Urubu à tête jaune

Cathartes burrovianus - Lesser Yellow-headed Vulture

Systématique
  • Ordre
    :

    Accipitriformes

  • Famille
    :

    Cathartidés

  • Genre
    :

    Cathartes

  • Espèce
    :

    burrovianus

Descripteur

Cassin, 1845

Biométrie
  • Taille
    : 66 cm
  • Envergure
    : 150 à 165 cm.
  • Poids
    : 900 à 1600 g
Distribution

Distribution

Description identification

Chez l'urubu à tête jaune, le plumage est presque entièrement noir avec un éclat naturel vert brillant. Les primaires externes présentent une belle teinte ivoire. Les couleurs vives de la tête sont variables selon les régions mais aussi parfois selon les individus. En général, le cou est orange pâle, le capuchon est bleu-gris et le reste de la face affiche diverses nuances de jaune, avec parfois quelques petites zones de rouge et de bleu-vert. Les iris sont cramoisis, le bec et la cire rouge blanchâtre. Les pieds sont blancs ou chamois. En vol, l'urubu à tête jaune est identifiable à la zone blanc pâle du dessus de l'aile ainsi qu'à la couleur bleue de sa nuque. Par rapport à la queue, les ailes paraissent plus longues que chez le vautour aura. Les immatures se reconnaissent à leur nuque blanche qui ressort sur leur tête sans éclat. .

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Cathartes burrovianus burrovianus (se Mexico to c Colombia and nw Venezuela)
  • Cathartes burrovianus urubutinga (se Colombia to the Guianas south to ne Argentina and Uruguay)

Noms étrangers

  • Lesser Yellow-headed Vulture,
  • Aura Sabanera,
  • Urubu-de-cabeça-amarela,
  • Kleiner Gelbkopfgeier,
  • kis sárgafejű keselyű,
  • Kleine Geelkopgier,
  • Avvoltoio testagialla minore,
  • Mindre gulhuvad gam,
  • Myrkondor,
  • kondor modrohlavý,
  • kondor menší,
  • Gulhovedet Grib,
  • pikkukondori,
  • zopilot de sabana,
  • sępnik pstrogłowy,
  • Малая желтоголовая катарта,
  • キガシラコンドル,
  • 小黄头美洲鹫,
  • 小黃頭美洲鷲,

Habitat

On peut observer les urubus à tête jaune dans les savanes de l'est du Mexique et du Panama. Ils sont également très répandus dans les plaines d'Amérique du Sud jusqu'à des latitudes aussi méridionales que le nord de l'Argentine. En cela, son aire n'est pas très différente de celle du grand urubu et du vautour aura. C'est principalement un rapace qui fréquente les prairies herbeuses, les savanes et les zones boisées morcelées jusqu'à 1800 m d'altitude. Quelques oiseaux d'Amérique Centrale effectuent la migration en direction du sud pour y profiter de la saison sèche.

Comportement traits de caractère

Il plane pendant de longs moments, avec un balancement ou des oscillations un peu semblables à celles du vautour aura. Par contre, il vole plus bas au-dessus de la surface du sol. Comme la plupart des cathartidés d'Amérique du Sud, c'est un oiseau qui possède un comportement social très développé qui le pousse à se réunir en grand nombre dans les lieux de repos. Il est sédentaire. Cependant, pendant la saison des pluies, les urubus d'Amérique Centrale désertent leurs lieux de résidence habituelle pour migrer en direction du sud.

Alimentation mode et régime

C'est un charognard. Ses habitudes alimentaires sont assez semblables à celle de l'Urubu à tête rouge, même s'il s'agit d'un visiteur moins assidu des grosses carcasses. Comme d'autres vautours, il se nourrit plutôt de poissons qui se sont échoués hors du lit des rivières. On le trouve même occasionnellement dans les champs nouvellement labourés où il se régale de vers et d'asticots. Lorsque des routes traversent son territoire, on peut l'apercevoir perché sur des poteaux de clôture situés en bordure car les accidents de circulation entre bêtes et véhicules lui apportent une ressource non négligeable en carcasses d'animaux tués. Dans les savanes marécageuses où il est le plus commun, il n'a pratiquement pas de compétiteurs et il est parfois le seul petit vautour.

Reproduction nidification

Les urubus à tête jaune nichent dans les cavités d'arbres. Ils pondent deux oeufs blancs tachés de châtain-brun. Leurs moeurs reproductives sont assez similaires à celles de leur proche cousin, le vautour aura. Le mâle et la femelle se relaient donc pour couver. Ils donnent aux petits une nourriture prédigérée dans leur jabot.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 31/05/2006 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net