Vanneau à queue blanche

Vanellus leucurus - White-tailed Lapwing

Systématique
  • Ordre
    :

    Charadriiformes

  • Famille
    :

    Charadriidés

  • Genre
    :

    Vanellus

  • Espèce
    :

    leucurus

Descripteur

Lichtenstein, MHK, 1823

Biométrie
  • Taille
    : 29 cm
  • Envergure
    : 67 à 70 cm.
  • Poids
    : 107 à 198 g
Distribution

Distribution

Description identification

Sensiblement de la taille du Vanneau huppé, ce vanneau au bec assez long, aux très longues pattes jaunes et à l'allure élégante, se retrouve uniquement au Moyen-Orient. Les adultes ont une face pâle, un gros oeil brun entouré d'un cercle rouge rosé. Le dessus présente une teinte gris-brun teinté de lilas. La poitrine grisâtre est délicatement nuancée de chamois rosé. Le dessous est entièrement blanc. Au repos, la queue blanche est masquée par les rémiges noires. Les juvéniles ont un apparence qui rappelle celle de l'adulte mais leur dessus est marqué de croissants brun sombre qui donnent au manteau et aux couvertures alaires un aspect écaillé. Les sexes sont identiques. Pas de variation saisonnière dans le plumage.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • White-tailed Lapwing,
  • Avefría Coliblanca,
  • Abibe-de-cauda-branca,
  • Weißschwanzkiebitz,
  • Fehérfarkú lilebíbic,
  • Witstaartkievit,
  • Pavoncella codabianca,
  • Sumpvipa,
  • Sumpvipe,
  • cíbik bielochvostý,
  • keptuška běloocasá,
  • Sumpvibe,
  • suohyyppä,
  • fredeluga cuablanca,
  • Flóavepja,
  • czajka stepowa,
  • baltastes ķīvīte,
  • belorepa priba,
  • Белохвостая пигалица,
  • オジロゲリ,
  • 白尾麦鸡,
  • 白尾長腳麥雞,

Voix chant et cris

Deux cris principaux sont répertoriés : un couinement aigu et répété de Vanneau huppé que l'on peut retranscrire comme 'pit-ii-ouit, pit-ii-ouit' et un 'pii-ouik' plaintif qui évoque également le Vanneau huppé mais en moins strident.

Habitat

Le vanneau à queue blanche fréquente les zones humides tels que les estuaires, les marais, les landes inondables, les rizières et les régions côtières proches des eaux où il se nourrit. Assez irrégulières au Moyen-Orient, ses populations sont toutefois plus importantes dans les deltas du Tigre et de l'Euphrate. Il est noté occasionnellement en Europe.

Comportement traits de caractère

Les oiseaux nichant en Asie sont migrateurs. Ils quittent les aires de nidification de fin août à fin septembre et survolent l'Iran et l'Afghanistan pour aller hiverner dans le nord-ouest de l'Inde, au Pakistan, au Soudan et ça et là au Moyen-Orient. La population nicheuse d'Irak est majoritairement sédentaire, bien que les vanneaux qui se reproduisent au nord du pays et au Kurdistan abandonnent en hiver leurs sites de nidification.
Le vol : Battements d'ailes assez lents

Alimentation mode et régime

Bien que le vanneau à queue blanche cherche parfois sa nourriture sur sol détrempé, il s'alimente principalement en eau peu profonde, ses longues échasses lui permettant de patauger en quête d''invertébrés aquatiques. Il les capture en général en surface mais il peut également plonger le bec et même immerger la tête. Cet oiseau se nourrit essentiellement d'insectes, en particulier les coléoptères mais également de vers de terre, de sauterelles, petits mollusques et crustacés. Lorsqu'il s'alimente, il adopte la technique des pluviers et alterne les brèves courses et les pauses permettant les captures.

Reproduction nidification

Le vanneau à queue blanche niche dans des secteurs à sol humide, à proximité de l'eau douce ou de l'eau salée et recouverts d'armoises ou d'autres végétaux. Au printemps, les vanneaux parviennent sur les sites de reproduction en petits groupes comptant habituellement moins de dix individus. En avril ou mai, ils y nichent en petites colonies lâches, à proximité ou en association avec d'autres espèces riveraines telles que les échasses, les glaréoles ou les sternes. La femelle creuse une dépression au sol et la garnit de quelques éléments végétaux. Le mâle assure la surveillance et monte une garde vigilante pendant que la femelle couve les trois ou quatre oeufs de couleur chamois, tachés de brun foncé. Il prend en charge la défense du territoire. En cas de nécessité, il provoque ses rivaux, les affronte dans un duel aérien, plongeant sur les intrus afin de leur faire évacuer les lieux.

Les poussins sont parfaitement camouflés dans leur duvet bigarré de brun, de noir et de blanc. Ils ont capables de courir vivement dès l'éclosion. Bien qu'ils puissent se nourrir seuls tout de suite, il demeurent sous la vigilance permanente des adultes durant une période de trois à quatre semaines.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 10/04/2005 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net