Bruant vespéral

Pooecetes gramineus - Vesper Sparrow

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Emberizidés

  • Genre
    :

    Pooecetes

  • Espèce
    :

    gramineus

Descripteur

Gmelin, JF, 1789

Biométrie
  • Taille
    : 18 cm
  • Envergure
    : 24 cm.
  • Poids
    : 20 à 28 g
Distribution

Distribution

Description identification

Ce bruant à la grande taille et à la longue queue présente un ensemble gris-brun abondamment strié de sombre sur la poitrine et sur le dos. Les rectrices extérieures blanches sont parfaitement visibles dans toutes les situations. Le bruant vespéral possède un anneau orbital blanc qui entoure des iris brun sombre et des couvertures auriculaires pâles légèrement bordées de noir. Les scapulaires portent une tache roussâtre, rarement visible sur le terrain. Les pattes sont roses. Les deux sexes sont absolument identiques. Les immatures ressemblent aux adultes, avec toutefois la tache rousse absente de l'aile.

Indications subspécifiques 3 Sous-espèces

  • Pooecetes gramineus gramineus (se Canada to e USA)
  • Pooecetes gramineus confinis (sw Canada and wc USA)
  • Pooecetes gramineus affinis (nw USA)

Noms étrangers

  • Vesper Sparrow,
  • Gorrión Torito,
  • Abendammer,
  • Avondgors,
  • Passero vespertino,
  • Aftonsparv,
  • Vesperspurv,
  • strnádlik večerný,
  • strnádka večerní,
  • Aftenspurv,
  • amerikanniittysirkku,
  • sit vespertí,
  • nieszporek,
  • vakara zvirbulis,
  • Вечерняя овсянка,
  • タヒバリシトド,
  • 栗肩雀鹀,
  • 黃昏歌雀鵐,

Voix chant et cris

Le chant est constitué par deux paires de notes sifflées et à peine articulées, la seconde paire ayant plus de hauteur et étant suivie par une série de courts trilles descendants. Il est assez semblable à celui du Bruant chanteur, avec toutefois des notes plus ouvertes et plus tranquilles. Il est assez différent de celui du bruant des prés (passerculus sandwichensis). Les bruants vespéraux doivent leur nom à l'habitude qu'ils ont de chanter glorieusement le soir à la lueur du demi-jour. Toutefois, ils chantent également le matin et à toute heure de la journée.

Habitat

Les bruants vespéraux vivent dans différents types d'habitats ouverts avec des touffes d'herbes. Ils comprennent principalement la prairie, les steppes à sauges, les pâtures, les prés, les champs bordés de haies, les lisières des zones cultivées et les bords des routes. Ces espaces sont relativement arides avec de la végétation claire et des grands arbres épars qui leur servent de perchoirs de chant. Ils peuvent toutefois s'adapter à d'autres sortes de terrains un peu dépréciés, champs mis récemment en jachère, gravelières, jeunes plantations de pins, parcelles d'arbres ayant subi des transformations, anciennes mines remises en valeur. En Amérique du Nord, les bruants vespéraux nichent de la Nouvelle-Ecosse et des côtes de la Nouvelle-Angleterre à travers tout le Middlewest et les états des Grandes Plaines jusqu'au Saskatchewan et à l'intérieur de la Colombie-Britannique. Son aire de nidification se poursuit en direction du sud jusqu'au nord de la Virginie et le centre de la Californie. Ils prennent leurs quartiers d'hiver au sud des Etats- Unis, de la Caroline jusqu'au sud de la Californie. A cette période de l'année, on les trouve aussi loin que le sud du Mexique.

Comportement traits de caractère

Après la migration d'automne, ces bruants ont l'habitude de vivre en petites bandes lâches. Ils passent la plupart de leur temps à terre où ils prennent de fréquents bains de poussière. Les mâles s'installent sur les plus hauts perchoirs de leur territoire pour chanter, souvent un piquet de clôture, un arbuste ou une branche d'arbre. Pendant la parade, ils marchent ou courent sur le sol, les ailes relevées, la queue largement déployée, puis ils s'élèvent parfois dans les airs en émettant un court chant. Quand elle ressent une menace ou que son nid est en danger, la femelle entame souvent une manoeuvre de dissuasion, laissant traîner sa patte ou son aile pour éloigner le prédateur. Dans l'état de Washington, la migration commence à la mi-septembre et le retour sur les sites de nidification s'effectue à la fin mars ou au début du mois d'avril.

Alimentation mode et régime

Les bruants vespéraux recherchent leur nourriture en grattant parfois le sol avec leurs deux pieds. Pendant une grande majorité de l'année, leur régime est composé presque exclusivement de végétaux,de graines herbeuses la plupart du temps mais aussi de graines cultivées. Lorsqu'arrive la saison de nidification, le menu est considérablement amélioré avec la consommation d'insectes, de petits invertébrés et d'araignées.

Reproduction nidification

Les bruants vespéraux nichent à terre. Ils installent un nid d'herbes tissées en forme de coupe peu profonde dans une petite cavité. Celle-ci est souvent placée à la base d'une touffe d'herbe ou au pied d'un arbuste. A la mi-mai, la femelle y dépose habituellement entre 3 à 5 oeufs blancs avec des points, des stries et diverses taches bruns ou violets. Elle couvent pendant une période qui varie de 11 à 13 jours. Les jeunes naissent impuissants avec des touffes éparses de duvet. Grâce aux soins des parents, ils grandissent vite et sont capables de quitter le nid entre 7 et 12 jours après l'éclosion. Les bruants vespéraux mènent généralement à terme deux nichées par saison.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Le Bruant vespéral est en déclin sur l'ensemble de son aire de distribution. Différentes pratiques agricoles, comme l'usage de produits chimiques, les labours à grande échelle, le ramassage précoce des foins, ont contribué à ce déclin. Cette espèce est considérée comme menacée et un programme de protection a été mis en place dans certains états.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 05/05/2007 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net