Bulbul merle

Hypsipetes crassirostris - Seychelles Bulbul

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Pycnonotidés

  • Genre
    :

    Hypsipetes

  • Espèce
    :

    crassirostris

Descripteur

Newton, E, 1867

Biométrie
  • Taille
    : 25 cm
  • Envergure
    : 35 à 37 cm.
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description identification

Le bulbul merle est un bulbul assez grand et fort, de la taille d'un Merle noir, au plumage sombre et au bec orange comme ce dernier. Il est apparenté aux autres bulbuls bruns des îles de l'océan Indien (Bulbul de Madagascar, bulbul des Comores...). L'adulte est brun-gris nuancé de vert-olive sur le dessus, légèrement plus pâle sur le dessous (en particulier le ventre). Une courte crête de plumes noires ébouriffées orne sa tête. Les plumes de la queue ont une bordure pâle, visible en lumière favorable. L'iris est brun rougeâtre, le bec et les pattes orange vif. Mâles et femelles sont identiques en plumage, le mâle est un peu plus grand que la femelle. Les juvéniles ont le bec sombre, les pattes brunes, l'œil jaunâtre fonçant rapidement, et les rémiges secondaires et tertiaires de couleur châtain.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Seychelles Bulbul,
  • Bulbul Picogordo,
  • Dickschnabelbülbül,
  • seychelle-szigeteki bülbül,
  • Diksnavelbuulbuul,
  • Bulbul delle Seychelles,
  • Seychellbulbyl,
  • Seychellbylbyl,
  • bylbyl hrubozobý,
  • bulbulčík seychelský,
  • Seychellerbulbul,
  • seychellienbulbuli,
  • bulbul fumat de les Seychelles,
  • szczeciak grubodzioby,
  • Толстоклювый восточный бюльбюль,
  • セーシェルヒヨドリ,
  • 厚嘴短脚鹎,
  • 塞席爾短腳鵯,

Voix chant et cris

Le bulbul merle est un oiseau très loquace. 4 types de cris ont été identifiés, utilisés suivant les circonstances : le premier est un gloussement permettant de communiquer lors des déplacements dans les arbres ; le second, un croassement rauque répété par un individu isolé semble servir à garder le contact entre des membres séparés d'un groupe ; le troisième est un bavardage rapide, souvent entonné par un groupe entier, peut-être dans une fonction territoriale ; le quatrième est le chant, associé à la reproduction, et composé d'une série de gloussements, cris rauques, sifflements et bavardages, exécuté par un individu seul depuis un perchoir bien en vue.

Habitat

Le bulbul merle est un oiseau forestier, réparti du niveau de la mer jusque dans les montagnes.

Comportement traits de caractère

C'est un oiseau sociable vivant en couples, petits groupes familiaux ou troupes de quelques individus. Ils aiment se pourchasser bruyamment dans les arbres, de leur vol rapide et direct. Les couples établissent un territoire d'environ 200 m de diamètre à la saison de reproduction, qu'ils défendent contre les oiseaux d'autres espèces même ceux de taille imposante comme le Héron strié. Les chauves-souris frugivores endémiques leurs posent plus de problèmes et les délogent souvent des arbres où ils se nourrissent (photo de chauve-souris frugivore).

Alimentation mode et régime

Le bulbul merle est omnivore, son régime comprend des insectes, des fruits, des fleurs, des œufs et probablement du nectar. Les insectes sont capturés sur les troncs d'arbre et sous les feuilles mais également en vol.

Reproduction nidification

La reproduction coïncide en général avec la mousson de nord-ouest soit d'octobre à juin, mais elle peut aussi avoir lieu aux autres périodes de l'année. Les 2 parents participent à la construction du nid, qui dure de 6 à 10 jours. Le nid est une coupe circulaire, placée sur une fourche assez haut dans un arbre (environ 10 m) et faite d'herbe, morceaux d'écorce, brindilles, mousse, fibres de palmier et feuilles mortes. La femelle pond 2 œufs blanchâtres tachetés de roux, cependant dans 90% des cas on ne voit qu'un jeune à l'envol. L'incubation dure environ 15 jours, l'envol a lieu 21 jours après l'éclosion.

Distribution

Le bulbul merle est endémique des Seychelles (îles granitiques) et commun sur Mahé, Praslin, La Digue et Silhouette. On peut le trouver en plus petit nombre sur quelques îles voisines.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Malgré son aire de répartition restreinte, l'espèce n'est pas menacée et semble s'être bien adaptée à l'arrivée de l'homme. Cependant sa préférence pour les boisements mâtures nécessite une préservation de ces milieux dans le futur.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 29/12/2013 par Régine Le Courtois Nivart © 1996-2017 Oiseaux.net