Tamatia pie

Notharchus tectus - Pied Puffbird

Systématique
  • Ordre
    :

    Piciformes

  • Famille
    :

    Bucconidés

  • Genre
    :

    Notharchus

  • Espèce
    :

    tectus

Descripteur

Boddaert, 1783

Biométrie
  • Taille
    : 17 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 24 à 40 g
Distribution

Distribution

Description identification

Les tamatias pie sont principalement noir brillant dessus et blanc dessous. On peut apercevoir une zone de peau nue noire en arrière de l'œil. Une nette ligne blanche se développe des vibrisses du bec jusqu'en arrière de l'iris. Il y a des petites mouchetures blanches sur le capuchon. Un peu de blanc est visible sur les scapulaires. Des taches blanches ornent la base de la queue et son extrémité. Les filets extérieurs de la plupart des rectrices sont noirs.
Une large bande noire traverse la région pectorale. Les flancs noirs sont légèrement barrés de blanc. Le bec et les pattes sont entièrement noirs, les iris sont bruns.
Les immatures ont des parties supérieures plus brunes et plus ternes, les parties blanches sont nuancées de chamois. Les couvertures alaires sont tachées de chamois-blanc. Les rectrices sont plus claires. La bande pectorale est bordée de couleurs pâles. Le bec a une pointe claire. La race subtectus a une taille inférieure à la nominale. Elle affiche un bec plus bref et une bande pectorale plus étroite. Sur le capuchon, les mouchetures sont moins nombreuses ou absentes. Les flancs gris sont vaguement barrés de blanc. La race picatus est plus grande et plus sombre que la nominale. Elle présente moins de blanc sur les rectrices extérieures.

Indications subspécifiques 3 Sous-espèces

  • Notharchus tectus subtectus (e Costa Rica to c Colombia and sw Ecuador)
  • Notharchus tectus picatus (e Ecuador and e Peru)
  • Notharchus tectus tectus (s Venezuela, the Guianas and n Brazil)

Noms étrangers

  • Pied Puffbird,
  • Buco Pío,
  • Macuru-pintado, capitão-do-mato-pequeno,
  • Elsterfaulvogel,
  • Bonte Baardkoekoek,
  • Piumino bianconero,
  • Svartvit trögfågel,
  • Perledovenfugl,
  • lenivka čierno-biela,
  • lenivka strakatá,
  • Broget Dovenfugl,
  • sepellaiskuri,
  • barbacoll de cap pigat,
  • drzym maskowy,
  • Сорочья нотарха,
  • シロクロオオガシラ,
  • 杂色蓬头鴷,
  • 雜斑噴鴷,

Voix chant et cris

Les tamatias pie s'expriment assez couramment mais leur répertoire, bien que portant à longue distance, est souvent négligé. Le chant, émis à partir d'un perchoir situé à une grande hauteur, peut être retranscrit de la façon suivante : "peed-peed-peed-peed-it, peed-it, peed-it, peea, pee, pee", avec quelques variations, mais il est toujours strident et il descend toujours légèrement sur la fin. Il peut être répété à de nombreuses reprises avec une pause à l'intervalle. Le chant du tamatia pie rappelle à bien des égards celui du gobemoucheron tropical en Amazonie. D'après le Handbook, les cris des tamatias pies sont également apparentés à ceux des moucherolles, de la famille des tyrannidés.

Habitat

Les tamatias pie habitent les forêts tropicales humides de plaine pourvues d'arbres à feuilles permanentes ainsi que les lisières, les clairières, les bords des rivières et les parcelles en cours de régénération où l'on trouve des grands arbres clairsemés. On peut aussi les observer dans les clairières abandonnées, dans les galeries d'arbres qui longent les cours d'eau, dans les mangroves, les zones boisées et les savanes arborées.
Au Costa Rica, ces oiseaux semblent confinés dans les zones tropicales, occupant les clairières avec de grands arbres épars, les plantations et les pâtures situées généralement dans les contrées boisées. Ils évitent habituellement les forêts primaires. Dans les Guyanes, ces tamatias occupent les peuplements de grands arbres, mais aussi une grande variété d'habitats comme les mangroves qui bordent le littoral, les plantations, les dunes, les plantations, les savanes arbustives, les parcelles en cours de régénération composées de petits arbrisseaux et les végétations formées de plantes grimpantes denses.
Les tamatias pies vivent dans les régions basses du niveau de la mer jusqu'à 1 000 mètres. Au Costa Rica, ils ne dépassent pas les 300 mètres d'altitude.

Comportement traits de caractère

Les tamatias pie vivent en solitaire ou en couple. Les partenaires sont souvent bien séparés et ils se perchent parfois dans le même arbre ou dans un arbre voisin. Ils passent souvent inaperçus car ils passent une grande majorité de leur temps dans les secteurs les plus ombragés de la canopée où ils demeurent immobiles. Leurs sorties pour capturer une proie s'effectuent à de longs intervalles. Au petit matin ou tard dans l'après-midi, ils séjournent sur une haute branche plus exposée ou sur un perchoir situé au-dessus d'une clairière, si bien qu'à ces moments de la journée, ils sont nettement plus visibles. Les tamatias pie changent plus fréquemment de perchoirs que leurs autres congénères de plus grande taille. Ils sont également plus vocaux.

Alimentation mode et régime

Les tamatias pie ont un menu insectivore : ils consomment des demoiselles, des libellules, des locustes de l'ordre des orthoptères, des punaises de l'ordre des hémiptères, des papillons de jour et de nuit, des abeilles et des guêpes, des coléoptères y compris des membres de la famille des élatéridés (taupins) ainsi que des termites. Parfois, le régime est composé uniquement de coléoptères dont la carapace est épaisse.
Les tamatias pie chassent à partir de branches nues ou bien exposées situées à une grande hauteur dans la canopée. Cependant, parfois leur perchoir est placé à une altitude plus modeste.

Reproduction nidification

La saison de nidification se déroule au mois de juin au Panama. Elle à lieu de février à août en Colombie et vraisemblablement aux alentours de mars en Equateur. Pour les autres pays, les dates sont les suivantes : septembre au Surinam, mars-mai et novembre en Guyane Française. Le nid est creusé dans une termitière arboricole située entre 4 et 25 mètres au-dessus du sol. La plupart du temps, la ponte comprend 2 œufs dont la période d'incubation n'est pas connue. On ne possède aucune information sur la durée du séjour des jeunes au nid et sur le soin apporté par les parents aux oisillons.

Distribution

Les tamatias pie vivent dans l'extrême sud de l'Amérique Centrale (Costa Rica, Panama) et dans le nord-ouest du continent sud-américain, descendant aussi au sud que l'est du Pérou et l'est de la Bolivie. L'aire de distribution est assez morcelée et correspond plus ou moins à la répartition des races. Du nord au sud, 3 sous-espèces sont officiellement reconnues : N. t. subtectus (côtes caribéennes du Costa Rica, Panama, ouest et nord-centre de la Colombie, nord-ouest de l'Equateur) - N. m. tectus, la race nominale (Sud-Venezuela, les Guyanes, Brésil au nord de l'Amazone, aussi à l'est que le Maranhao) - N. m. picatus (sud-est de la Colombie, est de l'Equateur, est du Pérou, est de la Bolivie et centre-ouest du Brésil (Rondônia et Mato Grosso)).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les tamatias pie ne sont pas globalement en danger. Cependant, au Costa Rica, ils sont de plus en plus menacés en raison de la déforestation. Ailleurs, la répartition est assez irrégulière : assez commun au Panama, courant dans l'ouest de la Colombie, commun dans les Guyanes, rare en Amazonie, dans la région de Manaus et dans l'état de Rondônia. Au Pérou et en Bolivie, leurs effectifs sont assez restreints. D'après Birdlife, l'espèce est classée comme de préoccupation mineure. (LC)

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 19/01/2013 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net