Plongeon arctique

Gavia arctica - Black-throated Loon

Systématique
  • Ordre
    :

    Gaviiformes

  • Famille
    :

    Gaviidés

  • Genre
    :

    Gavia

  • Espèce
    :

    arctica

Descripteur

Linnaeus, 1758

Biométrie
  • Taille
    : 73 cm
  • Envergure
    : 110 à 130 cm.
  • Poids
    : 2500 à 3400 g
Longévité

27 ans

Distribution

Distribution

Description identification

En plumage nuptial, le Plongeon arctique est presque noir sur le dessus, mais avec de larges zones de bandes blanches. La tête et la partie postérieure du cou sont grises. Le devant du cou et la gorge portent une tache noire, striée de blanc sur les côtés. Les parties inférieures sont claires.
En hiver, le bec est gris, très droit. La calotte et la nuque sont grises, le dos est gris plus foncé faiblement tacheté. Le gris de la calotte descend sous les yeux qui sont noirs. Le devant du cou est blanc, bordé d'une fine ligne noire. La tête est bien relevée.
Les deux sexes sont similaires.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Gavia arctica arctica (nw and nc Eurasia)
  • Gavia arctica viridigularis (ne Siberia, w Alaska)

Noms étrangers

  • Black-throated Loon,
  • Colimbo Artico,
  • Mobelha-de-garganta-preta,
  • Prachttaucher,
  • Sarki búvár,
  • Parelduiker,
  • Strolaga mezzana,
  • Storlom,
  • Storlom,
  • potáplica stredná,
  • potáplice severní,
  • Sortstrubet Lom,
  • kuikka,
  • calàbria agulla,
  • Glitbrúsi,
  • nur czarnoszyi,
  • melnkakla gārgale,
  • polarni slapnik,
  • Чернозобая гагара,
  • オオハム,
  • 黑喉潜鸟,
  • 黑喉潛鳥,

Voix chant et cris

Le Plongeon arctique est silencieux en hiver, et plutôt muet en vol. De nuit, il pousse des cris profonds sur son territoire. Sinon, son chant est profond et morne sur les aires de reproduction.

Habitat

Le Plongeon arctique se reproduit près des grands lacs profonds. Le reste du temps, on le trouve près des eaux côtières, rarement à l'intérieur des terres sauf pendant la migration.

Comportement traits de caractère

Si c'est nécessaire, le Plongeon arctique effectuera en vol des trajets de 10 km pour trouver de la nourriture. Pour pêcher, il plonge pendant 45 secondes et descend à une profondeur allant de 3 à 6 mètres. Il peut utiliser ses ailes en plus des pattes pour "nager" sous l'eau.
Il plonge la tête la première, il glisse dans l'eau sans créer le moindre remous.
Pendant la migration, ils voyagent toujours en petits groupes.
Le vol : Le Plongeon arctique a la silhouette élancée en vol et des battements d'ailes aux bouts souples.

Alimentation mode et régime

Le Plongeon arctique se nourrit presque exclusivement de poisson. Parfois, quelques crustacés et mollusques viennent se rajouter au menu.

Reproduction nidification

Le nid du Plongeon arctique varie de la dépression dans le sol au monticule bas de végétation aquatique tout près de l'eau.
La femelle dépose généralement 2 œufs brun-olive tachetés de brun foncé. L'incubation dure environ 28 jours, assurée par le couple. Les jeunes se développent pendant 12 à 13 semaines élevés par les deux parents. A ce moment-là, ils sont capables de pêcher seuls. Ils volent à deux mois.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Même si son aire de répartition semble rester stable, les effectifs de la population finlandaise ont montré une diminution importante. Ce déclin est dû aux faibles taux de reproduction de l'espèce qui ne compensent pas la mortalité élevée des adultes. Les dérangements dans ses aires de nidification et les niveaux de pollution dans ses œufs peuvent expliquer cette situation préoccupante.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 07/11/2002 par Didier Collin © 1996-2017 Oiseaux.net