Pirolle à queue courte

Cissa thalassina - Javan Green Magpie

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Corvidés

  • Genre
    :

    Cissa

  • Espèce
    :

    thalassina

Descripteur

Temminck, 1826

Biométrie
  • Taille
    : 33 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 125 g
Distribution

Distribution

Description identification

Cette pirolle possède une silhouette assez semblable à celle de la Pirolle verte (Cissa chinensis), excepté la queue qui est plus brève et les plumes de la crête qui sont moins proéminentes. Chez la race jeffreyi, le plumage a la même apparence que celui de la race nominale de la Pirolle verte, mais le vert des parties supérieures est plus foncé. Sur le capuchon, la nuance jaune est absente. Les tertiaires n'ont pas de caractères particuliers, étant presque uniformément vert blanchâtre. Les motifs de la queue sont également différents : la barre subterminale noire est plus étroite et peu visible, mettant moins en valeur la large bande blanche qui couvre l'extrémité des rectrices.
Les iris sont blanchâtres (et non pas rouges ou bruns comme chez la Pirolle verte). Le bec et les pattes sont rouge foncé.
En plus de la race jeffreyi décrite ci-dessus, il existe une autre race qui est confinée à Java. Cette dernière diffère de la race de Bornéo par le vert plus brillant qui recouvre les tertiaires. Les rectrices extérieures ont une couleur unie, sans barre subterminale et avec une pointe blanche à peine marquée.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Javan Green Magpie,
  • Urraca colicorta,
  • Buschelster,
  • rövidfarkú kitta,
  • Kortstaartkitta,
  • Gazza codacorta,
  • Kortstjärtad skata,
  • Smaragdskjære,
  • kita krátkochvostá,
  • kraska krátkoocasá,
  • Korthalet Jagtskade,
  • sundanviherharakka,
  • garsa verda cuacurta,
  • kitta krótkosterna,
  • Короткохвостая цисса,
  • Ekek geling,
  • タンビヘキサン,
  • 短尾绿鹊,
  • 短尾綠鵲,

Voix chant et cris

On ne possède aucune information sur la race nominale. La race jeffreyi de Bornéo émet des cris et possède une communication assez différente des autres pirolles (Pirolle verte ou pirolle à ventre jaune). Sa voix est douce et musicale, le rythme du chant rappelant par bien des aspects celui des petits passereaux. La phrase possède souvent 5 notes qui montent, descendent et sont souvent répétées après une courte pause. Ces notes ont l'aspect de sifflements brefs émis malgré la succession rapide avec une remarquable clarté. Elles peuvent être retranscrites de la façon suivante : "Swe-swi, swee-swi, swe-sweet", mais il peut y avoir de nombreuses variations selon les individus. On peut entendre d'autres formes d'expression, un "sweeeii" fin et pénétrant ainsi que des notes dissylabiques ou trisyllabiques telles que "swe-swe-gurg" ou "swe-gurg, swe-gurg, swe-gurg".

Habitat

Les pirolles à queue courte fréquentent les forêts des montagnes les plus élevées. Leur habitat se situe généralement entre 950 et 2500 mètres. Cette espèce est endémique d'Indonésie. On la trouve exclusivement à Java et à Bornéo. A Bornéo, elle vit uniquement dans le nord de l'île, sur les territoires de Sabah et du Sarawak, du mont Kinabalu au mont Murud, ainsi que sur le plateau Usan apau et le mont Dulit. On reconnaît officiellement 2 sous-espèces : C.t. thalassina (Java) - C.t. jeffreyi (Bornéo).

Comportement traits de caractère

Ses mœurs et ses habitudes sont assez semblables à celles de la Pirolle verte. On connaît peu de choses sur la race nominale qui vit à Java. La race de Bornéo est considérée comme un pur produit des forêts, occupant les versants boisés des plus hautes montagnes jusqu'à la limite de la ligne des arbres. Elle est parfois observée recherchant sa nourriture à terre au pied des troncs noueux et moussus. La pirolle à queue courte rejoint souvent les bandes mixtes de passereaux au sein desquelles on trouve des garrulaxes, des drongos et des témias.

Alimentation mode et régime

Les pirolles à queue courte ont un régime très varié composé principalement d'invertébrés. Elles consomment la plupart du temps des insectes et des chenilles. Des escargots et des grenouilles viennent probablement compléter le menu.

Reproduction nidification

On connaît vraiment peu de choses. A Bornéo, les groupes familiaux peuvent être aperçus en avril. Ils sont composés habituellement de 2 oisillons en plus des parents. La seule description des œufs provient d'un nid découvert à Java. ils sont identiques à ceux de la Pirolle verte, c'est à dire qu'ils ont une couleur blanchâtre, chamois clair ou vert pâle avec des taches brunes. Pas de renseignements concernant l'incubation et le séjour des jeunes au nid.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les pirolles à queue courte sont relativement communs sur le mont Kinabalu qui bénéficie de l'appellation de Parc National et qui est donc un zone protégée. Le statut de l'espèce est inconnu à Java. Elle est classée toutefois comme ne posant pas de préoccupation majeure par l'IUCN.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 04/11/2010 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net