Réveilleur cendré

Strepera versicolor - Grey Currawong

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Artamidés

  • Genre
    :

    Strepera

  • Espèce
    :

    versicolor

Descripteur

Latham, 1801

Biométrie
  • Taille
    : 57 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 168 à 500 g
Distribution

Distribution

Description identification

Cet oiseau n'est guère différent des autres réveilleurs.Il affiche la même livrée sombre avec quelques taches blanches et le même oeil jaune éclatant. A la différence de ses congénères, le réveilleur gris possède toutefois un plus grands nombre de variations géographiques. Les six races répertoriées sur l'ensemble de son aire de distribution ont une apparence si différente qu'on pensait à l'origine qu'il s'agissait de six espèces bien distinctes.
Toutes les sous-espèces ont l'extrémité des rectrices blanches. La race nominale versicolor présente une livrée qui varie du gris au gris-brun, avec du blanc sur l'aile et à l'extrémité de la queue. La race arguta est très grande et c'est elle qui possède le plumage le plus sombre. La race melanoptera, comme son nom l'indique, affiche des ailes entièrement noires. Le dessous et la pointe de sa queue sont tachés de blanc. Même de près, il est difficile de la différencier du Grand Réveilleur et du Réveilleur noir. La race intermedia présente un ensemble gris-brun plus sombre que la race nominale. Elle est souvent appelée réveilleur brun. La race plumbea a une couleur gris fumeux avec une nuance brune et un lavis foncé sur la face et sur la gorge. Elle remplace la race type dans l'ouest de l'aire de distribution. La race halmaturina affiche une couleur sombre. Elle n'a pas de tache sur l'aile mais elle porte une étroite bande blanche sur la partie terminale de la queue.

Indications subspécifiques 6 Sous-espèces

  • Strepera versicolor versicolor (e to se Australia)
  • Strepera versicolor arguta (e Tasmania)
  • Strepera versicolor melanoptera (sc to se Australia)
  • Strepera versicolor halmaturina (Kangaroo I.. off s Australia.)
  • Strepera versicolor intermedia (sc Australia)
  • Strepera versicolor plumbea (sw Australia)

Noms étrangers

  • Grey Currawong,
  • Verdugo cenizo,
  • Rußwürgerkrähe,
  • szürke rablóvarjú,
  • Grijze Klauwierkraai,
  • Currawong grigio,
  • Grå kurrawong,
  • Sotkurrawong,
  • vrieskavec koledník,
  • flétňák bělořitý,
  • Grå Currawong,
  • nokihuilukorppi,
  • carnisser cendrós,
  • kurawonga zmienna,
  • Серая ворона-флейтист,
  • ハイイロフエガラス,
  • 灰噪钟鹊,
  • 灰噪鐘鵲,

Voix chant et cris

Toutes les races de réveilleurs cendrés émettent des cris aigus qui résonnent et qui tintent. Ceci est d'autant plus remarquable chez la race arguta qui vit en Tasmanie et qui porte le nom local de 'currawong sonnant' (clinking currawong).

Habitat

Le réveilleur cendré habite une grande variété d'habitats, du littoral jusqu'au désert. On le trouve dans les forêts, les zones boisées, le mallee, les landes du littoral ou de l'intérieur des terres. Il est également présent dans la végétation résiduelle située au bord des routes, dans les fermes, les vergers et les zones suburbaines. Cet oiseau est endémique du sud de l'Australie, en dessous d'une ligne qui part de Geraldton à l'ouest jusqu'à Newcastle à l'est. En plus de la race nominale versicolor, on reconnaît officiellement 5 sous-espèces : race arguta (Tasmanie et îles du détroit de Bass) - race melanoptera (zones de mallee à la frontière de l'état de Victoria et de l'Australie Méridionale) - race intermedia (péninsule d'Eyre et de Yorke, dans le sud de l'Australie) - race plumbea ( nord-ouest de l'Australie Méridionale, sud-ouest du Territoire du Nord et moitié sud de l'Australie Occidentale) - race halmaturina (Kangaroo Island).

Comportement traits de caractère

Dans la forêt, il est assez aisé de localiser les réveilleurs cendrés, à la fois grâce à leurs cris et à leur manière bruyante de rechercher leur nourriture sur le tronc des arbres ou à terre. Ils se servent de leur bec acéré pour déloger les proies situées sous l'écorce. Bien qu'ils soient relativement communs, on connaît peu de choses sur leur comportement. Ces oiseaux sont aperçus souvent seuls ou en couples, mais on sait, grâce à des témoignages anciens, que de larges bandes peuvent également se former, même si le phénomène est plutôt rare. Les réveilleurs cendrés sont des oiseaux plus sédentaires que les grands réveilleurs, cependant les oiseaux qui vivent à une certaine altitude sont sujets à des mouvements saisonniers. En hiver, ils redescendent dans les plaines pour y trouver des conditions plus favorables.

Alimentation mode et régime

Les réveilleurs cendrés ont un régime particulièrement diversifié. Ils consomment des oiseaux, des grenouilles, des insectes, des larves, des oeufs d'autres espèces et des fruits. Ce ne sont pas uniquement que des oiseaux carnivores et ils constituent parfois de véritables plaies pour les vergers.

Reproduction nidification

La saison de nidification se déroule d'août à décembre. Les réveilleurs cendrés confectionnent des nids profonds en forme de boule avec des morceaux de bois. L'intérieur est habituellement garni d'herbes sèches. Ces nids sont généralement placés sur les branches extérieures des grands arbres à une hauteur qui varie entre 5 et 15 mètres au-dessus du sol. La ponte comprend 2 ou 3 oeufs qui sont couvés pendant 21 jours par la femelle seule. Les deux parents participent à l'alimentation et à l'éducation des jeunes.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 23/03/2008 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net