Sarcoramphe roi

Sarcoramphus papa - King Vulture

Systématique
  • Ordre
    :

    Accipitriformes

  • Famille
    :

    Cathartidés

  • Genre
    :

    Sarcoramphus

  • Espèce
    :

    papa

Descripteur

Linnaeus, 1758

Biométrie
  • Taille
    : 81 cm
  • Envergure
    : 170 à 200 cm.
  • Poids
    : 3000 à 4500 g
Distribution

Distribution

Description identification

La tête est couverte d'une peau nue et ridée à la fois rouge, jaune et grise. Une caroncule orne la base du bec rouge. Les yeux sont également cerclés de rouge. Le cou nu est entouré d'une collerette gris-noir. Le dos et et la partie supérieure des ailes recouvrant les épaules sont blancs teintés de fauve. La partie inférieure des ailes (rémiges), le croupion et la queue sont noirs. Le dessous est entièrement blanc au milieu duquel on peut noter la présence qui peut paraître incongrue d'une poche pectorale de peau rose. Les pattes sont grises. Les juvéniles sont initialement bruns et gagnent progressivement leurs couleurs vives pour ressembler aux adultes au bout de 4 ans environ.
Les vautours du nouveau monde ne sont pas différents de ceux de l'ancien monde uniquement par leur apparence extérieure. Alors que les vautours de l'ancien monde proviennent de la même origine que les aigles et autres faucons, les espèces qui vivent dans le nouveau monde partagent leur parenté et ont des ancêtres communs avec les cigognes et les hérons. Nombreux sont les chercheurs et les ornithologistes qui pensent que l'on devrait les déplacer de l'ordre des falconiformes dans lequel on continue à les classer.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • King Vulture,
  • Zopilote Rey,
  • Urubu-rei,
  • Königsgeier,
  • királykeselyű,
  • Koningsgier,
  • Avvoltoio re,
  • Kungsgam,
  • Kongekondor,
  • kondor kráľovský,
  • kondor královský,
  • Kongekondor,
  • kuningaskondori,
  • zopilot reial,
  • kondor królewski,
  • Королевский гриф,
  • トキイロコンドル,
  • 王鹫,
  • 王鷲,

Voix chant et cris

Sarcoramphe roi
adulte

Comme l'ensemble des autres cathartidés, le Vautour royal ne possède pas de boite vocale mais cela ne l'empèche pas de communiquer. Il émet des croassements très bas et est également capable de produire des petits cris d'alarme si on s'approche de son nid.

Habitat

Présent du Mexique jusqu'au nord de l'Argentine, le sarcoramphe roi fréquente les forêts tropicales primaires et secondaires non perturbées, pourvu qu'elles soient riches en mammifères. Il occupe l'ensemble du massif forestier jusqu'aux lisières proches du littoral, où il est toutefois plus rare. Bien qu'assez commun, il est difficilement observable dans de bonnes conditions car il se perche très haut dans les arbres morts où il plane souvent à de hautes altitudes.

Comportement traits de caractère

Les vautours restent au sein de petites unités familiales et ne se rassemblent pas en grands groupes. La plupart du temps, ils restent hors de vue, se perchant dans la canopée ou volant à de grandes hauteurs à la recherche de nourriture. Ils sont sédentaires et fréquentent les mêmes endroits tout au long de l'année. Contrairement à la plupart des autres vautours, il n'a pas un sens de l'odorat très développé et il dépend des autres vautours pour la recherche des proies. Il n'est pas très agressif et préfère souvent rendre raison plutôt que de combattre. En raison des ses grandes ailes et son corps massif, le vautour dépend des courants ascendants pour le vol. Il ne bat pratiquement jamais des ailes sauf lorsque cela est nécessaire.

Alimentation mode et régime

C'est un charognard nécrophage. Son menu principal est constitué de cadavres de gros mammifères. Le Vautour royal est reputé pour n'avoir aucun odorat, il vole haut dans le ciel, attentif à repérer chez les autres vautours de plus petite taille les signes d'excitation qui marquent la découverte d'une dépouille. Selon certains chercheurs, les cadavres d'animaux morts sont sa seule source de nourriture. Selon leur opinion, le Vautour royal est absolument incapable de procéder à une prédation sur un animal vivant, même si celui-ci est gravement affaibli ou sur le point de mourir. Selon d'autres biologistes à l'opinion divergente, il serait capable de prendre des poissons et de tuer des reptiles quand les cadavres viennent à manquer. Les vautours sont réputés pour voler les carcasses découvertes en premier lieu par d'autres vautours. Ce qui n'est pas dit, c'est qu'ils possèdent un bec plus puissant que leurs concurrents et qu'en général, ils sont chargés de réaliser la première brèche dans l'épiderme dure afin que l'ensemble des vautours puissent s'alimenter. Chaque participant de la curée se spécialise dans une partie unique de la carcasse. Le Vautour royal mange la peau et les parties les plus dures du tissu des animaux morts.

Reproduction nidification

Comme la plupart des autres membres de la famille, le Vautour royal est monogame. Cet oiseau solitaire ne niche pas en grandes colonies et se reproduit pendant la saison sèche. Il ne construit pas de nid et effectue directement sa ponte sur un rondin en décomposition, une souche ou une crevasse d'arbre. L'oeuf unique est couvé par les deux parents. La plupart des prédateurs rapportent la nourriture dans leur serres, ce qui n'est pas le cas du Vautour royal. Il possède un jabot qui lui permet de la transporter dans l'intestin. Arrivé au nid, il régurgite la nourriture dont il alimente les jeunes. Les jeunes poussins sont nourris directement du bec de leurs parents, mais au fur et à mesure qu'ils grandissent et deviennent plus autonomes, les parents régurgitent la nourriture sur le sol pour que les petits se servent.

Distribution

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 17/08/2005 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net