Pie-grièche à bandeau

Lanius vittatus - Bay-backed Shrike

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Laniidés

  • Genre
    :

    Lanius

  • Espèce
    :

    vittatus

Descripteur

Valenciennes, 1826

Biométrie
  • Taille
    : 19 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 18 à 26 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les Laniidés sont des passereaux de taille petite à moyenne, au corps allongé, à ailes arrondies et à queue longue. Le plumage est dans des tons discrets de brun, gris ou noir, mais inclut toujours du blanc. Le bec est fort et crochu à son extrémité. Il possède deux dents subterminales à s... lire la suite

Description identification

La pie-grièche à bandeau peut être considérée comme une lointaine cousine de notre Pie-grièche écorcheur, l'aspect et les couleurs étant assez proches. Lanius vittatus mesure de 17 à 19 cm, sa première marque distinctive est son masque noir, en forme de bandeau, qui couvre le front, l'œil (lui aussi noir) et la zone auriculaire, un vrai Zorro volatile ! La calotte et la nuque sont gris clair, contrastant avec le manteau et les scapulaires brun-roux. Les couvertures et les rémiges sont noires ou gris-anthracite avec une tache blanche caractéristique sur les rémiges primaires. De fins liserés blancs apparaissent aux émarginations ainsi qu'au niveau de la première primaire. Le croupion est gris pour finir sur une queue noire assez longue. Le menton, la gorge et le ventre sont blancs, tandis que les flancs et le bas-ventre se colorent délicatement de crème ou brun-clair, les sous-caudales sont blanches de même que les rectrices inférieures. Le bec et les pattes sont noirs. Il n'y a pas de dimorphisme sexuel, les jeunes présentent un bandeau gris moins large sur la tête, la calotte est marron clair, marquée de petites stries plus foncées, toutes les couleurs contrastées de l'adulte sont plus diluées, ainsi les couvertures sont grises au lieu d'être noires et le dos et le manteau brun "sale" au lieu du magnifique brun-roux de l'adulte.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Lanius vittatus vittatus (c and s Pakistan to s Nepal and c and s India)
  • Lanius vittatus nargianus (se Turkmenistan to se Iran, Afghanistan and w Pakistan)

Noms étrangers

  • Bay-backed Shrike,
  • Alcaudón dorsicastaño,
  • Rotschulterwürger,
  • vörösvállú gébics,
  • Bruinrugklauwier,
  • Averla dorsobaio,
  • Indisk törnskata,
  • Indiavarsler,
  • strakoš vavrínový,
  • ťuhýk indický,
  • Brunrygget Tornskade,
  • intianpikkulepinkäinen,
  • escorxador emmascarat,
  • dzierzba maskowa,
  • brūnplecu čakste,
  • Индийский жулан,
  • クロビタイセアカモズ,
  • 褐背伯劳,
  • 棕赤背伯勞,

Voix chant et cris

Un gazouillis aigu "kwuee" est répété avec des parties plus aiguës. Lorsque l'oiseau lance son cri d'alarme, on aura un grincement sec et répété, "krrr-krrr", "trrr-trrr". Lanius vittatus est également un imitateur remarquable.

Habitat

La pie-grièche à bandeau est "tout-terrain", elle est présente à la lisière des forêts, dans les zones dégagées parsemées de buissons, les haies. Au nord-ouest de son aire, on la trouve dans des zones semi-désertiques, en Iran dans les plantations de pistachiers. Plus au sud, elle se rapproche des cultures et des habitations, et est visible dans les parcs et les jardins. Elle préfère le niveau de la mer, mais on la voit jusqu'à 3 900 m au Népal.

Comportement traits de caractère

La sous-espèce nargianus semble être migrante. Au sud du Turkménistan, elle quitte ses zones de reproduction en août et septembre pour aller en Inde et revenir en avrll. Au Pakistan, les individus du nord partent au sud en octobre pour revenir en mars. La sous-espèce vittatus, qui est l'espèce nominale, est résidente dans toute l'Inde, certains individus du nord descendant parfois au sud. Des observations isolées ont été faites au Sri Lanka, en Arabie Saoudite, Oman ou au Bhoutan mais sont cetainement dues à des oiseaux isolés.

Alimentation mode et régime

Insectivore, il chasse les coléoptères, les orthoptères et tous les insectes qui passeront à portée, son régime s'agrémente de lézards, de petits rongeurs et parfois de passereaux. On l'observe souvent perché sur une petite branche, un câble électrique ou un poteau depuis lesquels il va plonger sur ses proies ; comme beaucoup d"écorcheurs", il peut accrocher celles-ci sur des buissons épineux pour mieux les déchiqueter.

Reproduction nidification

Les périodes de reproduction seront différentes suivant la localisation, de mai à juillet au Turkménistan, de mars à août au Pakistan. En Inde, là aussi les périodes diffèrent : au nord-ouest d'avril à juillet, de février à septembre au centre et de février à avril au sud. La pie-grièche à bandeau peut se reproduire deux à trois fois par an. Nicheur solitaire en général, les couples peuvent cohabiter de manière plus rapprochée suivant l'abondance des proies (jusqu'à 50 m, dans les cas favorables). Le nid est en forme d'un petit bol de 10 cm de diamètre, construit avec des herbes, plumes, fibres végétales et brins de laine trouvés près de troupeaux ; situé à une hauteur de 1,5 m à 4 m dans des arbres ou de grands buissons. L'oiseau affectionne les acacias pour faire son nid, et fait presque exclusivement son nid dans les pistachiers au Turkménistan ! La couvée est de 3 à 5 œufs de couleur blanche légèrement teintés de nuance rose ou verdâtre. La couvaison est faite par la femelle qui sera nourrie par son compagnon pendant 15 jours. Les oisillons restent 15 jours au nid et sont nourris par leur mère avec les proies amenées par le mâle.

Distribution

Au sud-est du Turkménistan et de l'Iran, en Afghanistan et à l'ouest du Pakistan, se trouve la sous-espèce nargianus au bandeau moins marqué et aux teintes brunes plus pâles. La sous-espèce vittatus, plus connue, se situe à l'est du Pakistan, au sud du Népal et dans tout le sous-continent indien.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

La pie-grièche à bandeau ne présente pas de préoccupation particulière ; les observations faites au nord de l'Inde montrent une densité de 25 à 30 couples au kilomètre carré.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 08/05/2013 par Anne et Gabriel Leboff © 1996-2018 Oiseaux.net