Toucan à bec rouge

Ramphastos tucanus - White-throated Toucan

Systématique
  • Ordre
    :

    Piciformes

  • Famille
    :

    Ramphastidés

  • Genre
    :

    Ramphastos

  • Espèce
    :

    tucanus

Descripteur

Linnaeus, 1758

Biométrie
  • Taille
    : 58 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 515 à 700 g
Distribution

Distribution

Description identification

Mâle et femelle sont identiques. Le plumage est noir, excepté les joues et la large bavette blanche qui recouvre la poitrine et qui est délimitée de l'abdomen par une fine bordure transversale écarlate. Le bec est rouge, avec une arête jaune qui recouvre la mandibule supérieure. Le tour de l'oeil, recouvert de peau nue, est bleu. Le croupion est jaune, les couvertures sous-caudales rouges. Les pattes zygodactyles sont entièrement bleues. Ce toucan ressemble au Toucan de Cuvier (Ramphastos cuvieri), mais ce dernier a le bec noir et plus gros.

Indications subspécifiques 3 Sous-espèces

  • Ramphastos tucanus tucanus (se Venezuela, the Guianas and n Brazil)
  • Ramphastos tucanus cuvieri (upper Amazonia from w Venezuela to n Bolivia)
  • Ramphastos tucanus inca (n and c Bolivia)

Noms étrangers

  • White-throated Toucan,
  • Tucán Pechiblanco,
  • Tucano-grande-de-papo-branco,
  • Weißbrusttukan,
  • fehértorkú tukán,
  • Roodsnaveltoekan,
  • Tucano beccorosso,
  • Större vitstrupig tukan,
  • Vinnebbtukan,
  • tukan bieloprsý,
  • tukan bledohrdlý,
  • Rødnæbbet Tukan,
  • karmiininokkatukaani,
  • tucà pitblanc,
  • tukan czerwonodzioby,
  • Белогрудый тукан,
  • シロムネオオハシ,
  • 红嘴巨嘴鸟,
  • 白喉鵎鵼〔紅嘴鵎鵼〕,

Voix chant et cris

Le mâle chante souvent à tue-tête du sommet des arbres et sa voix porte à près d'un kilomètre. C'est plus un jappeur qu'un coasseur. Il chante dès l'aube au réveil, avant et après la pluie, ainsi qu'en fin d'après-midi. En gros, toutes les occasions sont bonnes, pendant toute l'année, pour lancer son cri mélancolique. La femelle chante tout autant.

Habitat

Il fréquente les forêts amazoniennes de terre ferme (en principe à l'abri des inondations) dans lesquelles il affiche une préférence pour les étages moyens et supérieurs de la végétation. On le trouve principalement à la lisière des zones boisées jusqu'à 1100 mètres d'altitude. A la fin de la saison des pluies, en juin- juillet, les toucans souffrent parfois de la pénurie de ressources. Certaines années, ils ont du mal à trouver de quoi se nourrir, car il n'y a plus de fruits mûrs en forêt. Tenaillés par la faim, ils se dirigent alors vers le littoral qui bénéficie à cette époque, d'arbres fruitiers, et notamment de palmiers, qui portent de magnifiques fruits arrivés à maturité. C'est pour eux une question de survie . Bien sûr, dès la bonne époque revenue, ils reviennent dans la forêt.

Comportement traits de caractère

Les toucans à bec rouge vivent en groupe de 4 à 6, pouvant atteindre parfois jusqu'à 10 individus. Lors de leurs déplacements d'arbre en arbre, ils se suivent en file indienne.

Alimentation mode et régime

Les toucans apprécient tout particulièrement les fruits de figuiers, de bois canon, de palmiers. Plus les fruits sont mûrs, plus ils lui paraissent attractifs. Ainsi, un fruit de couleur noire est plus attrayant pour un toucan qu'un fruit marron, lui-même plus attrayant qu'un fruit de couleur rouge. Les petits fruits sont avalés tout rond, tandis que les fruits plus gros sont dépecés à l'aide du bec tout en étant maintenus en même temps par une patte. Bien que principalement frugivores, les toucans à bec rouge se nourrissent également d'insectes, de petits reptiles, d'oeufs et d'oisillons, qui lui sont utiles pour leur apport en protéines, notamment pendant la saison de reproduction.

Reproduction nidification

Le toucan à bec rouge niche dans les cavités et dépose ses oeufs dans des trous déjà existants à une hauteur respectable du sol. Ces derniers, au nombre de 1 à 4, sont entièrement blancs et couvés par les deux parents pendant une période qui varie de 16 à 18 jours. Les jeunes naissent sans plumes. Les parents les alimentent alors grâce à de la nourriture régurgitée. Ils conservent encore le nid pendant six semaines, le temps qu'ils soient entièrement emplumés, acquièrent une constitution physique suffisante et soient suffisamment autonomes pour survivre sans l'aide de leurs parents.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 28/06/2005 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net