Barbican barré

Lybius undatus - Banded Barbet

Systématique
  • Ordre
    :

    Piciformes

  • Famille
    :

    Lybiidés

  • Genre
    :

    Lybius

  • Espèce
    :

    undatus

Descripteur

Rüppell, 1837

Biométrie
  • Taille
    : 18 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 35.5 à 42 g
Distribution

Distribution

Description identification

Ce barbican de petite taille possède un front rouge. Les 2 partenaires de la race nominale ont la tête, le haut du manteau et la poitrine noirs. On peut apercevoir une ligne blanche en arrière de l'œil et derrière le front rouge. Les plumes des parties supérieures sont brun noirâtre avec des liserés pâles. Le croupion est barré de jaune. Les parties inférieures en-dessous de la poitrine sont régulièrement barrées de brun-noir et de blanc. Les barbicans barrés diffèrent des espèces du genre Tricholaema par l'absence de motifs faciaux et également par l'absence de plumes hérissées sur la gorge. Les immatures sont plus ternes, le front rouge est à peine esquissé.
La race leucogenys a des barres très irrégulières sur le centre du dessous, elles sont parfois absentes et certains individus sont tout noirs. D'autres ont des taches blanches à la place et une tête entièrement blanche en dehors du front. Le rouge ou l'orangé du front peut éventuellement s'étendre en direction de la face, du menton et de la gorge. Le ventre peut être jaunâtre. La race salvadorii ressemble à la nominale mais elle a une tache blanche en forme de coin sur la gorge et des mouchetures claires sur les côtés du cou. Les barres de la poitrine et du ventre sont ondulantes. La race thiogaster est plus brune que salvadorii. Les motifs de la poitrine et du ventre sont plus en forme de stries.

Indications subspécifiques 4 Sous-espèces

  • Lybius undatus undatus (nw to c Ethiopia)
  • Lybius undatus thiogaster (Eritrea and ne Ethiopia)
  • Lybius undatus leucogenys (w to sw Ethiopia)
  • Lybius undatus salvadorii (se Ethiopia)

Noms étrangers

  • Banded Barbet,
  • Barbudo Etíope,
  • Wellenbartvogel,
  • Gebandeerde Baardvogel,
  • Barbetto fasciato,
  • Bandad barbett,
  • Bølgeskjeggfugl,
  • fuzáň vlnkovaný,
  • vousák vlnkovaný,
  • Etiopisk Tandskægfugl,
  • mustepääseppä,
  • barbut barrat,
  • wąsal etiopski,
  • Полосатая либия,
  • アビシニアゴシキドリ,
  • 横斑拟鴷,
  • 橫斑擬啄木,

Voix chant et cris

Barbican barré
adulte

Les barbicans barrés ont un répertoire assez limité ou alors leurs cris sont peu souvent perçus. Les seules vocalisations que l'on peut entendre sont des "gr-gr grgrgr". Sont également audibles des "tock" ou des "took" qui alignés ensemble forment un chant assez semblable à celui du barbu à plastron rouge (Mégalaima haemacephala).

Habitat

Les barbicans barrés fréquentent les zones boisées, les étendues de buissons et les arbres qui bordent les cours d'eau. Ils vivent à des altitudes qui varient de 300 à 3 040 mètres.
Ces oiseaux sont originaires de la partie orientale du continent africain. Ils sont même souvent considérés comme endémiques de l'Éthiopie. On reconnaît officiellement 4 sous-espèces : L. u. thiogaster (extrême nord-est de l'Éthiopie et Érythrée) - L. u. undatus, la race nominale (nord-ouest et centre de l'Éthiopie) - L. u. leucogenys (sud-centre jusqu'au sud-ouest de l'Éthiopie) - L. u. salvadorii (sud-est de l'Éthiopie). Les races proposées senafensis, gardullensis et squamatus sont considérées comme non-valides.

Comportement traits de caractère

Les barbicans barrés poursuivent les insectes dans les airs à la manière des gobemouches. Ils se déplacent aussi dans les feuillages et sur les branches où ils glanent des insectes et des fruits. Chose assez rare pour des oiseaux de ce poids, ils se mettent parfois la tête à l'envers pour capturer plus facilement les fruits à la manière des mésanges de la famille des paridés. Les barbicans barrés sont sédentaires sur l'ensemble de leur aire de distribution.

Alimentation mode et régime

Les barbicans barrés sont frugivores, ils consomment en particulier des figues. Néanmoins, ils ingurgitent aussi des insectes comme les coléoptères, et les hannetons. Ces oiseaux prospectent dans les airs et dans les feuillages.

Reproduction nidification

Les barbicans barrés se reproduisent probablement de janvier à juin. Ces oiseaux peuvent être observés exclusivement en couples et semblent être territoriaux pendant tous les mois de l'année. Le nid est une cavité creusée dans une branche ou dans la ramure principale d'un arbre. Les détails de sa composition et de sa construction ne sont pas bien connus. Les œufs ne sont pas décrits et on ne possède pas d'informations sur le reste des mœurs reproductives de cette espèce.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

D'après le Handbook, cette espèce n'est pas globalement menacée. En fait, elle est peu connue et la plupart des renseignements proviennent du sud de son aire. Elle est sans doute en compétition avec le Barbican quifsobalito et avec le Barbican à diadème (Tricholaema diamedata) mais de plus amples renseignements doivent être fournis. Les ornithologues sont en quête de plus d'informations concernant le nombre des effectifs, l'écologie et les habitudes reproductives. A défaut, l'espèce est classée pour l'instant comme de préoccupation moindre.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Barbican barréFiche créée le 27/05/2013 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net