Timalie de Blyth

Stachyridopsis ruficeps - Rufous-capped Babbler

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Timaliidés

  • Genre
    :

    Stachyridopsis

  • Espèce
    :

    ruficeps

Descripteur

Blyth, 1847

Biométrie
  • Taille
    : 12 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 7 à 12 g
Distribution

Distribution

Description identification

Timalie de Blyth
adulte

Les Timalies de Blyth sont des oiseaux de petite taille avec un bec fin, un capuchon roux, un plumage chamois jaunâtre et olive pâle.
Chez les oiseaux de la race nominale, la calotte et la nuque sont roux éclatant, les parties supérieures et les côtés du cou sont nuancés de gris-olive, les ailes et la queue ont des reflets bruns. La face (lores, sourcils et couvertures auriculaires) est d'un olive légèrement plus clair, le dessous est chamois jaunâtre. Le menton et la gorge sont recouverts de fines stries sombres, parfois extrêmement discrètes.
Le bas de l'abdomen, les flancs et la zone anale virent au chamois-brun olive.
Les iris sont rouges ou cramoisis, avec parfois une teinte rousse. Le bec est noir ou brunâtre avec une mandibule inférieure un peu plus claire. Les pattes sont brun verdâtre ou gris jaunâtre. Les sexes sont identiques.
Les juvéniles ont un dessus moins olive, la couronne est moins éclatante, il y a des bordures rousses sur les plumes des ailes. Les différentes sous-espèces se distinguent par la teinte du capuchon et par les nuances de couleur des parties supérieures.

Indications subspécifiques 6 Sous-espèces

  • Stachyridopsis ruficeps ruficeps (e Himalayas)
  • Stachyridopsis ruficeps bhamoensis (ne Myanmar and sw China)
  • Stachyridopsis ruficeps davidi (c, e and s China, n Indochina)
  • Stachyridopsis ruficeps pagana (sc Vietnam)
  • Stachyridopsis ruficeps praecognita (Taiwan)
  • Stachyridopsis ruficeps goodsoni (Hainan I.. off se China.)

Noms étrangers

  • Rufous-capped Babbler,
  • Timalí coronirrojo,
  • Rotkopftimalie,
  • barnafejű bozóttimália,
  • Roodkopboomtimalia,
  • Garrulo caporossiccio,
  • Rödhättad busktimalia,
  • Rustkronetimal,
  • timália červenohlavá,
  • timálie rezavohlavá,
  • Brunkronet Krattimalie,
  • ruostepäätimali,
  • timalí becfí de corona rogenca,
  • kolcodziób rdzawołbisty,
  • rudgalvas tarkšķis,
  • Рыжешапочный стахирис,
  • ズアカチメドリ,
  • 红头穗鹛,
  • 山紅頭〔紅頭穗鶥〕,

Voix chant et cris

Lorsqu'elles se déplacent, ces timalies produisent une sorte de conversation basse, un bavardage qui rappelle celui de la Timalie à ventre roux (Dumetia hyperythra). Elles émettent également un sifflement bas et doux composé de 4 notes ou plus "pi-pi-pi-pi-pi-pi-pi" qu'on ne peut pas différencier de celui de la Timalie à front roux (Stachyris rufifrons). Le chant est très semblable à celui de la Timalie dorée (Stachyris chrysea) mais sans pause entre la note introductive et le reste des notes. En cas d'alarme, la Timalie de Blyth émet des "trrrrt-trrrrt-trrrrt", qui sont à la fois rudes et ont le ton de la réprimande.

Habitat

Les Timalies de Blyth fréquentent les forêts à large feuilles permanentes, les jungles de bambou et les clairières pourvues de buissons en cours de régénération. Presque toujours, elles vivent dans des boisements qui possèdent un sous-bois dense.
Selon les pays, ces oiseaux occupent des altitudes qui varient assez considérablement : de 600 à 3 200 mètres sur le sous-continent indien, 200 à 2 500 m en Chine, 1 000 à 2 500 m à Taïwan, 950 à 2 195 m dans le sud-est de l'Asie. En hiver, les Timalies de Blyth descendent jusqu'à 200 mètres en Inde, 40 mètres dans le nord de Taïwan et 455 m en Indochine.

Comportement traits de caractère

Les Timalies de Byth vivent en couples pendant la période de reproduction. Le reste du temps, elles se rassemblent en petites bandes qui recherchent leur nourriture. Souvent, elles tiennent compagnie à d'autres petits timaliidés avec lesquelles elles forment des groupes mixtes de taille plus importante. Ces oiseaux évoluent à une faible hauteur, proche du niveau du sol. Ils ont des postures et ils mènent des actions qui rappellent beaucoup celles des mésanges.

Alimentation mode et régime

Bien qu'elles soient occasionnellement végétariennes et qu'elles consomment parfois des baies, les Timalies de Blyth ont un régime qui est principalement insectivore. Le détail du menu n'est pas précisé.

Reproduction nidification

La saison de nidification se déroule d'avril à juillet. Le nid peut être de forme diverse : il peut être en forme de coupe profonde ou recouvert d'un dôme. Il est construit principalement avec des feuilles de bambous auxquelles sont ajoutées des fines herbes, des feuilles mortes et des tiges extrêmement raffinées. Dans l'ensemble, la construction est plus soignée et plus compacte que celle de la Timalie dorée (Stachyris chrysea). Elle est placée dans un buisson de petite taille ou dans un petit massif de bambous, environ à 1 mètre au-dessus du sol. Parfois, il est directement posé sur le sol.
La ponte contient habituellement 4 œufs, de couleur blanche avec des petites taches et de mouchetures brunes ou brun rougeâtre, placés de façon plus abondante sur le côté le plus large de la coquille. Sur une moyenne de 50 œufs mesurés, les dimensions sont de 16 mm sur 12 et demi. Selon les pays, le nombre des œufs est variable : (4 en Inde, 3 au Myanmar, 4-5 au sud-est de la Chine). Parfois les nids de Timalies de Blyth sont parasités par les petits coucous (Cuculus poliocephalus).

Distribution

Les Timalies de Blyth sont originaires du continent asiatique, de l'est du Népal jusqu'au centre-est de la Chine, en passant par le Myanmar, le Laos et le Vietnam. Il y a officiellement 7 races dont voici la liste :
S. r. ruficeps - Est-Népal jusqu'au nord-est de l'Inde (Est-Arunachal Pradesh) et au sud de la Chine (sud-est du Tibet).
S. r. rufipectus - de l'est de l'Arunachal Pradesh jusqu'au Nagaland, Nord-Manipur et Sud-Assam (Nord-Cachar), dans le nord-est de l'Inde.
S. r. bhamoensis - nord-est du Myanmar et Chine Méridionale (ouest et nord-ouest du Yunnan).
S. r. davidi - centre et sud-est de la Chine (Sud-Shaanxi, Centre-Sichuan, Sud-Est-Yunnan, Zhejiang, Guangdong), nord-ouest du Laos et Nord-Vietnam (Tonkin).
S. r. goodsoni - Hainan I.
S. r. praecognita - Taïwan.
S. r. pagana - Sud-Laos et Sud-Vietnam (Centre-Sud-Annam).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les Timalies de Blyth ne sont pas globalement menacées. Leur répartition est très irrégulière : assez commune au Népal et au Bhoutan, commune dans les zones tempérées mais relativement dispersées dans les vallées de l'ouest. Ces oiseaux sont assez répandus dans les collines du nord-est de l'Inde, notamment dans l'Arunachal Pradesh, l'Assam et le Mizoram. Ils sont courants en Chine, à Taïwan et dans les parcs protégés de l'Asie du Sud-Est.
Selon Birdlife, les effectifs sont légèrement en déclin sur une superficie qui mesure plus de 2 millions de kilomètres carrés (ce qui correspond à 4 fois la France). Ce déclin peut être expliqué par une détérioration constante de leur habitat. Néanmoins, cette espèce est classée comme de préoccupation moindre (LC).

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 07/05/2016 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net