecker,
  • Pico Tridáctilo Euroasiático,
  • Pica-pau-tridáctilo,
  • Dreizehenspecht,
  • Háromujjú hőcsik,
  • Трёхпалый дятел,
  • 三趾啄木鸟,
  • Drieteenspecht,
  • Picchio tridattilo eurasiatico,
  • Tretåig hackspett,
  • Tretåspett,
  • dzięcioł trójpalczasty,
  • ďubník trojprstý,
  • datlík tříprstý,
  • Tretået Spætte,
  • pohjantikka,
  • ,
  • ミユビゲラ,

Voix chant et cris

Pic tridactyle
juvénile

Le Pic à dos blanc émet des cris rauques semblables à de lents cris de Geai des chênes émis en sourdine. Son chant est un tambourinage aux longues strophes et au tempo lent. Les 2 sexes tambourinent.

Habitat

Ce pic bigarré fréquente les montagnes de l'ouest et du centre de l'Europe, mais occupe aussi une vaste zone de l'extrême nord-st de l'Europe. Son habitat favori est constitué par les peuplements de conifères, de feuillus et mixtes suivants : pessières (épicéas), sapinières, mélezin, feuillus associées aux épicéas, boulaies d'altitude.

Comportement traits de caractère

Ce pic a la particularité de trouer l'écorce des arbres pour en consommer la sève. Lors de la quête de nourriture (insectes essentiellement) sur les troncs, le mâle prospecte la partie haute et la femelle la partie basse des arbres ; on appelle cela une répartition de la ressource!
Le vol : Ce pic se déplace sur de courtes distances.

Alimentation mode et régime

Le pic tridactyle consomme des insectes xylophages et des araignées. Il prélève également de la sève sur les arbres.

Reproduction nidification

Le pic tridactyle creuse son nid dans un résineux (vivant ou mort). La femelle dépose une ponte par an de 3 à 5 oeufs. L'incubation est conduite par les 2 partenaires pendant près de 2 semaines.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Vulnérable en France (entre 10 et 50 couples dans les Alpes françaises). En déclin en Europe.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 29/03/2004 par Alexandre Knochel © 1996-2017 Oiseaux.net