Grèbe de Rolland

Rollandia rolland - White-tufted Grebe

Systématique
  • Ordre
    :

    Podicipédiformes

  • Famille
    :

    Podicipédidés

  • Genre
    :

    Rollandia

  • Espèce
    :

    rolland

Descripteur

Gaimard, 1823

Biométrie
  • Taille
    : 37 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    :
Distribution

Distribution

Description identification

Grèbe de Rolland
adulte
Grèbe de Rolland
adulte

Le Grèbe de Rolland est un petit grèbe compact (équivalent en taille à notre Grèbe castagneux). Son plumage paraît très sombre surtout en plumage nuptial. Il n'y a pas de dimorphisme sexuel. Chez l'adulte nuptial, la tête et le cou noirs contrastent avec le plumet blanc parsemé de fines lignes noires, qui s'étend en arrière de l'œil (comme chez le Grèbe à cou noir mais ici le plumet est blanc au lieu de doré). La calotte noire érectile forme une pointe à l'arrière de la tête. Le dos est brun sombre, presque noir, tandis que les flancs et le dessous sont roux foncé, et les sous-caudales duveteuses sont blanches. Dans de bonnes conditions de lumière, on perçoit des reflets verts sur les parties sombres. L'œil est rouge vif, le bec est sombre, assez petit et fin. Les pattes, positionnées très en arrière du corps, sont gris foncé à nuance verdâtre. En vol on constate la présence d'une barre alaire blanche au niveau des secondaires, contrastant avec le reste de l'aile, qui est sombre comme le dos. En inter-nuptial, le plumage est assez similaire mais plus clair et plus terne : la calotte, l'arrière de la tête et du cou, ainsi que le dos, restent sombres, tandis que la gorge, le reste du cou et les flancs sont châtain clair. Le dessous (peu visible car l'oiseau passe son temps sur l'eau) devient blanc grisâtre. Le plumet en arrière de l'œil reste présent mais passe du blanc pur à un blanc lavé de châtain clair. Le menton et les joues sont blanchâtres. Le bec est aussi plus clair, brun jaunâtre. Les juvéniles ressemblent aux adultes en plumage inter-nuptial. Cependant ils n'ont pas encore le plumet blanc caractéristique de l'espèce : leur tête est rayée de noir et de blanc comme chez les juvéniles des autres espèces de grèbe. Au niveau de la face, les rayures blanches se teintent de roux. La sous-espèce nominale "rolland", endémique des Falkland est la plus grande (environ 37 cm), tandis que la sous-espèce "chilensis" la plus répandue, est la plus petite (moins de 30 cm). La sous-espèce "morissoni", limitée au lac Junin au centre du Pérou, est à peine plus grande.

Indications subspécifiques 3 sous-espèces

  • Rollandia rolland rolland (Falkland Is.)
  • Rollandia rolland chilensis (wc Peru to s Brazil and Tierra del Fuego)
  • Rollandia rolland morrisoni (c Peru. Lake Junín.)

Noms étrangers

  • White-tufted Grebe,
  • Zampullín pimpollo,
  • mergulhão-de-orelha-branca,
  • Rollandtaucher,
  • Rolland-vöcsök,
  • Witwangfuut,
  • Svasso ciuffibianchi,
  • vittofsad dopping,
  • Hvitøredykker,
  • potápka bielosluchá,
  • potápka Rollandova,
  • Hvidkindet Lappedykker,
  • valkotöyhtöuikku,
  • cabusset de plomall blanc,
  • perkoz białoczuby,
  • Белохохлая поганка,
  • ミミジロカイツブリ,
  • 白簇䴙䴘,
  • 白簇鸊鷈,

Voix chant et cris

Grèbe de Rolland
adulte

Le Grèbe de Rolland est un oiseau principalement silencieux. Il alarme en émettant des grognements audibles seulement à faible distance.

Habitat

Grèbe de Rolland
adulte plum. nuptial

On trouve le Grèbe de Rolland du niveau de la mer jusqu'à 4 500 m d'altitude. Il se plaît sur les plans d'eau douce pourvus en végétation aquatique (roseaux, joncs, etc.), les marécages, les mares, les zones peu profondes des lacs, les lagunes, les réservoirs, les ruisseaux calmes avec végétation émergente, les fossés bordant les routes, les embouchures de fleuve et les zones côtières.

Comportement traits de caractère

Grèbe de Rolland
adulte

Le Grèbe de Rolland passe la majorité de son temps sur l'eau. Il marche essentiellement pour monter et descendre de son nid.

Il nage habituellement dans les zones pourvues en végétation. À la moindre alerte il plonge et lorsqu'il refait surface seul la tête et le cou dépassent de l'eau. Il peut nager ainsi dans les massifs de roseaux, où il est quasiment indétectable. En période de reproduction, le Grèbe de Rolland est territorial et pas très social. Il se chamaille facilement avec ses congénères. En hiver, cependant, on peut le rencontrer en groupe important dans les baies autour des bancs d'algues flottantes. C'est un migrateur partiel : les individus continentaux vivant dans le sud remontent vers le nord après la reproduction, et se rassemblent dans des baies côtières abritées et riches en algues. Ceux des Falkland se dispersent en mer autour de l'archipel.

Vol

Grèbe de Rolland
immature

Le Grèbe de Rolland vole peu, seulement pour se déplacer d'un plan d'eau à un autre. Les pattes dépassent largement du corps en vol.

Alimentationmode et régime

Le Grèbe de Rolland consomme surtout des petits poissons, qu'il complète avec des insectes aquatiques, des araignées, etc. Il pêche essentiellement depuis la surface, la tête sous l'eau (il plonge moins que les autres grèbes pour se nourrir).

Reproduction nidification

Le Grèbe de Rolland est territorial. Il se reproduit parfois en colonies lâches. Pendant la parade nuptiale, les partenaires hérissent les plumes blanches de leur zone auriculaire. La saison de reproduction dépend de la région et de l'altitude. La ponte a lieu majoritairement entre septembre et janvier dans le sud de l'aire de répartition, mais commence environ deux mois plus tard aux altitudes élevées. Aux Falkland, la reproduction a lieu d'octobre à janvier. Au nord de l'aire de répartition, le Grèbe de Rolland se reproduit toute l'année, la nidification dépendant plus du niveau de l'eau et de la croissance de la végétation que de la saison.

Grèbe de Rolland
adulte
Si les conditions sont favorables, il y a plusieurs couvées par an. Le nid est une petite plate-forme flottante de totora ou d'autres végétaux, arrimée à la végétation environnante. Cependant, aux îles Falkland, la sous-espèce locale (qui est aussi la sous-espèce nominale) construit la plupart du temps son nid à terre, sur des touffes d'herbes au bord des plans d'eau, ce qui est peu ordinaire pour des grèbes, la plupart d'entre eux construisant des nids flottants. La femelle pond de 1 à 6 œufs (en général 2) blanc bleuté mesurant 41x28 mm environ. Les poussins portent un duvet rayé noir et fauve. Les rayures persistent assez longtemps au niveau de la tête. Les jeunes de la couvée précédente aident parfois les parents à nourrir les poussins de la nouvelle couvée. La maturité sexuelle a probablement lieu vers l'âge de 1 an. Le succès de la reproduction semble meilleur dans les colonies mixtes avec des laridés, comme chez le Grèbe aux belles joues.

Distribution

On trouve le Grèbe de Rolland aux Îles Falkland (sous-espèce nominale), en Amérique du Sud continentale (sous-espèce "chilensis") : Chili sauf désert de l'Atacama, Argentine, Uruguay, extrême sud du Brésil, Paraguay, moitié sud de la Bolivie et du Pérou hors Amazonie, et enfin au lac Junin (centre du Pérou) pour la sous-espèce "morrisoni". Le premier spécimen de l'espèce a été collecté aux îles Falkland vers 1820 par un certain Thomas Pierre Rolland, maître artilleur à bord de la corvette l'Uranie, qui effectuait une expédition scientifique autour du monde pour le compte de la France. C'est lui qui a donné son nom au genre, à l'espèce et à la sous-espèce nominale qui est donc celle des Falkland.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Le Grèbe de Rolland n'est pas menacé, cependant la population globale décline. La sous-espèce "chilensis", la plus répandue, a une large aire de répartition dans le cône sud de l'Amérique latine. Elle est assez commune au Pérou (région de Cusco, Machu-Picchu, Titicaca... et marais côtier). C'est le grèbe le plus commun en Argentine. L'espèce est en expansion au sud du Brésil. La sous-espèce nominale est confinée aux Îles Falkland où elle est assez commune. La sous-espèce "morrisoni", endémique du lac Junin (centre du Pérou), est également commune, mais pourrait subir des dommages, suite à la pollution du lac et aux fluctuations de niveau (provoquées par son utilisation pour alimenter Lima en eau potable et en électricité).

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Grèbe de RollandFiche créée le 02/11/2022 par
publiée le - modifiée le 08-11-2022
© 1996-2022 Oiseaux.net